Comment installer un mineur de bitcoins?

04-gigahash-minerador-de-bitcoins-em-nuvens-cexio-16531-MLB20122425404_072014-O

Il existe trois grandes catégories de matériel de minage de bitcoins, chacun tout aussi coûteux et performant que l’autre. Ce guide sur le minage de bitcoins vous informe sur les différents types de matériel et explique comment les utiliser.

À ce stade, vous devez comprendre comment fonctionne Bitcoin et ce que le minage veut dire. Et nous allons pouvoir passer de la théorie à la pratique. Nous allons vous expliquer notamment comment mettre en place un mineur de bitcoins et comment faire en sorte pour qu’il génère la crypto-devise. Pour commencer, vous devez faire un choix quant au matériel à utiliser et, pour ce faire, vous devez tenir compte de deux aspects importants : le taux de hash et la consommation d’énergie

Taux de hash

sgminer-solo

Le Taux de hash est l’unité de mesure de calculs par seconde que votre matériel peut effectuer lorsqu’il résout un problème mathématique. Le taux de hash est mesuré en Megahash, en Gigahash et en Tetrahash par seconde (MH/s., GH/s. et TH/s.). Plus le taux de hash est important (par rapport au taux moyen habituel), plus vous avez de chances à résoudre le problème mathématique et donc à confirmer un bloc de transactions. Pour plus d’informations sur les différences de matériel et leurs performances, consultez le Wiki Bitcoin : Comparaison du matériel de minage.

Consommation d’énergie

bitcoin-fpga-mining-rig.jpg-

Toute cette puissance de calcul consomme de l’électricité et donc coûte de l’argent. Il est important de regarder la consommation d’énergie de votre matériel en watts pour faire votre choix. Il est important de s’assurer que votre appareil a une bonne efficacité énergétique pour que ce soit rentable.

Ces deux facteurs sont essentiels pour calculer le taux de hash que vous obtiendrez par chaque watt d’électricité utilisé. Pour ce faire, vous devez diviser le nombre de hash par le nombre de watts.

Par exemple, si vous avez un appareil qui offre 500GH/s. et qui consomme 400 watts, vous obtenez 1,25 GH/s. par watt. Vous pouvez scrupuleusement surveiller votre facture d’électricité ou calculer en ligne combien cela représenterait en espèces sonnantes.

Toutefois, attention ! Dans certains cas, vous allez utiliser votre ordinateur pour faire fonctionner le matériel de minage. Votre ordinateur aura donc sa propre consommation énergétique qui viendra se rajouter à celle du matériel de minage et dont il faudra tenir compte.

Matériel de minage Bitcoin

Il existe trois grandes catégories de matériel de minage de bitcoins : GPU, FPGA et ASIC.

CPU/GPU

mining-rig

Le type de matériel de minage le moins puissant est votre ordinateur. En théorie, vous pouvez utiliser le processeur de votre ordinateur pour miner des bitcoins, mais en pratique, c’est tellement lent par rapport aux normes qui existent aujourd’hui que le jeu ne vaut pas la chandelle.

Vous pouvez améliorer votre taux de hash en y ajoutant une carte graphique à votre ordinateur de bureau. Les cartes graphiques ont des caractéristiques des processeurs graphiques (GPUs). Elles ont été conçues pour résoudre des problèmes mathématiques difficiles, comme le calcul de tous les polygones complexes nécessaires pour les jeux vidéo haut de gamme. Ces caractéristiques permettent à appliquer des formules mathématiques nécessaires et valider des blocs de transactions.

Vous pouvez vous procurer les GPUs chez ces deux fournisseurs : ATI et Nvidia. Ces cartes haut de gamme coûtent des centaines d’euros, mais peuvent aussi avoir un avantage déterminant sur le taux de hash par rapport a un CPU. Par exemple, une carte graphique ATI5970 peut vous offrir 800 MH/s. par rapport au 10 MH/s d’un CPU.

L’une des choses extraordinaires avec les GPUs, c’est qu’ils peuvent exécuter d’autres tâches. Contrairement à d’autres options que nous allons développer plus bas, ces processeurs graphiques peuvent également être utilisés pour miner d’autres crypto-monnaies que Bitcoin. Litecoin, par exemple, utilise un autre algorithme de « preuve de travail » (Proof of work) que Bitcoin, qui s’appelle Scrypt. C’est une bonne option pour les utilisateurs qui souhaitent basculer entre différentes monnaies.

Le minage avec un GPU n’est cependant pas le plus répandu actuellement. La difficulté de minage de bitcoins a tellement évolué avec la mise au place d’ASIC avec une puissance de minage nettement supérieure à celle des cartes graphiques. Si vous souhaitez quand même les utiliser, équipez-vous d’une carte mère qui peut utiliser plusieurs cartes pour éviter de devoir utiliser une alimentation par carte graphique.

FPGA

Altera_StratixIVGX_FPGA

Le Field Programmable Gate Array (FPGA) est un circuit intégré destiné à être reprogrammé après sa fabrication. Ce qui permet à un fabricant du matériel de minage d’acquérir une grande quantité de puces pour ensuite les commercialiser en tant que produit de minage de bitcoins avant de les mettre dans leur propre équipement. Ces puces programmées au minage offrent une nettement meilleure performance que les CPUs et les GPUs. Une seule puce FGPA peut offrir un taux de hash de 750 MH/s., bien que ce soit son maximum. Bien sûr, il est possible d’intégrer plus d’une puce dans un boîtier.

ASIC

L2_ASIC

Il n’y a rien qui puisse remplacer les ASICS aujourd’hui ! Les Application Specific Integrated Circuits (ASICs), ont été spécifiquement conçus pour exécuter une seule et unique tâche : miner les bitcoins à une vitesse record avec une consommation énergétique relativement basse. Ces puces ont été conçues spécifiquement pour exécuter cette seule et unique tâche et ne peuvent pas être reprogrammées pour en effectuer d’autres. Elles sont assez coûteuses, mais le résultat de vitesse est stupéfiant. Et les vendeurs promettent encore plus de puissance dans un avenir proche : jusqu’à 2 TH/s.

Calculez votre rentabilité de minage

Avant d’acheter quoique ce soit, calculez la rentabilité prévisionnelle de minage en utilisant le calculateur de rentabilité Genesis Block, par exemple. Vous pouvez inclure des paramètres tels que le coût d’équipement, le taux de hash, la consommation d’énergie et le prix du Bitcoin actuel pour voir dans combien de temps votre investissement sera rentabilisé.

L’un des paramètres clé ici est la « difficulté » du réseau. Ce facteur détermine la difficulté de valider des blocs de transactions et varie en fonction du taux de hash du réseau. La difficulté est susceptible de s’accentuer considérablement avec l’arrivée des dispositifs ASIC sur le marché. Il serait peut-être préférable de prendre ce facteur en compte pour calculer la rentabilité de votre investissement, étant donné qu’il y aura de plus en plus de concurrence.

Une fois votre matériel choisi, il vous reste encore plusieurs autres choses à mettre en place.

Téléchargez le logiciel

Tout dépendant du matériel choisi, vous allez devoir télécharger un logiciel pour pouvoir l’utiliser. Typiquement, lorsqu’on utilise les GPUs et les FPGAs, deux choses sont alors essentielles : avoir le Logiciel Client Bitcoin et le logiciel de minage.

Logiciel Client Bitcoin

Ce logiciel connecte votre ordinateur au réseau et vous permet d’interagir avec les autres utilisateurs Bitcoin, d’effectuer les transactions et de garder une trace de la blockchain. Laissez un peu de temps au logiciel pour charger la blockchain. Le logiciel Client Bitcoin communique efficacement les informations entre les mineurs le réseau Bitcoin.

Logiciel de minage Bitcoin

Le logiciel de minage Bitcoin est un programme qui donne des instructions au matériel pour exécuter des tâches en passant par les blocs de transactions pour les valider. Il en existe une multitude, vous devez en choisir un qui convient à votre système d’exploitation : Windows, Mac OSX ou autres.

Vous pouvez aussi avoir besoin d’un logiciel de minage pour votre mineur ASIC, bien que les modèles plus récents sont prévus pour être entièrement préconfigurés, y compris une adresse Bitcoin. En principe, il ne vous reste plus qu’à brancher la machine.

Un développeur malin a même conçu un système d’exploitation de minage pour le Raspberry Pi, un ordinateur de taille d’une carte de crédit, travaillant avec linux, à consommation énergétique très basse. Ce mini pc peut se brancher sur un mineur ASIC via port USB.

Rejoignez une équipe de mineurs (un pool)

shema-pool

Maintenant, vous êtes parés. Je parie que vous pensiez miner plus de bitcoins que la Réserve fédérale n’imprime de dollars, n’est-ce pas? Malheureusement ce n’est pas aussi simple que cela. Vous avez plus de chances à miner des bitcoins et générer des gains en travaillant avec d’autres mineurs. Vous pourrez en découvrir plus sur ces équipes ou les pools dans notre guide sur « les pools des mineurs ».