Comment miner les litecoins et les altcoins

Si, à l’heure actuelle on considère qu’il est trop tard pour s’investir dans le minage du Bitcoin si on ne possède pas des processeurs ASICs, d’autres devises virtuelles constituent une alternative. Et l’avantage c’est que vous pouvez les miner à partir de votre ordinateur de bureau.

Dans ce guide nous allons vous expliquer tout ce dont vous avez besoin pour miner des litecoins, feathercoins ou dogecoins sans devoir investir beaucoup d’argent dans un matériel.

Pour la plupart, les crypto-devises emploient soit le SHA256 soit le scrypt comme preuve de travail. Toutefois, beaucoup de nouvelles crypto-monnaies ont opté pour le scrypt.

Le scrypt a tendance à utiliser plus de mémoire, mais un ordinateur de bureau équipé d’une carte graphique raisonnablement puissante peut miner ces crypto-monnaies de manière tout à fait efficace, car il n’y a pas d’ASICs pour leur faire concurrence, du moins pas encore.

Étonnamment il reste possible d’utiliser juste le CPU de votre ordinateur pour miner certaines de ces devises. Et c’est toujours d’actualité même si vous n’avez qu’un pc portable avec les processeurs graphiques intégrés.

Portefeuille à portée de main

Avant de commencer à miner vous avez besoin de créer votre portefeuille pour stocker votre monnaie durement gagnée. Pour cela vous pouvez aller sur la page d’accueil du site de la devise que vous souhaitez miner et chercher le lien pour télécharger une appli de portefeuille.

Si vous avez besoin d’aide ou de conseils la plupart des altcoins ont des forums communautaires où vous pouvez obtenir toutes les réponses à vos questions. La majorité des portefeuilles sont basés sur l’original Bitcoin-Qt client. Mais attention, car avant que ces portefeuilles ne soient vraiment utilisables, vous pourrez faire face à une longue attente de téléchargement de la blockchain en entier.

Wow. Much Wallet (Portefeuille DogeCoin)

Vitesse et performance

À moins que vous soyez en possession du matériel de minage, deux options s’offrent à vous pour miner des crypto-devises: le CPU (le processeur) ou le GPU (le processeur graphique), ce dernier doit être installé sur votre carte graphique.

De ces deux options c’est le GPU qui offre de loin la meilleure performance pour effectuer les calculs cryptographiques nécessaires. Mais attention, si vous vous lancez dans le minage et que vous n’êtes pas en possession d’un ordinateur parfaitement équipé (comme un simple pc portable avec des cartes graphiques et processeurs intégrés), vous allez sûrement pouvoir générer des altcoins mais à une vitesse nettement inférieure.

Le seul accrochage avec le GPU c’est qu’il nécessite l’installation d’un processeur graphique dédié. Les cartes graphiques intégrées dans les ordinateurs portables ne seront pas suffisantes pour effectuer ce travail. Pour optimiser la vitesse et atteindre un niveau convenable, la plupart des mineurs d’altcoins construisent leurs machines dédiées à cette tâche en utilisant des cartes mère qui peuvent accueillir plusieurs cartes graphiques.

Vous devez également savoir que le minage est une activité assez intensive et que cela peut réduire la durée de vie de vos composants électroniques. Une bonne pratique est de s’assurer que vous avez un système de refroidissement efficace en place, surveiller les températures et de bien conserver vos garanties juste au cas où.

En solo ou en équipe?

Le minage peut se faire « en solo », mais vous pouvez également rejoindre un pool des mineurs, où un certain nombre de personnes mettent leurs ressources de traitement en commun et se partagent les récompenses.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent ces pools, on peut faire un parallèle avec une cagnotte loto : les avantages et les inconvénients sont exactement les mêmes. En travaillant seul, vous allez garder la totalité des récompenses pour vos efforts, mais vous devez alors accepter que vos chances de remporter le gros lot soient nettement moins élevées. Et inversement, dans un pool, tous les membres, en travaillant en tant qu’équipe, auront plus de chances à résoudre un bloc, mais la récompense sera partagée parmi tous les membres proportionnellement au nombre de « partages » effectués.

Si vous envisagez de travailler seul, il est important de savoir que configurer votre matériel pour le minage « en solo » peut être bien plus compliqué qu’avec un pool et les débutants opteront probablement pour la seconde solution. Cette dernière option vous garantie aussi un flux de revenu stable même si les gains seront modestes comparé à la récompense complète d’un bloc.

Le choix de l’altcoin que vous allez miner est aussi quelque chose que vous devez garder à l’esprit, même si certains pools comme Middlecoin et Multipool gèrent cela pour vous en vous redirigeant vers les monnaies les plus rentables.

Installation de votre mineur CPU

Un logiciel bien utile, cpuminer, est la façon la plus simple pour commencer à miner à condition de maîtriser les lignes de commandes de votre ordinateur. Ce programme peut être téléchargé sur Source Forge et est disponible pour Windows, OS X et Linux. Dans le contexte de ce guide, nous faisons l’hypothèse que vous utilisez Windows OS.

Tout d’abord, téléchargez le dossier pour votre système d’exploitation. Le dossier comprimé peut être extrait n’importe où sur votre disque dur, du moment que vous savez le retrouver. Il serait même pratique de créer un dossier « cpuminer » sur votre bureau.

Ecriture des commandes

Comment installer le cpuminer avec les paramètres nécessaires pour votre pool ? En général, il est plus facile d’écrire les commandes d’une ligne (« batch file » ou fichier de commandes pour Windows) pour lancer le mineur avec des instructions correctes.

Pour ce faire, vous allez avoir besoin de ce qui suit :

  • Le chemin complet d’installation du programme de minage (minerd.exe). Par exemple « C:cpu-miner-pooler ».

  • L’URL ‘stratum’ du serveur du pool de minage. Par exemple: « stratum+tcp://pool.d2.cc »

  • Numéro de port de votre serveur, « 3333 », (port number)

  • Votre nom d’utilisateur, « nom d’utilisateur », (username).

  • Votre numéro ou nom de travailleur, « 1 », (worker name )

  • Le mot de passe de votre travailleur, « x », (worker password)

À présent ouvrez votre Bloc-notes ou un autre programme d’éditeur de texte. Attention, n’utilisez pas un traitement de texte comme le MS Word ici. Ensuite, entrez la commande en utilisant la formule suivante (à noter que cette méthode suppose que vous allez miner la monnaie qui utilise l’algorithme de scrypt) :

start “path” minerd.exe – -url URL:PORT –a scrypt – – userpass USERNAME.WORKER:PASSWORD

En reprenant l’exemple du dessus, vous allez avoir le texte suivant :

start “C:cpu-miner-pooler” minerd.exe –url stratum+tcp://pool.d2.cc:3333 -a scrypt –userpass username.1:x

Enregistrez ce fichier avec une extension « .bat », par exemple « mon profile mineur.bat ».

Une fois le fichier de commandes enregistré double-cliquez dessus pour activer le programme de minage. L’interface de votre pool de mineurs sera probablement une interface web et en quelques minutes vous pourrez voir sur le site que votre travailleur est actif.

Maintenant que vous savez comment miner avec un CPU, on peut passer au GPU.

Installation de votre mineur GPU

Pour ceux qui ont l’intention de miner avec un GPU ou avec des périphériques de minage USB, cgminer est le programme à utiliser et à télécharger sur le site du développeur. Par contre si vous êtes un utilisateur Mac, vous devez télécharger la version de cgminer pour Mac OS X, par exemple ici.

Les versions de cgminer qui suivent la version 3.72 ne fonctionnent pas avec le Scrypt et la fonctionnalité pour GPU a été retirée de la version 3.82. Donc, la dernière version ne sera pas forcément la bonne à télécharger. Cherchez plutôt une version qui convient à vos besoins.

Une fois de plus dans cet exemple, nous faisons l’hypothèse que vous utilisez Windows OS. Toutefois, si vous utilisez Linux ou OS X, les lignes de commandes (les paramètres) sont les mêmes. En outre, les instructions ci-dessous s’adressent à ceux qui vont miner la monnaie utilisant l’algorithme scrypt.

Commencez par extraire le logiciel dans un dossier qui peut être facilement trouvé, par exemple : « c:cgminer ».

Mais avant d’aller plus loin assurez-vous que vous avez tous les pilotes graphiques à jour.

Ensuite, à l’aide de la touche Windows et de la touche « R », tapez « cmd » suivi du « enter ». Cela ouvrira le terminal de la commande. Utilisez la commande « cd » pour switcher vers le répertoire qui abrite le fichier zip cgminer.

Ensuite, tapez « cgminer.exe –n ». Cela va lister tous les périphériques reconnus sur votre PC. Si votre carte graphique est détectée, c’est parfait. Sinon, vous allez devoir suivre les étapes nécessaires pour configurer correctement votre carte graphique.

Vous allez avoir besoin des informations, tout comme dans l’exemple de CPU donné plus haut :

  • Le chemin complet d’installation du programme de minage (minerd.exe). Par exemple « C:cpu-miner-pooler ».

  • L’URL ‘stratum’ du serveur du pool de minage. Par exemple: « stratum+tcp://pool.d2.cc »

  • Numéro de port de votre serveur, « 3333 », (port number)

  • Votre nom d’utilisateur, « nom d’utilisateur », (username).

  • Votre numéro ou nom de travailleur, « 1 », (worker name )

  • Le mot de passe de votre travailleur, « x », (worker password)

À present nous allons créer un fichier de commandes pour lancer le cgminer avec des paramètres corrects. Dans ce cas précis, la structure de la commande va ressembler à ceci :

Start “path” cgminer — scrypt -o URL:PORT -u USERNAME.WORKER -p PASSWORD

Par exemple:

Start “C:cgminer” — scrypt –o stratum+tcp://pool.d2.cc:3333 –userpass username.1:x

Regardez -votre mineur

Maintenant que le logiciel de votre choix est installé, vous allez voir diverses statistiques défiler sur votre ligne de commande finale. Si vous utilisez le cgminer, vous pourrez voir plus d’informations que sur le cpuminer. Dans le cas de cgminer, vous aurez accès à l’information sur la devise, sur le pool ainsi que sur le matériel de minage. Si vous avez installé le cpuminer, vous avez accès uniquement aux références des blocs que votre PC résout et au taux de hash par seconde.

Maximiser la puissance

Bonnes nouvelles pour les mineurs qui ont des ordinateurs avec des cartes graphiques dédiées : il est possible d’exécuter à la fois cpuminer et cgminer en même temps. Pour ce faire, ajoutez un «  -threads n » à la commande de minerd. Ici, « n » représente le nombre de cœurs de CPUs que vous souhaitez utiliser pour miner.

Pensez à laisser un ou deux nœuds libres pour contrôler les GPUs. Si vous utilisez tous les cœurs CPU pour le minerd, le CPU sera trop occupé à envoyer des données à traiter à GPU. Par exemple, si vous avez un Quad-core, essayez d’ajouter « -threads 2 » ou « -threads 3 ».

Miner en même temps avec CPU et GPU démontre à quel point les GPUs sont plus efficaces au minage que les CPUs. Comparez le taux de hash des deux et vous constaterez que le GPU travaille à une vitesse cinq fois supérieure à celle de CPU.