L’annonce par la chine de l’interdiction de vente de token fait plonger plusieurs cours

L'annonce de la  People’s Bank of China  de l'interdiction de la vente de token, après une concertation avec la China Securities Regulatory Commission, la China Banking Regulatory Commission et la China Insurance Regulatory Commission, a eu l'effet d'une bombe sur le marché, même si l'interdiction des ICO avait été envisagé dans le passé. La raison invoquée serait lié  à l’origine des fonds transitant par des ICO. L'impact de la Chine sur les ICO La Chine représente à elle seule plusieurs centaines de millions de dollars de participation à des ICO, ce qui représente un pourcentage important di total du volume mondial. Au total, près de 400 millions de dollars (plus de 2,6 milliards de yuans) ont servi pour le financement des ICO des startups chinoises ainsi que d'autres projets. Au 18 juillet 2017, il…
Suite...

McLaren NB et Lamborghini NB adoptent Bitcoin

Preuve s'il en est que la crypto-monnaie Bitcoin se porte bien, les concessionnaires McLaren Newport Beach et Lamborghini Newport Beach, agréés par les constructeurs respectifs de voitures de sport, annonce accepter le paiement en bitcoins pour tout achat d'une des voitures de prestige. Alors que la valorisation du bitcoin ne cesse de grimper, avec de plus en plus d'utilisateur de par le monde, il semblerait que les commerces commencent à emboîter le pas. Serait-ce le signe que les cartes bancaires et les comptes en banque traditionnels vont devoir faire avec un nouveau concurrent d'un type nouveau ? Une nouvelle clientèle ciblée Selon les premières annonces, les propriétaires de bitcoins pourront désormais acquérir une Lamborghini Huracan pour 50 btc, alors que le modèle 720S de McLaren sera accessible dès 65 btc.…
Suite...

Pénurie de développeurs pour Ethereum

Fred Ehrsam, ancien trader de Goldman Sachs, et cofondateur de Coinbase ont indiqué qu'il était nécessaire pour les projets blockchain d'avoir une équipe de développement de base pour l'ensemble des projets. Les nombreux forks comme Ethereum Classic et Litecoin augmentent ce besoin, avec la nécessité de rendre le réseau complètement confidentiel, sécurisé et capable d'évoluer en termes de performance et de robustesse. On peut ainsi citer la mise en place de systèmes cryptographiques tels que les zk-SNARK dont est déjà doté Zcash. Fred Ehrsam estime que le réseau Ehtereum devrait être multiplié par 100 pour faire fonctionner des applications décentralisées capable de servir 1 à 10 millions de personnes. Ceci implique la nécessité de développer des solutions de mise à l’échelle on-chain, off-chain et à deux couches, afin d'instaurer une…
Suite...

Comment john cena a provoqué une hausse du bitcoin via instagram

Les amateurs de Catch américain connaissent John Cena, véritable superstar dans la fédération WWE. Il a remporté à de nombreuses reprises le titre, et vient chatouiller en termes de popularité le géant du catch Hulk Hogan. Si bien que lorsque John Cena décide d'évoquer le BitCoin sur l'un des réseaux sociaux, le cours de la crypto-monnaie se met à s'affoler...   Un partage sur Instagram qui ne passe pas inaperçu En tant que superstar du catch, John Cena a 7 millions d'abonnés sur son compte Instagram. Si bien que, lorsqu'il se met à partager une image de Bitcoin vers 7h39, le cours se met à s'envoler moins de deux heures après. John Cena a l'habitude de partager des images sans légende ni aucune explication, laissant ses abonnés la liberté d'interpréter…
Suite...

Entrevue exclusive du réalisateur et du producteur du documentaire Banking on Bitcoin de Netflix

Avec ses opérations promotionnelles de grande envergure, Netflix s’adresse généralement aux passionnés de série. Aspect souvent méconnu par ses abonnés, la plateforme de streaming propose également des documentaires. « Banking on bitcoin » en est l'exemple parfait. Conçu sur une période allant de 2013 à fin 2016, le réalisateur et le producteur ont livré les coulisses de leur enquête au journaliste de Bitcoin magazine. L'histoire de bitcoin pour les nuls En 2009, lors d’un reportage au Kenya, le cinéaste Christophe Cannucciari avait été le témoin privilégié d’une crise économique majeure. Avec la fermeture des banques, les locaux avaient déjà réfléchi un système de paiement excluant la monnaie physique. L'échange d'unités téléphoniques avait été une des solutions imaginé par une partie de la population. Quant à l’investisseur Philip Galinsky, son intérêt pour le Bitcoin ne…
Suite...