news

670 millions de dollars : recrudescence des piratages provenant de la Corée du Nord

Par Carole le 13/03/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Les piratages menés par la Corée du Nord auraient permis de récolter 670 millions de dollars. Une somme pharaonique rapportée par le Conseil de sécurité des Nations Unies, qui résulte d’attaques lancées par des hackers nord-coréens.

La Corée du Nord a acquis 670 millions de dollars suite à des piratages massifs

L’information a été diffusée en premier par le journal Nikkei Asian Review : la Corée du Nord a amassé des centaines de millions de dollars en monnaies fiat ainsi qu’en crypto-monnaies grâce à des attaques portées notamment contre des plateformes de trading. Selon le rapport du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Corée du Nord recourt à une véritable armée de hackers dans le but de trouver une source alternative de revenus.

Si l’on en croit le rapport, la Corée du Nord est assise sur un stock de crypto-monnaies considérable. Une situation de force puisque les devises numériques “fournissent à la République populaire démocratique de Corée de nouvelles façon d’échapper aux sanctions, étant donné qu’elles sont plus difficiles à tracer, qu’elles peuvent être blanchies de nombreuses fois et qu’elles sont indépendantes de la régulation gouvernementale“. C’est ainsi que la Corée du Nord arrive à mettre la main sur des monnaies étrangères, notamment des dollars, renflouant ainsi ses caisses.

Piratages et contournement des sanctions internationales, le cas de la Corée du Nord

La Corée du Sud et la Corée du Nord sont si proches et si éloignées à la fois. Alors que la première est un terreau fertile pour les sociétés blockchains et l’innovation technologique en règle générale, la seconde ne voit les crypto-monnaies que comme un moyen de contourner les sanctions internationales qui pèsent sur le pays. Pour former ses futurs hackers, le régime nord-coréen se tourne vers les étudiants de son pays. Une université nord-coréenne propose dorénavant une formation sur la technologie blockchain et les crypto-monnaies.

Entre janvier 2017 et septembre 2018, cinq attaques provenant de Corée du Nord ont visé des plateformes de trading. Ces piratages, menés par le groupe de hackers nord-coréens Lazarus, ont totalisé l’équivalent de 571 millions de dollars en crypto-monnaies. À lui seul, le groupe Lazarus représente à 65% du montant total de vols ayant eu lieu sur des exchanges lors de cette période. Cela comprend le tristement célèbre hack de la plateforme Coincheck, pour 532 millions de NEM.

Prisonnière d’un régime militaire dictatorial, la Corée du Nord a peu de chances de voir son activité autour des crypto-monnaies évoluer favorablement. En attendant, elle reste une menace non négligeable pour le reste du monde.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.