news

Attaque des 51% sur l’Ethereum Classic : 1,1 million de dollars auraient été dérobés

Par Carole le 08/01/2019 (Hack)
0


EXMO affiliate program

L’année 2019 commence par un piratage massif d’Ethereum Classic. Si les informations à ce sujet sont encore à confirmer, il semblerait que la somme de 1,1 million de dollars ait été dérobée en ETC.

L’Ethereum Classic victime d’une attaque des 51%

La blockchain d’Ethereum Classic a subi une attaque des 51% durant le week-end du 05 janvier. Cela signifie que un ou plusieurs pirates ont réussi à prendre le contrôle de blockchain en s’accaparant la majorité de la puissance de minage. Visiblement, les premiers a s’en être rendu compte furent les membres de l’équipe de la plateforme de trading Coinbase, qui a aussitôt réagi.

Problème : Coinbase a décidé d’arrêter le trading en ETC après avoir constaté que la blockchain subissait des doubles dépenses, sans toutefois prévenir les développeurs d’Ethereum Classic. C’est en tout cas ce que l’on pouvait lire sur le Twitter d’Ethereum Classic le 07 janvier à 21h21. Auparavant, un tweet évoquait la possibilité qu’il s’agisse simplement du fabricant Linzhi qui soit en train de tester ses nouvelles puces ASIC, une théorie qui s’est avérée fausse.

L’attaque d’Ethereum Classic vient rappeler la vulnérabilité des crypto-monnaies

C’est dans cette situation quelque peu abracadabrante que Coinbase a fini par expliquer le déroulé des évènements. Selon l’exchange, une réorganisation des blocs de la blockchain d’Ethereum Classic a bien été démasquée le 05 janvier. Ces reorg, comme on les appelle, on été accompagnées de doubles dépenses, pour un total s’élevant à 219 500 ETC, soit environ 1,1 million de dollars, selon l’estimation de Coinbase en date du 07 janvier.

La plateforme affirme qu’elle n’était pas visée par cette attaque des 51%, par conséquent, ses fonds n’ont pas été mis en danger. Du côté du cours de l’ETC, on note une forte hausse dans la soirée du 06 janvier, suivi d’une chute de plus de 11% avant de remonter à nouveau durant la journée du 08 janvier.

La technique du double spending est particulièrement redoutable car si une crypto-monnaie comme l’Ethereum Classic, qui se trouve en 18ème position dans le Market Cap, en est la cible, bien d’autres altcoins pourraient subir le même sort, avec d’autant plus de facilité que leur capitalisation est faible.

Cette vulnérabilité des crypto-monnaies aux attaques des 51% est pourtant une problématique qui ne date pas d’hier. Un pirate éthique avait attiré l’attention sur cette faiblesse tout particulièrement préoccupante en octobre dernier, en réalisant en live une attaque des 51%. Il semblerait que son message n’ait pas été entendu…

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.