news

Banque centrale de Chine : un nouveau patron « pro-crypto »

Par Floriane le 05/04/2018 (News)
0


EXMO affiliate program

Yi Gang, économiste formé aux Etats-Unis, a récemment été élu par le gouvernement chinois pour prendre la direction de la Banque Populaire de Chine, la banque centrale du pays. L’élection d’un économiste en faveur de l’économie de marché pourrait bien avoir un impact positif sur le marché des crypto-monnaies.

Economie de marché et libéralisme

Le président Xi Jinping et le nouveau dirigeant de la Banque Populaire de Chine Yi Gang sont tous deux pour l’économie de marché et la mise en place de réformes économiques. Avant son élection, Yi a systématiquement souligné l’importance de la libéralisation du marché et invité des économistes et experts financiers à soutenir son plan à long terme pour améliorer la flexibilité du marché chinois.

Depuis l’élection de Yi, le gouvernement chinois a autorisé pour la première fois les entreprises étrangères à pénétrer le marché des paiements, pour concurrencer les géants locaux tel que Alipay et Tencent Pay. Pour rappel, Tencent est devenue la première entreprise asiatique valorisée à plus de 500 milliards de dollars, notamment grâce à l’acquisition de Riot Games, la société de gaming derrière le célèbre jeu League of Legends. Cette incitation à la concurrence est un grand pas de la part du gouvernement et de la banque Populaire de Chine. Un tel mouvement en faveur de la libéralisation des marchés pourrait-il être un prélude en la faveur du marché des crypto-monnaies au sein du pays ?

La position du président Xi Jinping

En septembre 2017, presque immédiatement après l’interdiction du trading de crypto-monnaies, l’analyste Jon Creasy expliquait que la Banque Populaire de Chine avait pris une telle position pour soutenir la politique du président Xi.

D’après lui, le gouvernement serait susceptible d’ouvrir son marché aux crypto-monnaies une fois le gouvernement du président Xi réinvesti : « Historiquement parlant, le président Xi Jinping a été l’un des plus fervents partisans de la libéralisation des marchés en Chine, et j’espère voir cette tendance se poursuivre. Mais, pour l’instant, M. Xi doit susciter l’adhésion des personnes qui le maintiendront aux commandes : le Parti Communiste. D’après moi, interdire les échanges de Bitcoin n’est rien d‘autre qu’un beau discours temporaire. »

Le prochain marché à cibler pourrait être celui des crypto-monnaies, étant donné que le gouvernement chinois n’a pas mené d’autres initiatives pour couper court aux différents projets au sein du pays. Des blockchains chinoises, comme VeChain et Neo, peuvent poursuivre leurs développement car si la Chine a interdit le trading de crypto-monnaies , elle n’a pas interdit leur détention ou le développement des technologies sous-jacentes.

Les prochaines semaines seront déterminantes pour nous aider à cerner la position de Yi Gang sur le marché des crypto-monnaies. Mais, à priori, la situation semble plutôt bien partie pour se décanter en Chine. Une bonne nouvelle pour les investisseurs du reste du monde, qui, au final, dépendent toujours fortement du marché chinois.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.