news Bitcoin

Bitcoin : Une introduction en bourse à Chicago

Par Floriane le 11/12/2017 (News)
0


EXMO affiliate program

Dimanche 10 décembre 2017 est une date à marquer d’une pierre blanche pour le Bitcoin : c’est en effet la date de son introduction à la bourse de Chicago. Un pas de géant pour le numéro un des monnaies virtuelles, mais aussi pour l’ensemble des crypto-monnaies. Le Chicago Board Options Exchange (CBOE) est le premier à proposer un marché à terme pour le Bitcoin. Il sera suivi par le CME, le NASDAQ, et le Tokyo Financial Exchange lorsque cela lui sera permis.

Concrètement, quels signaux envoient ces introductions en bourse et à quels changements devons-nous nous attendre ?

Un nouveau gage de crédibilité des crypto-monnaies

Si les contrats à terme ne concernent aujourd’hui que le Bitcoin, les institutions financières ont ouvert une brèche pour ancrer dans l’inconscient collectif une nouvelle crédibilité au principe même de monnaie virtuelle.

Oui, il est désormais possible de considérer que des actifs virtuels peuvent avoir une valeur bien réelle, attestée par les plus grandes organisations boursières du monde. Non, le Bitcoin n’est pas une lubie d’une petite communauté geek coupée du monde réelle, mais une monnaie utilisée à travers le monde, bien que faisant également l’objet de spéculations – à l’instar des monnaies FIAT, finalement.

Si la volatilité du Bitcoin effraie et soulève des questions au sein de Wall Street, nous pouvons cependant poser l’hypothèse que son introduction en Bourse pourra justement participer à sa stabilisation progressive. Gardons également à l’esprit qu’un certain nombre de paires FOREX ont déjà démontré de très forts niveaux de volatilité, sans affoler les marchés outre mesure.

Pour se prévaloir de l’extrême volatilité du Bitcoin, Chicago a d’autre part pris des précautions particulières, en exigeant un dépôt supérieur à 40% du prix du contrat, et en prévoyant l’arrêt temporaire des cotations en cas de variations des cours supérieures à 10%.

Les résistances à l’arrivée des contrats à terme sur le Bitcoin

La création de contrats à terme sur le Bitcoin est loin de faire l’unanimité et a fait l’objet d’une lettre ouverte de Walt Lukken, PDG de la FIA, au CFTC (organe régulateur des contrats à terme).

Celle-ci reproche l’extrême rapidité et l’opacité avec laquelle ces contrats ont été mis en place. Il est vrai que le ni le grand public, ni la communauté utilisatrice du Bitcoin n’a eu son mot à dire sur la mise en place de ces contrats, dont on ignore encore beaucoup. L’analyse de risques a été réalisée sur une seule journée – un laps de temps très court, que nous sommes effectivement en mesure de critiquer.

Au sein du grand public, les plus fervents crypto-sceptiques s’indignent de voir valorisé en bourse un actif qui selon eux, ne représente qu’une simple « bulle ».

Les institutions boursières ont tout intérêt à entendre ces questionnements et à faire le nécessaire pour éviter tout scandale boursier. A l’heure actuelle, les crypto-monnaies divisent et sont relayées plutôt négativement dans les médias. Le moindre faux pas en bourse pourrait décrédibiliser et affecter le cours de l’ensemble des monnaies virtuelles.

La création de ces contrats futurs est donc à double tranchant, et pourra s’avérer salutaire ou délétère. Dans tous les cas, nous sommes face à un tournant décisif dans l’histoire des crypto-monnaies.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.