news

Carrefour assure la traçabilité de ses produits avec la blockchain d’IBM

Par Carole le 15/10/2018 (Technologie)
0


EXMO affiliate program

La plateforme IBM Food Trust

18 mois de tests ont été nécessaires avant le lancement officiel du service Food Trust d’IBM. Cet écosystème, reposant sur la technologie blockchain, permet d’assurer une traçabilité exemplaire des produits qui y sont enregistrés. L’intérêt d’un tel système est de pouvoir remonter à la source extrêmement rapidement pour identifier avec précision d’où viennent les produits. Ainsi, la chaine d’approvisionnement est entièrement transparente, un élément de marketing et de réassurance indiscutable à une époque marquée par des scandales alimentaires.

Le service Food Trust développé par IBM s’adresse aux entreprises de toutes tailles, des PME aux grands groupes comme Carrefour. Ainsi, l’accès à la plateforme se fait en fonction de l’importance du chiffre d’affaire, avec un tarif allant de 100 à 5 000 dollars par mois. L’outil IBM Food Trust repose sur la plateforme open source Hyperledger Fabric de la Fondation Linux.

Carrefour prévoit d’utiliser la blockchain à grande échelle

Pour Carrefour, l’intérêt d’utiliser une blockchain pour assurer la traçabilité des produits alimentaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement réside avant tout au niveau du client. Emmanuel Delerm, le directeur du programme blockchain du groupe, affirme « C’est une question de bon sens pour le consommateur. […] C’est réellement un choix orienté vers le consommateur, c’est pour eux que nous faisons cela ».

Le groupe Carrefour qui possède plus de 5 500 magasins en France et près de 12 000 à travers le monde, garantit pour le moment une traçabilité complète de trois de ses produits : les tomates, le poulet et les œufs. De nouveaux produits devraient être rajoutés d’ici la fin d’année en France, en Espagne et au Brésil avant de concerner également d’autres pays où la firme est implantée.

En rejoignant le programme Food Trust d’IBM aux côtés d’autres géants de la grande distribution comme Unilever ou Nestlé, Carrefour s’inscrit dans un mouvement de digitalisation des entreprises. Avec à la clef de nombreux avantages, tant pour le groupe que pour les consommateurs.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.