news

Chain Accelerator : l’accélérateur blockchain made in France

Par Carole le 09/10/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Il y a un peu plus d’un an, Chain Accelerator était inauguré à la Station F, le plus grand campus de startups au monde. Que s’est-il passé durant l’année qui vient de s’écouler pour l’accélérateur et les startups qu’il incube ?

Un accélérateur blockchain à la Station F

Fondé en avril 2018 par Michael Amar et Nicolas Cantu et inauguré en juin de la même année au sein de la célèbre Station F à Paris, Chain Accelerator est le premier accélérateur européen spécialisé dans la blockchain. Son but ? Prendre sous son aile des startups dont le degré de maturité est variable. Ces startups ont toutes un point commun : la blockchain. 

L’accélérateur assure un soutien polyvalent, allant des contraintes techniques à l’aspect marketing, tout en aidant les jeunes entreprises à mettre en place leurs campagnes de financement. 

Chain Accelerator articule son accompagnement autour de quatre pôles :

  • Business Development : qui vise à assurer l’aide au développement des startups en ayant une stratégie adaptée. 
  • Chain Academy : un nouveau pôle permettant de suivre des cours relatifs à la blockchain.
  • Marketing : dans un monde où le numérique prime, il est primordial d’apprendre à définir sa stratégie social media. Chain Accelerator accompagne les startups en ce sens, pour les aider à développer leur image de marque. 
  • Events : Chain Accelerator assure également l’organisation de divers événements (meetups, hackathon, conférences). L’entreprise a d’ailleurs participé à l’organisation de la Paris Blockchain Week et du Paris Blockchain Summit. 

Les startups incubées par Chain Accelerator 

L’incubateur blockchain accompagne de nouvelles jeunes pousses comme Smart Credit, Woorton, Equisafe, DOMA, DFINEDFINE, Scorechain, Hashfrica, Coinplus. Parmi les startups incubées au sein de Chain Accelerator, on ne peut passer à côté de BCDiploma. La jeune pousse, spécialisée dans la certification en ligne via la blockchain, a récolté 1,2 millions d’euros en juin dernier pour accélérer son développement. Talao est quant à elle une plateforme blockchain qui se veut tournée vers les freelances tandis que Talent Coin mise sur la “tokénisation des talents“ pour un mode de recrutement innovant.

Chain Accelerator a également récemment participé à au lancement de Tezos Israël. L’accélérateur a un lien tout particulier avec Tezos puisqu’ Arthur Breitman, le co-fondateur de Tezos, tient un rôle de mentor auprès de l’incubateur.

Chain Accelerator a tout pour booster l’écosystème blockchain et prouve  l’attrait qu’a la France pour les entreprises blockchain !

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.