news

Cryptos et activités criminelles : la chasse aux idées reçues

Par Carole le 26/12/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Si l’on se fie à la croyance populaire, les cryptomonnaies sont un outil de choix pour les criminels de tous poils. Qu’en est-il réellement ? Les cryptos sont-elles intrinsèquement liées à des activités criminelles comme se plaisent à nous le répéter certains médias et gouvernements ? 

La criminalité et les cryptomonnaies, entre faits et préjugés

Exit scam, pyramide de Ponzi, cryptojacking, ransomware, financement du terrorisme, blanchiment d’argent, évasion fiscale ou tout simplement vol. Il est vrai que les cas de crimes liés aux cryptomonnaies sont légion et qu’ils peuvent avoir des conséquences dramatiques. Il suffit de voir récemment l’impact du système pyramidal PlusToken

Lael Brainard, qui occupe la position de responsable au sein de la serve fédérale américaine (Fed), a tenu récemment un discours alarmiste sur les cryptomonnaies. Elle a ainsi affirmé « Une étude a estimé que plus d’un quart des utilisateurs de Bitcoin et que près de la moitié des transactions en Bitcoin sont associées à des activités illégales ». Selon elle, ce recours au cryptos serait dû aux manquements des exchanges puisqu’elle affirme que « Seul un tiers des plateformes d’échange les plus populaires requièrent une vérification d’identité ».

Le Bitcoin est-il vraiment la monnaie des criminels ? 

Les criminels ont-ils pour autant l’apanage des cryptos ? Non, et loin de là ! Pour ses détracteurs, le Bitcoin rime avec crimes organisés. Un cliché qui provient de la forte médiatisation des vols et arnaques qui émaillent le secteur, qui vient cacher le fait que la quasi-totalité des escroqueries à travers le monde sont réalisées par le biais de monnaies fiat

S’il est difficile d’obtenir des chiffres précis et fiables, la société Chainalysis a estimé en juillet 2019 que seul 1% des transactions en Bitcoin cette année était lié à des activités criminelles. Selon des données de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) et de Chainalysispour chaque dollar en Bitcoin dépensé sur le darknet, ce sont 800 dollars américains qui y sont écoulés. De quoi remettre les choses en perspective ! 

Les monnaies fiat comme les cryptomonnaies n’ont pas été conçues pour servir à des fins criminelles. Les unes comme les autres ne peuvent toutefois se targuer de pouvoir montrer patte blanche en toutes occasions. Dans les deux cas, une surveillance s’impose, de façon à  tracer toute transaction illicite et remonter à sa source. 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: fopen(tmp/ci_sessioneq965d3eq2ltrp5h3rdvq3mrk45odvur): failed to open stream: No space left on device

Filename: drivers/Session_files_driver.php

Line Number: 172

Backtrace:

File: /var/www/vhosts/cryptos.net/httpdocs/application/controllers/Article.php
Line: 8
Function: __construct

File: /var/www/vhosts/cryptos.net/httpdocs/index.php
Line: 315
Function: require_once

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: Unknown: Failed to write session data (user). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (tmp)

Filename: Unknown

Line Number: 0

Backtrace: