news Bitcoin

Le curateur de Mt. Gox envisage de rembourser ses créanciers en bitcoins

Par JeanCrypto le 30/07/2014 (News)
0


EXMO affiliate program

Selon le Wall Street Journal, lors de la réunion à huis clos qui s’est tenue à Tokyo avec les créanciers, un des curateurs de Mt. Gox chargé de la gestion des ressources restantes de la plateforme d’échange en faillite, a révélé qu’il envisageait de rembourser les créanciers en bitcoins restants sans les convertir au préalable en monnaie fiduciaire. La plateforme d’échange, qui a déposé son bilan en février dans les circonstances douteuses, doit le quart de ses 500.000 millions de dollars, soit 850.000 BTC, à ses créanciers.

Convertir les bitcoins restants en monnaie fiduciaire pourrait causer une perte importante de leur valeur initiale lors des frais de transactions. En effet, la taille d’une telle conversion pourrait entrainer des coûts considérables. Lorsque les actionnaires présents à la réunion ont été invités au vote, 70% d’entre eux se sont montrés en faveur pour le remboursement sous forme de Bitcoin. Le commissaire désigné par la cour a déclaré que cette option était bien évidemment envisagée mais que cela peut s’avérer juridiquement difficile.

Cette réunion était l’occasion pour les créanciers de Mt. Gox de rencontrer pour la toute première fois Nobuaki Kobayashi, le curateur jusqu’alors tellement mystérieux. Nobuaki Kobayashi s’est exprimé plusieurs fois via le site de Mt. Gox, mais il lui a été souvent reproché de mener la procédure de faillite d’une façon particulièrement ambiguë et opaque, surtout en ce qui concerne les créanciers internationaux de Mt. Gox. Une centaine de créanciers ont assisté à la réunion. Mark Karpeles, l’ancien directeur de Mt. Gox a également accepté de venir, malgré ses inquiétudes concernant sa sécurité. Lors de la réunion, Nobuaki Kobayashi a expliqué que le gouvernement japonais était toujours à la recherche des 637.500 bitcoins disparus, mais n’a pas donné plus de nouvelles informations sur le sujet, décevant ainsi les créanciers.

La prochaine réunion concernant les procédures de faillite et le dédommagement des créanciers aura lieu en novembre.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.