news

DECRED, la monnaie décentralisée qui monte

Par Floriane le 08/12/2017 (Monnaie)
0


EXMO affiliate program

Depuis moins d’un mois, une monnaie virtuelle a fait son entrée de façon fulgurante dans le top 50 Coinmarketcap, passant de la 135e à la 35e place. Il s’agit de DECRED, une monnaie lancée officiellement en mars 2016 pour proposer un modèle de monnaie virtuelle entièrement décentralisée, par opposition à la centralisation progressive du Bitcoin.

Distribuée en Airdrop à son lancement pour une valeur de 0,49$ par jeton, DECRED vaut aujourd’hui environ 53$. Une progression intéressante, qui semble justifiée par de forts appuis techniques et une communauté très soudée. Notons que cette monnaie virtuelle a bénéficié de conseils et du soutien technique de David Teruzzi, expert Blockchain français renommé et auteur de Blockchain Café, ce qui assoit sa crédibilité davantage encore. Pour comprendre d’où vient DECRED et ce que cette monnaie offre de différent, retour en 2012.

La centralisation progressive du Bitcoin 

En 2012, une partie de l’équipe de développeurs de la Blockchain Bitcoin s’inquiète de la centralisation progressive de celui-ci. En effet, si le Bitcoin semble impliquer sa communauté dans les prises de décisions (débats, accords, sondages), le pouvoir de décision revient toujours aux mineurs, qui peuvent choisir d’implémenter divers hard forks ou de changer les règles du consensus, aux dépens de la communauté utilisatrice. Aujourd’hui, les mineurs sont principalement de grosses entreprises, étant donné la puissance de calcul réclamée par la difficulté de minage. Les décisions concernant le Bitcoin, conçu pour être initialement une monnaie décentralisée et se passant des banques, sont donc aujourd’hui majoritairement prises par une minorité de personnes ayant la PoW la plus importante. Si le pouvoir a changé de mains, ce n’est donc pas pour passer aux mains du peuple.

Cette petite équipe aura cerné la faille du Bitcoin en avance de phase, et pris les devants en créant le logiciel BTC Suite, permettant d’implémenter de nouvelles Blockchains plus modulables et moins centralisées, en permettant d’introduire d’autres protocoles que la Proof-of-Work. Fin 2015, elle annonce la création de sa propre monnaie virtuelle, DECRED. 

Le protocole décentralisé et démocratique de DECRED

Le protocole de consensus DECRED est un système hybride mélangeant proof-of-work et proof-of-stake. Ce système permet de rétablir un équilibre entre les souhaits de la communauté utilisatrice (les « holders ») et la communauté de mineurs. Très ouverte, l’équipe DECRED appelle la participation de développeurs volontaires pour permettre une amélioration technique de sa Blockchain. En utilisant le langage de programmation Go, DECRED est à la fois rapide et simple d’utilisation.

Pour diluer la possession de jetons et garantir une meilleure décentralisation dès son lancement, DECRED a distribué début 2016 8% des jetons minés (4% à ses développeurs, 4% aux 5000 premiers participants inscrits), soit 1,68 millions de pièces. Ces jetons ont été distribués à titre gratuit et avaient alors une valeur inférieure à 0,50$. Aujourd’hui, leur valeur est multipliée par 100, moins de deux ans après le lancement officiel de la monnaie. Un développement ultra-rapide, permis par une équipe sérieuse, motivée, et totalement fusionnelle avec sa communauté d’utilisateurs.

L’aventure DECRED semble annoncer de belles promesses pour le futur et pourrait porter ses fruits sur le long terme. Pour investir dans cette monnaie, rendez-vous sur Bittrex, Poloniex, ou même Cryptopia. Le DECRED s’échange contre du Bitcoin ou du Dogecoin.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.