news

Décryptage du lexique des cryptomonnaies : le token burning

Par Carole le 25/10/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Le jargon des cryptomonnaies est parfois complexe pour les néophytes. Aujourd’hui, nous tentons de vous expliquer simplement ce qu’est le token burning, c’est-à-dire le procédé qui conduit à “brûler“ - comprendre par là détruire - des tokens.

Qu’est-ce que le token burning ? 

Récemment, Binance a brûlé 2 milliards de tokens, ce qui représente plus de 36 millions de dollars. Qu’est-ce que l’on appelle le token burning et à quoi sert-il ? Le burn de tokens consiste à faire baisser l’offre totale disponible d’actifs. Pour retirer ces tokens de la circulation, il existe plusieurs possibilités. Parmi celles-ci, on trouve l’envoi de coins à une adresse dont la clef privée n’est connue de personne ou encore le recours à un consensus de type Proof-of-Burn (PoB). 

Le token burning se pratique au cas par cas, il n’existe pas de règle à ce niveau. Certaines sociétés décident de brûler des tokens à l’avance, en détaillant leur intention dans leur white paper. Cela peut être par exemple le cas lorsque tous les tokens mis en vente lors d’une ICO ne trouvent pas d’acheteurs et que les invendus sont détruits. D’autres brûlent des tokens de façon graduelle, comme Ripple qui détruit des XRPs à chaque transaction. Binance, de son côté, brûle 20% de ses BNBs chaque trimestre. 

Pourquoi brûle-t-on des tokens ? 

Le token burning est mécanisme courant dans le monde des cryptomonnaies. Pour comprendre ce processus, il faut avoir en tête une notion primordiale de l’économie de marché : la loi de l’offre et de la demande. Ainsi, pour des produits quels qu’ils soient, le prix fluctue en fonction de sa disponibilité et de sa demande. Dans le domaine des cryptos comme ailleurs, il est parfois important d’opter pour un mécanisme de rééquilibrage afin d’augmenter la valeur des tokens. 

Les détenteurs de tokens sont ceux qui bénéficient de ces burns de tokens étant donné qu’une partie de l’offre totale est détruite, ce qui entraine une stabilisation, voire une hausse des prix même si cela n’est pas systématique. Le token burning répond à une logique déflationniste peut avoir plusieurs objectifs, comme attirer les investisseurs lorsqu’une entreprise possède une part jugée trop importante de tokens, ou encore pour corriger une erreur comme ce fut le cas pour Tether, qui avait créé accidentellement 5 milliards de dollars en USDT. 

Vous avez désormais les bases pour comprendre ce qu’est un burn de token. Nous espérons que ce petit éclaircissement vous sera utile ! 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.