news Bitcoin

Directeur de l’Office de protection du consommateur (CFPB) : le marché Bitcoin est le « Far West »

Par JeanCrypto le 05/09/2014 (News)
0


EXMO affiliate program

Les déclarations faites dans l’article dans lequel l’Office de Protection du Consommateur des Etats-Unis (Consumer Financial Protection Bureau (CFPB)) voulait accorder plus d’attention au Bitcoin peuvent finalement être interprétées comme controversées.

Le bureau de surveillance agite les drapeaux de prudence pour tous ceux qui peuvent être intéressés par Bitcoin ou toute autre crypto-monnaie. En effet, selon l’Office de Protection du Consommateur, ces nouveaux modes de paiement comportent « des risques importants ».

« Les devises virtuelles peuvent avoir des avantages potentiels, mais les consommateurs doivent être vigilants et se poser les bonnes questions », déclare Richard Cordray, le directeur de CFPB. « Les devises virtuelles ne sont pas soutenues par une institution publique (comme la Banque centrale) ou par un gouvernement et, de ce fait, les consommateurs arrivant sur ce marché entrent dans le « Far West ».

Pour beaucoup, cette comparaison entre le marché des crypto-monnaies et le « Far West » de Richard Cordray est un peu extrême, car la situation a bien évolué depuis le début de Bitcoin.

Les organismes de règlementation, aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, accordent de plus en plus d’attention aux crypto-monnaies, principalement dans le but de prévenir les délits financiers comme le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale.

Prenons l’Etat de New York par exemple. Le "Department of Financial Services" de l’Etat est le premier dans les Etats-Unis à formuler des propositions de règlement. Et ce n’est qu’un début, on peut être certains que dans les mois qui vont suivre d’autres Etats vont faire de même.

Et vous ? Que pensez-vous des commentaires faits par Richard Cordray ?

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.