news

DMarket, la pépite des gamers

Par Floriane le 08/02/2018 (ICO)
0


Commencée en août, l’ICO de DMarket s’est terminée en novembre 2017 et, depuis, les gamers enthousiastes brûlent d’impatience d’assister à la sortie du token. EtherDelta est le premier à mettre en circulation un très faible montant de tokens, et les grosses plateformes devraient suivre d’ici peu pour lancer le premier marché d’échange d’objets virtuels entre tous les univers de jeux vidéos. L’occasion de présenter en quelques mots l’un des projets de crypto-monnaies les plus prometteurs dans l’industrie du gaming, et sur le marché des cryptos en général.

A quoi sert le DMarket ?

DMarket est la première place de marché inter-jeux vidéos permettant à chaque gamer d’évaluer ses temps, ses compétences et son niveau de chance, et d’être rémunéré avec une monnaie utilisable dans le monde réel.

Sur la plateforme, les joueurs pourront acheter ou vendre des objets de n’importe quel univers de jeu en un clic. Ils pourront donc, par exemple, échanger des objets que l’on trouve dans OverWatch contre ceux utilisés pour jouer à Counter-Strike : Global Offensive ou World of Warcraft. Le but étant de relier l’immensité de l’univers des objets virtuels de gaming en une seule et même plateforme, pour une meilleure expérience utilisateur.

Un écosystème estimé à plusieurs centaines de milliards de dollars, porté par une équipe experte en eSport et mondialement réputée.

Fonctionnement de la plateforme DMarket

DMarket fonctionne avec une API permettant de connecter n’importe quel jeu à la place de marché. L’API est prévue pour être supportée par tous les jeux, quelle que soit leur date de lancement (cela est valable pour les jeux les plus anciens datant des années 90). Toutes les informations, comme l’historique des transactions et l’identité des joueurs, sont listées et stockées de manière sécurisée sur la Blockchain. En effet, tous les utilisateurs de la plateforme DMarket disposeront de leur propre wallet. Ce wallet stockera les données dans une base de données décentralisée et interagira avec les joueurs via les smart contracts.

Pour simplifier les échanges et les calculs de conversion, la plateforme fonctionnera avec une seule et même monnaie, le token DMarket. Le DMarket sera donc un utility token et sa valeur sera déterminée par la loi de l’offre et la demande. Etant donné le marché potentiel auquel DMarket s’adresse, le token peut être considéré comme un investissement particulièrement intéressant à moyen terme, le temps que tous les jeux intègrent l’API et que de plus en plus de joueurs se mettent à utiliser le DMarket. A long terme, le DMarket a toutes ses chances de continuer à prendre de la valeur, même si cela sera dans une moindre mesure une fois que les plus gros jeux du marché auront rejoint la plateforme.

DMarket, une vraie dream team

L’équipe DMarket compte quelques-unes des plus grandes pontes de l’univers du gaming, ainsi que des experts tous mondialement réputés dans leur domaine :

  • Volodymyr Panchenko, co-fondateur et CEO de DMarket, est également à l’origine de SkinCash. Cette place de marché permet de trader des objets depuis CS:GO, Dota2 et Team Fortress 2. SkinCash est la deuxième plus large plateforme d’objets virtuels au monde et a organisé la vente de 12 millions d’objets l’année dernière.
  • Alexander Kokhanovskyy (« ZeroGravity »), co-fondateur de DMarket et fondateur de Natus Vincere (Na’Vi), l’une des meilleurs équipes eSports au monde ; mais également actionnaire de ESforce Holdings, 3e plus grosse entité eSports au monde,
  • Andriy Khavryuchenko, développeur senior ayant travaillé sur la crypto-monnaie Dash,
  • Mais également de grands noms parmi les advisors, comme Oren Klaff (fondateur de Intersection Capital), Brian Kerr (CEO de Fnatic Gear) ou encore Oleg Yavorsky (co-fondateur de Vostok Games).

Bien que tous ces éléments inspirent a priori une grande confiance en la qualité du projet, nous vous invitons à lire le whitepaper du projet et à approfondir vos recherches avant de décider d’investir dans le DMarket.

Disclaimer : ce type d'investissement étant hautement spéculatif, les avis publiés ici ne reflètent que ceux de l’équipe et ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc, et si vous investissez, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.