news

Empower, une blockchain pour préserver les océans

Par Carole le 22/10/2018 (Technologie)
0


EXMO affiliate program

Une startup norvégienne a eu une brillante idée pour dépolluer les océans : offrir des tokens en échange du recyclage de déchets en plastique. Une solution blockchain atypique qui mérite que l’on s’y attarde !

L’importance du recyclage du plastique

Le plastique est un véritable danger pour les océans, détruisant des écosystèmes fragiles. Ce sont des zones maritimes entières qui se retrouvent couvertes de déchets plastiques, allant jusqu’à la création de masses gigantesques de plastique, dont la plus importante, appelée le 7ème continent de plastique, représente l’équivalent de six fois la superficie de la France.

Il est plus que jamais urgent d’agir pour protéger l’environnement, dont les océans, du fléau que représente le plastique lorsqu’il n’est pas recyclé. Pour cela, le norvégien Wilhelm Myer, à la tête de la startup Empower, a décidé de mener le combat d’une façon bien particulière, en utilisant une crypto-monnaie comme clef de motivation.

Des collecteurs pour recycler le plastique et gagner des tokens

Wilhelm Myer est profondément engagé en faveur de la préservation de notre planète. C’est lors de sa rencontre avec le CEO de Nordic Ocean Watch, Simen Knudsen, qu’il a eu l’idée d’un système de recyclage du plastique basé sur une blockchain. Avec sa société Empower, Wilhelm Myer utilise la technologie blockchain pour inciter la population à recycler le plastique.

Des collecteurs sont installés et les bouteilles en plastique qui y sont rapportées sont récompensées par des tokens EMP, un stablecoin d’un valeur fixe d’un dollar. Grâce à l’argent récolté, les personnes participant au recyclage du plastique peuvent payer pour leurs achats ou faire du trading grâce à une application dédiée.

Une solution blockchain écologique et éthique

Un point de collecte va être mis en place à Bali dans les jours qui viennent, de façon à être mis en fonctionnement à l’occasion de la conférence Our Ocean, Our Legagy, qui se tiendra sur l’île indonésienne à la fin du mois. En les rétribuant avec l’équivalent d’un dollar pour un kilo de déchets recyclés, Wilhelm Myer ambitionne de fournir une alternative aux banques aux personnes débancarisées dans les pays en voie de développement.

Avec Empower, il allie écologie et empouvoirement des populations défavorisées, tout en ouvrant le chemin à un autre modèle financier que celui des banques traditionnelles. « Nous donnons aux personnes qui recyclent un wallet avec lequel ils peuvent faire du trading peer-to-peer et, en même temps, nous leur donnons une solution pour les bancariser et leur offrir une opportunité de gagner de l’argent. »

La solution d’Empower montre à quel point la technologie blockchain peut nous aider à améliorer le monde. De nombreuses applications, tant à portée environnementale qu’au niveau du développement humain, restent sans doute à trouver mais pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient sponsoriser ce projet, c’est également possible via leur site. Et ce en toute transparence puisque la technologie blockchain permet de s’assurer que tant les dépôts de plastiques que les donations sont monitorés de manière infalsifiable. De plus, les clés de répartition des fonds reçus sont clairement mentionnées : 80% vont directement au fonds de déchets plastiques et sont versés à ceux qui nettoient le plastique, 15% vont au développement de la technologie et à la gestion des opérations, et 5% sont donnés à des partenaires locaux (ONG) et à des organisations caritatives de lutte contre la pauvreté.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.