news EOS

EOS, le 1er système d’exploitation décentralisé au monde

Par Floriane le 27/12/2017 (ICO)
0


EXMO affiliate program

Sortie en juillet 2017, EOS a la particularité de proposer une ICO particulièrement longue, qui sera close le 1er juin 2018. Pionnière dans son domaine, elle a vu sa valeur multipliée par 10 depuis sa sortie. Retour sur les spécificités d’une Blockchain pas comme les autres.

Le premier système d’exploitation décentralisé

Contrairement aux autres Blockchains, EOS propose aux développeurs une nouvelle palette d’outils pour le développement d’applications décentralisées. Son système d’exploitation comporte une base de données, un système d’authentification, une gestion des accès, des comptes, de la planification, et un système de communication inter-applications.

Le processus de développement et de déploiement des applications s’en voit considérablement facilité. L’architecture du système d’exploitation est conçue de sorte à permettre à chaque développeur de tirer parti des avantages de chaque Blockchain, sans avoir à se soucier de ses performances évolutives.
Elle peut supporter simultanément plusieurs langages de programmation : Wren, Web Assembly, ou tout autre langage encadré (Sandbboxed) de meilleure qualité.

Un système de messagerie intra et inter Blockchain

La blockchain EOS est structurée de sorte à incorporer un système de messagerie permettent aux utilisateurs d’échanger entre eux. Chacun garde en principe une copie des mails reçus et envoyés. EOS garde un registre permanent et transparent de tous les messages envoyés aux différents comptes.
Ce registre répertorie les messages générés par un script ou un robot avant que ces derniers ne soient livrés dans la blockchain. Ce mode de répertoire facilite la communication avec toutes les autres Blockchains, qui, si elles n’ont pas accès au message « livré », peuvent toujours faire référence au message « généré ».

Des transactions gratuites

Une des autres réelles valeurs ajoutées de EOS est de garantir la gratuité des transactions. La plateforme est conçue exprès pour permettre cette gratuité. EOS alloue de façon proportionnelle la bande passante, le traitement et la capacité de stockage à chaque utilisateur en fonction du nombre de jetons EOS qu’il détient. Il est également possible de créer des applications Freemium pour optimiser la rentabilité d’une application, sans avoir à utiliser de crypto-monnaies.

EOS, un projet à suivre impérativement

Très rapidement, Kraken a choisi d’intégrer EOS à sa plateforme. Un gage de crédibilité important au moment l’exchange semblait resserrer son choix sur les meilleurs projets et n’ajoutaient que très peu de nouvelles monnaies.

De manière générale, il est très aisé de comprendre pourquoi le potentiel de EOS mérite que l’on s’y intéresse de très près pour les années à venir. Le potentiel d’un système d’exploitation décentralisé, permettant aux applications décentralisées de communiquer à grande échelle, est inédit. Dans le monde de l’entreprise, en particulier dans les très grandes structures, EOS pourrait se positionner comme un Microsoft nouvelle génération et révolutionner l’informatique de gestion, mais également l’informatique industrielle.
Avec une valeur actuelle inférieure à 10$ par jeton, EOS bénéficie d’une marge de progression colossale et figure certainement parmi le Top 10 – si ce n’est le Top 5 – des crypto-monnaies à suivre pour les 5 prochaines années.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.