news EOS

EOS, une crypto qui monte… et qui plombe l’ETH ?

Par Carole le 30/05/2018 (Monnaie)
0


La crypto-monnaie EOS se prépare à de gros changements. Le 2 juin, le mainnet de sa blockchain sera lancé. À quelques jours de cet évènement, le cours de l’Ethereum est plus bas que jamais. EOS serait-il en cause ?

EOS, un concurrent ambitieux d’Ethereum

Comment EOS, une crypto dont le mainnet n’a pas encore été mis en fonctionnement, a-t-il pu réussir à s’imposer en cinquième position dans le Market cap, tutoyant ainsi le Bitcoin Cash et dépassant le Litecoin ?

Le projet EOS repose avant tout sur une communication bien ficelée et un projet ambitieux. Conçue pour être totalement scalable, la blockchain d’EOS, reposant sur la preuve d’enjeu déléguée (DPoS) devrait être très rapide, et son utilisation devrait être gratuite. EOS viendrait donc concurrencer Ethereum pour le développement d’applications décentralisées (DApps), d’autant plus que sa blockchain devrait pouvoir supporter des millions d’utilisateurs de façon simultanée.

L’ICO d’EOS a débuté le 26 juin 2017 pour s’achever le 1er juin 2018. Une ICO record qui a commencé sur les chapeaux de roues et qui figure à présent parmi les plus grosses ICOs jamais organisées puisque, selon le site ‘Brave New Coin’, plus de 2,6 milliards de dollars auraient été récoltés.

EOS abandonne l’ETH, qui plonge sous la barre des 500 dollars

L’Ethereum, qui était à plus de 800 dollars début mai, est passé en dessous de la barre des 500 dollars. Entre le dimanche 27 et le lundi 28 mai, l’ETH a perdu 15% de sa valeur. Une baisse impressionnante dont la raison pourrait bien être l’EOS.

Il faut savoir qu’EOS a réalisé sa levée de fonds avec un jeton ERC-20, reposant sur Ethereum. Avec l’arrivée de son mainnet, EOS va transformer ses jeton ERC-20 en véritables tokens EOS et va donc se dissocier d’Ethereum.

EOS possèderait un total de 1,1 million d’ETH à l’heure actuelle. Cependant, EOS est accusé par ses détracteurs de pratiquer le dumping d’ETH sur Bitfinex. Le 28 mai, 180 000 ETH auraient été vendus en une heure sur Bitfinex, contre 20 000 habituellement.

Une faille de sécurité majeure, mais vite réparée

Notons quand même que tout n’est pas rose dans le monde d’EOS. Ainsi, le team Vulcan de la société chinoise d’audit Qihoo 360 a découvert une faille de sécurité majeure permettant des attaques à distances sur les nodes EOS.

De manière plus précise, l'attaquant pourrait créer puis publier un smart contract contenant du code malveillant, et le supernode EOS pourrait exécuter le contrat malveillant et déclencher les failles de sécurité, aboutissant à une prise de contrôle complète du réseau par l’attaquant. Ce dernier pourrait ensuite utiliser le réseau comme bon lui semble pour contrôler les transactions de devises, voler des clés d'utilisateur et des données privées ou même transformer un nœud du réseau EOS en un botnet.

Mise au courant, l’équipe des développeurs a rapidement réagi, indiquant que « le réseau EOS ne sera officiellement lancé que lorsque ces problèmes auront été résolus ». Cette information a tout d’abord fait craindre un report du lancement mais l’équipe EOS a bien œuvré et affirme avoir corrigé le problème sans qu’aucun dommage n’ait été constaté.

Le lancement maintenu

Après ce coup de chaud, les corrections étant effectuées, le lancement du mainnet devrait avoir lieu comme prévu. Mais cet incident nous rappelle une chose : avec le développement rapide de l'industrie de la blockchain, des éléments importants d’un réseau peuvent se révéler faillible et comporter d’importantes failles de sécurité, pas forcément toujours repérées à temps...

Optimiste, Daniel Larimer, fondateur d’EOS, a réaffirmé que la blockchain EOS pourra, dans le futur, traiter un million de transactions par seconde, bien loin des 15 transactions par secondes permises aujourd’hui par l’Ethereum. Son projet sera-t-il aussi prometteur que prévu ? EOS dépassera-t-il l’Ethereum dans le Market cap ? Les paris sont ouverts !

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.