news

Grin, une crypto pas si anonyme que ça ?

Par Carole le 27/11/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Ivan Bogatyy, un expert blockchain chez Dragonfly Capital, vient de jeter un pavé dans la mare avec son article Breaking Mimblewimbles Privacy Model dans lequel il affirme avoir pu tracer 96% des transactions de Grin en temps réel.  

Grin, une cryptomonnaie anonyme reposant sur le protocole MimbleWimble

Le 15 janvier 2019 dernier, une nouvelle crypto voyait le jour : Grin. Tout comme d’autres altcoins, Grin a pour but de protéger la vie privée de ses utilisateurs et donc de cacher non seulement les adresses utilisées pour les transactions, mais également les sommes impliquées. Les transactions sont combinées dans un seul bloc, de sorte que celui-ci ne ressemble qu’à une seule transaction massive impossible - en théorie - à déchiffrer.

Cette particularité de Grin est liée à son implémentation du protocole MimbleWimble. Conçu de façon anonyme par un développeur se faisant appeler Tom Elvis Jedusor (autre référence à Harry Potter), ce protocole n’est pas seulement utilisé par Grin mais également par une autre cryptomonnaie, Beam. Celle-ci serait également concernée par les failles liées à MimbleWimble

L’anonymat de Grin remis en cause 

Selon Ivan Bogatyy, le protocole MimbleWimble est « fondamentalement défectueux », avançant qu’il a pu retrouver les adresses utilisées avec 96% de réussite au niveau des transactions de Grin. Un procédé qui ne lui a pas demandé beaucoup de ressources financières puisqu’il lui a suffi de débourser 60 dollars par semaine sur Amazon Web Services (AWs). À noter, le tour de passe-passe de Bogatyy n’a pas pu révéler le montant des sommes échangées, qui restent protégées par le protocole Mimblewimble

La réponse des développeurs de Grin, dont Daniel Lehnberg, ne s’est pas faite attendre. Selon eux, cette faille est connue depuis longtemps et la crypto Grin est « loin d’être parfaite » mais certains éléments avancés par Ivan Bogatyy doivent être remis en perspective. C’est le cas quand il parle d’adresses, puisque Grin ne possède pas d’adresses à proprement parler.  

L’équipe de Grin a tenu à rappeler que le projet était jeune et ne reposait sur aucune ICO ni fonds issus d’un pré-minage, ce qui rend son développement plus long. Le 11 novembre dernier, un don anonyme de 50 BTC a été réalisé pour permettre au projet de poursuivre son amélioration.  

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.