news

Humaniq : redonner du pouvoir aux personnes débancarisées

Par Carole le 11/10/2018 (Technologie)
0


EXMO affiliate program

Le nombre de personnes n’ayant pas accès à des services bancaires de base atteint des chiffres inquiétants. 2,5 milliards d’individus seraient en effet ‘débancarisés’. Une situation alarmante qu’entend bien résoudre la plateforme Humaniq.

Favoriser l’inclusion financière avec Humaniq

La société Humaniq veut aller au secours des oubliés des banques traditionnelles pour les sortir de leur isolement financier. Le slogan de cet acteur de la FinTech est clair : « empowering the unbanked », ce qui doit être compris comme le fait d’ « empouvoirer les débancarisés », des néologismes récents qui signifient redonner du pouvoir aux gens privés de tout accès aux services bancaires. Et clairement, il y a du pain sur la planche !  Avec 80% de la population subsaharienne débancarisée, l’Afrique est la région du monde la plus touchée par cette problématique, suivie par l’Amérique Latine (65%) et l’Asie (près de 60%).

Pour favoriser l’inclusion financière, Humaniq a, dans un premier temps, sorti son application dans 5 pays d’Afrique, avant de l’étendre pour atteindre 21 pays africains cet été. L’expansion de la solution a été particulièrement marquée ces derniers temps, avec un déploiement en Amérique Latine ainsi qu’en Asie. Ce sont désormais 46 pays qui peuvent compter sur l’application d’Humaniq pour développer l’accès à des outils financiers pour les populations locales.

Une application mobile pour les personnes débancarisées

Comment se présente la solution d’Humaniq ? Avec l’accroissement de l’utilisation des smartphones, notamment en Afrique, le choix de développer une application mobile a été une évidence pour Humaniq. Pour protéger ses utilisateurs et permettre leur identification très simplement, celle-ci se fait par voie biométrique (photo et voix), éliminant les processus d’identification traditionnels via un document d’identité, document que bon nombre des personnes débancarisées ne possèdent souvent pas. L’interface de l’app est simple à utiliser et comprend à la fois un portefeuille sécurisé et une messagerie cryptée.

La blockchain d’Humaniq, basée sur celle d’Ethereum, permet d’utiliser un token spécifique, le HMQ, qui peut être échangé sur des plateformes d’échange. Chaque nouvel utilisateur reçoit l’équivalent de 20 dollars en HMQ pour débuter l’expérience. Et, afin d’être adaptés aux micro-paiements, les frais de transaction sont fixés très bas.

Si Humaniq s’adresse aux populations locales vivant dans la précarité, elle cherche également à attirer les entreprises. Les associations caritatives, par exemple, pourraient utiliser Humaniq pour mettre en place des dons sans risque de corruption.

Prévoyant un nombre d’utilisateurs pouvant atteindre un milliard de personnes à travers le monde d’ici les prochaines années, Humaniq voit grand et espère convaincre de nombreuses startups de rejoindre le projet, dans une optique à la fois entrepreneuriale et humanitaire. Humaniq permet déjà d’améliorer la vie de centaines de milliers de personnes. L’accessibilité financière est encore un défi de taille, mais Humaniq semble bien prêt à pouvoir le relever.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.