news

ICO et IEO, quelles différences et quelles perspectives ?

Par Carole le 05/07/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Les beaux jours des ICOs semblent être derrière elles. Selon une étude de BitMEX, le marché des ICOs a baissé de 97% en un an. Désormais, ce sont les IEOs qui ont la cote. Quelle est la différence entre une ICO et une IEO ?

Les différences entre ICO et IEO

ICO, IEO. Ce sont des termes qui font désormais partie du quotidien des crypto-addicts. Pour certains, ICO et IEO tendent à se confondre et pourtant, s’il s’agit bien de deux procédés visant à récolter des fonds, ils diffèrent en de nombreux points.

Nous avions déjà défini ce qu’est une ICO dans un article dédié. Voici un rapide résumé de ce qui se cache derrière chaque acronyme :

Qu’est-ce qu’une ICO :

ICO (Initial Coin Offering) : collecte de fonds organisée de façon publique par l’équipe à l’origine du projet.

Qu’est-ce qu’une IEO :

IEO (Initial Exchange Offering) : collecte de fonds organisée de façon privée par une plateforme d’échange.

ICO vs IEO, la méthode de collecte de fonds la plus efficace

Les IEOs sont menées de façon privée sur des plateformes de trading qui effectuent des vérifications AML/KYC et qui s’assurent de la viabilité du projet tandis que les ICOs sont réalisées publiquement, directement sur le site du projet via un smart contract. Autant n’importe qui peut lancer une ICO, autant les exchanges proposant une IEO vont être très regardants car ils interviennent en tant que contrepartie.

Niveau sécurité et transparence, l’IEO l’emporte sur l’ICO. L’IEO permet également que les tokens soient directement listés sur l’exchange tandis qu’il faut parfois attendre des mois avant que les tokens des ICOs soient négociables. L’IEO a donc de nombreux avantages par rapport à l’ICO pour les investisseurs, mais est moins rentable pour la société qui en est à l’origine, les exchanges demandant d’importants frais. Toutefois, les plateformes d’échanges vont également se charger de l’aspect marketing du projet et d’assurer la liquidité des tokens.

Pour BitMEX, “dans ce climat relativement difficile pour récolter des fonds, certains projets ont changé le C dans ICO en E“. Pourquoi ? Tout simplement car le marché des ICOs étant en forte baisse, notamment du fait des arnaques qui y pullulent (cf notre article les 3/4 des ICOs seraient des arnaques), il est important de rassurer les investisseurs. Grâce à leurs atouts, les IEOs pourraient bien mettre définitivement les ICOs au placard.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.