news

ICO, un exemple d’arnaque : le cas PlexCoin

Par Floriane le 31/10/2017 (Scam)
0


EXMO affiliate program

Investir dans les ICO comporte certains risques, le premier étant celui de se retrouver victime d’une arnaque ou d’un scam. Récemment, le cas de PlexCoin a su faire parler de lui et constitue un bon exemple d’arnaque à l’ICO. Revenons ensemble sur cette ICO de juillet 2017, récemment condamnée au Québec pour outrage au tribunal.

La promesse de PlexCoin : une monnaie décentralisée basée sur Ethereum 

La promesse de PlexCoin est simple, bien qu’ambitieuse : une monnaie utilisée dans le monde entier, basée sur la Blockchain Ethereum.

Il est prévu que le PlexCoin puisse être dépensé via la carte PlexCoin VISA, directement connectée au PlexCoin wallet : la facilité d’utilisation constitue l’avantage principal de la monnaie. PlexCoin dit également garantir la confidentialité des paiements.

En bien des points, PlexCoin rappelle le projet TenX. A ceci près que la transparence ne semble pas être au rendez-vous.

Les indices annonçant la possibilité d’arnaque

Dès le début, PlexCoin est critiqué pour son opacité.

En premier lieu, l’entreprise refuse de publier son livre blanc avant les 24h précédent l’ouverture de son ICO, par peur d’être copiée par d’éventuels concurrents. Il s’agit d’une première zone d’ombre, parfaitement injustifiée, le livre blanc étant la source d’informations la plus importante avant d’investir dans une ICO. Tous les porteurs de projets se prêtent normalement à cette règle et ne craignent pas de voir leur projet, fruit de plusieurs mois de travail, se faire copier en seulement quelques jours.

Par la suite, la composition de l’équipe reste secrète, soit disant pour protéger ses membres d’éventuelles intimidations, du stress, ou de la « corruption ». L’équipe se dit « décentralisée » et innovante pour mieux justifier son anonymat.

Il est par ailleurs impossible de vérifier le partenariat de PlexCoin avec VISA, et les membres de l’équipe semblent refuser de donner à la communauté davantage d’informations sur la question.

Le prétexte du « secret d’affaire », y compris dans le monde des crypto-monnaies, ne justifie en aucun cas la dissimulation d’informations cruciales aux parties prenantes. En tant qu’investisseur, chacun doit pouvoir connaître le parcours des fondateurs d’un projet afin de décider de leur accorder ou non leur confiance. Les technologies doivent être présentées de sorte à permettre à tout un chacun de juger de leur fiabilité et de la légitimité du produit.

PlexCoin sanctionné 

Suite à une demande de l’Autorité des marchés financiers du Québec, le Tribunal administratif des marchés financiers a ordonné dès le 20 juillet 2017 à PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix de cesser toutes leurs activités en lien associées à l'achat de PlexCoin, de fermer leurs sites et leurs pages Facebook et de cesser toute sollicitation d’investissement

Malgré ces ordonnances, PlexCoin maintient son ICO et laisse ses sites ouverts. Le 21 septembre 2017, le tribunal réitère de nouvelles ordonnances concernant toutes les personnes mises en cause dans l’investissement de PlexCoin et demande aux tiers comme Shopify Inc., Shopify Payments Canada et Wells Fargo Canada Corporation de « ne pas se départir de fonds, titres ou autres biens qu'ils ont en dépôt ou dont ils ont la garde et le contrôle pour Sidepay.ca, Dominic Lacroix, Sabrina Paradis-Royer et DL Innov inc ». Le 17 octobre, PlexCoin et Dominic Lacroix ont été condamnés pour outrage au tribunal suite au nom respect de toutes les ordonnances précédentes.

Notons que Dominic Lacroix est connu des services de police depuis longtemps et avait déjà du verser une amende de 25 000 dollars en 2013 pour placement illégal, pratique illégale et transmission d’informations fausses ou trompeuses dans le cadre de son activité chez la banque frauduleuse Micro-Prêts. Le choix de la confidentialité de son identité était donc parfaitement conscient pour ne pas éveiller les soupçons des investisseurs.

L’exemple de PlexCoin n’est qu’un cas parmi tant d’autres, qui a le mérite de mettre en exergue l’importance de la transparence dans le cadre d’une ICO. L’AMF estime à plus de 11 millions de dollars les bénéfices des entreprises de Dominic Lacroix sur le PlexCoin. Nous n’avons pour l’instant pas d’informations sur la possibilité de restituer ces fonds aux investisseurs.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: fopen(tmp/ci_sessiongsqr9744m2hidrct1jd6iphgr079j28l): failed to open stream: No space left on device

Filename: drivers/Session_files_driver.php

Line Number: 172

Backtrace:

File: /var/www/vhosts/cryptos.net/httpdocs/application/controllers/Article.php
Line: 8
Function: __construct

File: /var/www/vhosts/cryptos.net/httpdocs/index.php
Line: 315
Function: require_once

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: Unknown: Failed to write session data (user). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (tmp)

Filename: Unknown

Line Number: 0

Backtrace: