news

L’ AEMF augmente ses exigences en matière de crypto-monnaie

Par Nicolas le 04/04/2018 (Législation)
0


EXMO affiliate program

Le 27 Mars dernier, l’AEMF (Autorité européenne des marchés financiers) a rédigé une note concernant les CFDs (produits de spéculation) portant sur les monnaies encryptées. Cette note vise à renforcer drastiquement les exigences déjà en place actuellement.

Pour rappel, un CFD, ou contrat sur la différence en français, est une forme de contrat à terme (future). Il s’agit un instrument financier qui permet la spéculation, à la hausse comme à la baisse (au choix de l’investisseur), sur un actif sous-jacent, et ce sans devoir détenir l’actif en question. Ce type de spéculation peut porter sur une action, un indice, une matière première ou devise. Elle peut également inclure d’importants effets de levier, ce qui la rend particulièrement risquée.

Depuis peu, les CFDs peuvent également avoir comme actif sous-jacent une crypto-monnaie, et c’est précisément sur ce point que veut agir l’autorité de surveillance des marchés financiers. Le régulateur de l'UE souhaite modifier la limite de l’effet de levier des CFD en crypto-monnaie à 2 pour 1 à l'ouverture, ce qui signifie que les investisseurs doivent avoir suffisamment de fonds pour couvrir au moins la moitié de la valeur du CFD à l'ouverture. A l’heure actuelle, la limite de l’effet de levier est fixée à un ratio de 5 pour 1, ce qui permet aux investisseurs de réaliser des transactions avec seulement 20% de la valeur du CFD.

Comme bien souvent l’autorité de régulation et de surveillance se réfugie derrière l’argument de la protection des investisseurs et du risque élevé que cela représente pour eux de ne posséder qu’un cinquième du montant disponible.

Dans une récente déclaration, un responsable de l’AEMF affirme que « l'AEMF évaluera si des mesures plus strictes sont nécessaires », laissant ainsi sous-entendre que l’AEMF n’en a pas fini avec la régulation des CFDs et des diverses utilisations possibles des crypto-monnaies dans le monde de la finance.

Plusieurs organismes de surveillance des marchés partagent l’opinion de l’AEMF. Ainsi, en février dernier, l'Autorité des marchés financiers française (AMF) a publié une déclaration dans laquelle elle affirmait que les dérivés de crypto-monnaie devraient être réglementés dans le cadre des nouvelles réformes financières qui devraient être établies au sein de l’union européenne.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.