news

La Chambre de commerce des États-Unis appelle à une régulation des ICOs

Par Carole le 27/07/2018 (Législation)
0


EXMO affiliate program

Les ICOs n’ont pas toujours bonne presse, et c’est peu dire. Mais quand on voit que les trois quarts des ICOs s’avèrent être des arnaques, la méfiance est de mise ! Si ce mode de levée de fonds représente un véritable business, certains aimeraient le règlementer. C’est le cas de la Chambre de commerce des États-Unis.

Un évènement autour de la FinTech cristallise des questions sur les ICOs

Les ICOs et leur règlementation reste un sujet épineux pour bien des pays. La situation bouge outre-Atlantique, puisque la Chambre de commerce des États-Unis vient d’appeler à une régulation des ICOs. Cela fait suite à l’évènement Fintech « Peeling back the layers », qui a eu lieu le 18 juillet dernier à Washington D.C.

Organisé par la CCMC (Chamber’s Center for Capital Markets Competitiveness) et la C_TECH (Chamber Technology Engagement Center), cet évènement a été l’occasion de discuter de la FinTech et de sa difficulté à être règlementée.

L’appel de la Chambre de commerce des États-Unis

La Chambre de commerce des États-Unis a publié un document dans lequel sont énoncés huit principes pour fournir un cadre à la FinTech. En huitième position, on trouve en paragraphe concernant directement les ICOs : « Promouvoir des moyens nouveaux et novateurs d’accéder au capital, tels que les Initial Coin Offerings (ICOs), tout en préconisant une surveillance sur-mesure et de solides protections pour les consommateurs et les investisseurs. »

La Chambre de commerce relève l’importance que prend la blockchain et ses conséquences sur l’économie du pays : « L’an dernier seulement, 6 milliards de dollars ont été investis dans la blockchain […] et 2018 a déjà vu 10 milliards d’investis rien que dans la première moitié de l’année. »

Pour « combler le trou entre la technologie et Washington D.C. », la fédération recommande d’adopter une régulation et appelle la SEC (Securities and Exchange Commission) et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) à travailler à ses côtés pour prévenir les risques de fraudes.

Si la règlementation des ICOs fait l’objet de nombreuses interrogations, et de quelques mesures locales, il n’existe toujours aucun cadre légal général aux États-Unis.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.