news

La Chine ambitionne de devenir le fer de lance de la technologie blockchain

Par Carole le 30/10/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Elle avait voulu bannir les cryptomonnaies, la voilà qu’elle leur ouvre la porte. La Chine se met en branle et prend à bras le corps la question de la crypto-sphère, à sa façon. Plongée dans l’ambivalence de la Chine contemporaine.  

La Chine, sous l’impulsion de Xi Jinping, veut devenir leader de la blockchain

Adoption de la technologie blockchain, cryptomonnaie étatique, loi réglementant la cryptographie… La Chine n’a pas manqué de nous surprendre ces derniers temps ! Pour ce qui est de sa devise numérique nationale, la nouvelle n’est pas récente mais il semblerait que son lancement soit imminent si l’on en croit la Banque populaire de Chine (PBOC). 

Le 24 octobre dernier, Xi Jinping, président de la république populaire de Chine, a déclaré qu’il est nécessaire de « saisir les opportunités » qu’offre la technologie blockchain. C’est à l’occasion du 18ème Politburo que le chef d’État a fait part de sa volonté de voir la Chine prendre la tête du secteur de la blockchain en utilisant cette technologie à différents niveaux, citant l’éducation, l’emploi, les retraites, la santé, la lutte contre les contrefaçons…

Une loi sur la cryptographie promulguée en Chine

Outre sa cryptomonnaie de banque centrale (CBDC) en préparation et son président qui a pour ambition d’utiliser la technologie blockchain à grande échelle, la Chine vient de promulguer une loi réglementant la cryptographie, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020. L’objectif de cette loi, entre autres, est d’assoir un cadre réglementaire pour le secteur de la cryptographie tout en développant son utilisation au niveau commercial.  

Dans la foulée, le Parti communiste chinois (PCC) a dévoilé une DApp, que l’on peut traduire par “Intentions originelles sur chaîne“ permettant à ses membres de plaider allégeance au parti via une blockchain. La Banque populaire de Chine a de son côté appelé les banques à adopter en masse la technologie blockchain. Autre information qui témoigne de l’enthousiasme qui se cristallise en Chine autour de la blockchain : le nombre de projets blockchain recensés auprès du gouvernement chinois. Depuis le mois de janvier, ce ne sont pas moins de 506 projets qui ont été soumis aux régulateurs du pays, dont 309 au mois d’octobre uniquement. 

Si la Chine n’a pas levé son interdiction sur le trading du Bitcoin et des cryptomonnaies, la vision de cet univers évolue rapidement au sein du pays. 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.