news

La plateforme d’échange OKEx s’étend à Malte

Par Floriane le 19/04/2018 (Exchange)
0


EXMO affiliate program

OKEx suit les pas de Binance en direction du continent européen. Comme sa concurrente, c’est sur Malte que son choix s’est porté pour garantir une expansion européenne dans les meilleures conditions possibles. Ces derniers mois, la nation insulaire a attiré bon nombre d’entreprises liées au marché des crypto-assets, grâce à son cadre juridique crypto-friendly.

Une expansion européenne pour OKEx

Avec plusieurs centaines de millions de transactions journalières, OKEx se positionne aujourd’hui comme l’un des 5 gros plus exchanges mondiaux de crypto-monnaies. L’entreprise a déclaré officiellement s’apprêter à s’étendre sur le continent européen en s’installant à Malte. OKEx a justifié son choix de localisation par « la politique compréhensive concernant les projets Blockchain » de l’île.

Malte, un « crypto-paradis » ?

OKEx n’a pas pris sa décision au hasard : le choix de cette installation est lourd de sens et fruit de nombreuses discussions avec le gouvernement et les régulateurs du pays. OKEx s’est renseigné précisément sur les plans législatifs et réglementaires de Malte pour pouvoir se projeter sur plusieurs années. Jusqu’à présent, les discussions entre les équipes dirigeantes de l’exchange et les régulateurs de la nation insulaire semblent avoir satisfait les exigences et attentes de chaque partie.

Le gouvernement maltais semble vouloir maintenir son état d’esprit favorable aux crypto-actifs et se positionner ainsi comme un hub majeur des innovations liées à la technologie de la blockchain. A cet égard, Tim Byun, CRO et Président des relations gouvernementales d’OKEx aurait déclaré : « Le ‘Virtual Financial Asset Act’ de Malte constitue une base solide sur laquelle l’industrie et le gouvernement peuvent se reposer pour travailler ensemble à la promotion de l’industrie naissante de la blockchain/des actifs numériques. Plus précisément, l’approche maltaise de la gestion des risques aidera à cultiver un écosystème responsable, conforme et sain. »

Le PDG d’OKEx, Chris Lee, aurait, quant à lui, confié son impatience de travailler avec les régulateurs maltais : « Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement maltais car il est avant-gardiste et partage plusieurs de nos valeurs : les plus importantes sont la protection des commerçants et du grand public, le respect des normes anti-blanchiment d’argent et KYC, la reconnaissance de l’innovation et l’importance du développement continu dans l’écosystème de la Blockchain. »

De son côté, le Premier Ministre de Malte, Joseph Muscat, a, comme il l’avait fait pour Binance, souhaité la bienvenue à OKEx à Malte via les réseaux sociaux : « Nous souhaitons la bienvenue à OKEx – un des exchanges les plus importants – au sein de notre écosystème blockchain grandissant. Malte devient rapidement la juridiction de choix pour les entreprises basées sur les technologies de registres distribués, que ce soit dans l’UE ou mondialement. »

Mis à part Malte, Gibraltar et la Suisse sont parmi les meilleurs pays d’Europe pour garantir un cadre juridique et légal favorable à l’industrie des crypto-actifs. Notons cependant que la France a pour l’instant opté pour une réglementation la plus souple possible vis-à-vis des ICOs. Le volet fiscal reste cependant une zone d’ombre du pays, avec une taxation actuelle jusqu’à 60% des plus-values sur les investissements en crypto-actifs.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.