news

La semaine passée, en bref (07-13 Octobre)

Par Carole le 14/10/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading 

  • John McAfee vient de dévoiler la bêta de McAfee DEX, une plateforme d’échange de cryptomonnaies décentralisée. Le DEX  du célèbre entrepreneur est basé sur la blockchain Ethereum. L’informaticien a rappelé les avantages des DEX par rapport aux exchanges centralisés, qu’il considère comme étant “notre point faible“. 
  • Coinbase Pro est désormais disponible en version mobile. Seule la version iOS est disponible à l’heure actuelle, même si une version Android devrait voir le jour rapidement. L’application Coinbase Pro offre aux cryptos-traders de plus de 100 pays la possibilité de suivre avec précision les cours grâce à différents outils, comme l’affichage de bougies en temps réel, avec des raccourcis décrits comme étant intuitifs. Plus de 50 paires de trading sont disponibles.  
  • Binance s’attaque au marché chinois avec du trading en P2P. La plateforme vient de dévoiler un nouveau service offrant la possibilité de trader en peer-to-peer du BTC, de l’ETH et de l’USDT contre du CNY (yuan chinois), notamment via WeChat et Alipay. Le service de Binance est pour le moment disponible uniquement sur Android pour les utilisateurs enregistrés depuis au moins 30 jours. Des versions iOS et web devraient être mises en place par la suite.  
  • La plateforme de trading en P2P de Binance a suscité la réaction d’Alipay. Le leader chinois du paiement mobile a annoncé que toute transaction relative aux cryptomonnaies entrainera la suspension du service de paiement. La firme a ajouté qu’elle surveille de près les transactions “de façon à identifier les comportements anormaux et assurer le respect des lois“.  

Actu des crypto-monnaies  

  • Alors qu’ EOS v.1.8. vient à peine de sortir, EOSIO a dévoilé les caractéristiques de sa version 2.0. On note ainsi un nouveau moteur WASM, EOS VM et un nouvel environnement de développement, EOSIO Quickstart Web IDE. À cela s’ajoutent également deux nouvelles fonctionnalités, le support WebAuthn et le support de la signature multiple de blocs (WTMsig). EOSIO 2 est décrit comme “plus rapide, plus simple et mieux sécurisé“.  
  • La Libra de Facebook va-t-elle s’auto-concurrencer ? Devant la méfiance qu’inspire Facebook, des entreprises et organisations comme Cosmos, l’Ethereum Foundation ou encore la Croix Rouge danoise ont décidé de forker le projet Libra pour donner naissance à OpenLibra, une plateforme visant à faciliter l’inclusion financière. OpenLibra est décrite comme “une alternative au Libra de Facebook, qui met l’accent sur une gouvernance transparente et une économie décentralisée“. 
  • Oui, Bitcoin est théoriquement sensible aux attaques des 51%. Toutefois, selon le développeur Greg Maxwell, cette vulnérabilité a tendance à devenir obsessionnelle à tord car peu probable et la solution pour y pallier représente un danger bien plus important pour le Bitcoin. Corriger la faille permettant des attaques des 51% mènerait en effet à une centralisation du réseau. Pour Greg Maxwell, “une fausse décentralisation où il est possible de changer les règles à l’insu des utilisateurs est bien plus préoccupante que le risque d’une attaque très coûteuse“.  
  • La blockchain TON et son token GRAM pourraient peser plus de 20 milliards de dollars d’ici cinq ans selon une étude de Decentral Park Capital. Si le GRAM de Telegram pourrait entrer dans le top 10 du Market Cap, Decentral Park Capital affirme que le projet devra faire face à trois problématiques avant d’y arriver, à savoir un manque d’ouverture envers les développeurs, des tensions avec les gouvernements et des actifs sous pression lors de leur lancement, prévu pour ce mois-ci.  

Actu des innovations 

  • Chainalysis, une société spécialisée dans l’analyse de blockchains, comporte étendre son support à 48 cryptomonnaies. Son outil de monitoring de transactions en temps réel, Chainalysis KYT, supporte dès à présent plusieurs tokens de type ERC-20 comme Basic Attention Token, Dai, GoldX, Maker, OmiseGO, et 0x. D’ici la fin de l’année, la firme devrait permettre le suivi de 23 autres devises numériques dont XRP, Dash et Ethereum Classic.  
  • Près d’un an après ses annonces lors de la Devcon4, l' Enterprise Ethereum Alliance (EEA) remet le couvert à la Devcon5. On note la sortie de trois tokens : un token de récompense, un token de réputation et un token… de pénalité. Ce dernier a pour vocation d’être utilisé pour punir les retards ou toute autre forme de manquement au bon développement d’un projet blockchain. 
  • L’UNICEF poursuit ses actions dans le domaine de la blockchain en ouvrant un fonds en cryptomonnaies visant à “soutenir la technologie open source bénéficiant aux enfants et aux jeunes adultes du monde entier“. L’Ethereum Foundation a réalisé la première contribution à hauteur de 100 ETH, ce qui servira à financer trois projets de l’UNICEF Innovation Fund ainsi qu’un projet mis en place par GIGA Initiative. 
  • La série des Antminers 17 du géant Bitmain s’agrandit avec la commercialisation de deux nouveaux modèles, le S17+ et le T17+. Le S17+ affiche un taux de hachage de 73TH/S pour une efficacité énergétique de 40J/TH + 10%. Le T17+ développe un taux de hachage de 64TH/S pour une efficacité énergétique de 50J/TH + 10%. Les deux ASICs sont également plus silencieux et dispersent plus facilement la chaleur.

Actu des partenariats 

  • Un centre suisse du hub d’innovation de la BRI va voir le jour en Suisse suite à l’accord signé entre la Banque nationale suisse (BNS) et la Banque des règlements internationaux (BRI). Ce hub d’innovation aura dans un premier temps deux projets : une étude de faisabilité menée par la BNS et SIX Group sur une monnaie numérique de banque centrale ainsi qu’une analyse des défis liés à la surveillance des marchés financiers électroniques à haute fréquence.

Actu des levées de fonds 

  • 10,6 millions de dollars ont été récoltés par NuCypher auprès de prestigieuses firmes comme BitFury et Bitmain. Les participants à ce tour de table ont acheté 8% de la réserve initiale de tokens NU, qui resteront verrouillés pour une durée de deux ans afin de “garantir la stabilité du NyCypher Network“. Par ailleurs, la société a annoncé le lancement de son testnet, le Görli Testnet, décrit comme étant “le premier tesnet cross-client proof-of-authority“.  
  • ConsenSys vient de sélectionner 7 nouvelles startups blockchain qui recevront une enveloppe totale de 175 000 dollars pour développer des projets sur l’écosystème Ethereum. Parmi les projets bénéficiant du soutien de ConsenSys, on trouve le logiciel client Lighthouse, la solution Tellor pour les données off-chain ou encore Alice, une application mobile pour développer des DApps.  

Actu des régulations 

  • Le 01 octobre dernier, le rapporteur Gérard Longuet a dévoilé les conclusions de la commission d'enquête sur la souveraineté numérique, présidée par Franck Montaugé. Le rapport du Sénat français s’intéresse tout particulièrement aux cryptomonnaies dans le chapitre “Devenir proactif et innovant dans le domaine monétaire“, s’interrogeant sur le risque de concurrence envers la monnaie nationale et sa régulation. Une fois encore, la Libra de Facebook catalyse les inquiétudes et la perspective d’une cryptomonnaie de banque centrale [https://www.cryptos.net/article/index/les-banques-centrales-sont-elles-pretes-a-passer-le-cap-de-la-blockchain/934] est évoquée comme de “piste de réaction à explorer“.
  • La Blockchain Act, ou TVTG pour Act on Tokens and Entities Providing Services Based on Trusted Technologies, a été adoptée à l’unanimité par le parlement du Liechtenstein et entrera en vigueur le 1er janvier prochain. La loi, décrite comme faisant du Liechtenstein le premier pays a avoir une règlementation complète au niveau de la token economy, met en place un cadre réglementaire clair, sécurisant pour les investisseurs, le tout en luttant contre le blanchiment d’argent. 
  • L’ EFT Bitcoin de Bitwise et NYSE Arca pour la SEC, c’est niet ! Le régulateur américain a rejeté la demande d’application pour le Bitcoin Bitwise Bitcoin ETF Trust, affirmant que Bitwise Asset Management et NYSE Arca ne répondaient pas à leurs exigences, et qu’il fallait “prévenir des actes frauduleux et des mauvaises pratiques“. Il ne reste plus qu’un seul ETF en lice, celui de Wilshire Phoenix, qui doit encore attendre une décision de la part de la SEC.

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Algo Capital, la filiale de la société blockchain Algorand, a perdu entre 1 et 2 millions de dollars. Le téléphone de son CTO, Pablo Yabo, a été piraté, offrant aux hackers l’accès au hot wallet d’Algo. Le CEO d’Algo Capital, David Garcia, a tenu à préciser que la société prenait la responsabilité de ce piratage et qu’elle compte rembourser la totalité des fonds dérobés sous 20 mois.  
  • Tether et Bitfinex ne sont pas sortis d’affaire. Le cabinet d’avocats Roche Freedman LLP a lancé une class action à leur encontre, pour avoir “manipulé le marché des cryptomonnaies afin de créer la plus grande bulle de l’histoire“. Les chefs d’accusation ne manquent pas : fraude ( les USDT n’auraient pas été garantis par leur équivalent en dollars), pump-and-dump et blanchiment d’argent.   
  • Jennifer Robertson, la veuve de Gerald Cotten, ancien CEO de QuadrigaCX, vient de verser 12 millions de dollars canadiens au cabinet Ernst & Young en charge de l’affaire. Les fonds serviront à indemniser les utilisateurs lésés de la plateforme. Jennifer Robertson a effectué ce versement de son propre chef, de façon à “tourner la page“, affirmant qu’elle ne savait rien des activités illégales de son défunt mari. 
  • C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. Tobias Frömel, un développeur, a hacké le pirate qui lui a extorqué 0,9 BTC via le ransomware Muhstik. Il a ainsi pu dévoiler 2 858 clefs de décryptage qu’il a pu transmettre aux victimes du malware et a même créé un programme pour leur permettre de retrouver leurs données qui étaient prises en otage par le hacker. Une action pas franchement légale mais qui a sans doute permis de sauver de nombreuses personnes d’une situation délicate ! 

Actu des déclarations 

  • “Je suis très optimiste par rapport au Lightning Network“. Samson Mow, le CEO de Blockstream croit dur comme fer aux capacités du Lightning Network et compte utiliser la technologie sous-jacente pour améliorer la scalabilité de Liquid, une sidechain conçue par Blockstream. Il s’est également exprimé auprès du média Decrypt sur la taille actuelle des blocs du Bitcoin, qu’il juge “trop grosse“. 
  • “D’ici à la fin de 2022, je pense que la Libra ne sera pas lancée“. Brad Garlinghouse, le CEO de Ripple, ne croit pas en la possibilité d’un lancement rapide de la cryptomonnaie de Facebook. Si tant bien est que cela survienne un jour ! Pour Garlinghouse, le fait que Facebook soit dans le collimateur de nombreux gouvernements est un frein conséquent au développement du projet. Un point qui le fait même douter tout court de son aptitude à se concrétiser.

Les chiffres à retenir 

  • Le prix du BTC a plus que doublé durant cette année 2019. À l’heure où sont écrites ces lignes, le retour sur investissement du Bitcoin représente +115% depuis le 1er janvier 2019. Une performance inégalée par rapport aux actifs traditionnels comme l’or (+17%) ou comme les titres du secteur des technologies de l’information (IT) qui affichent +31% et que Goldman Sachs place pour le moment comme la meilleure classe d’actif à ce jour. 
  • 5 ans ! Le 03 octobre dernier, la société Ledger a fêté son cinquième anniversaire. La firme comporte à présent 175 employés à travers cinq localisations, dont Vierzon en France, où elle possède son nouveau centre de production, le Ledger Plex. Ledger a vendu jusqu’ici 1,5 millions d’hardware wallet, qui supportent 1 182 tokens. À l’occasion de son anniversaire, la société a commercialisé une nouvelle version de son Ledger Nano X, baptisé To The Moon.
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Ethereum Referral, Stan World, BuyAnyLight, PodMiners, Somnium Space, Tune.fm, Metaverse DNA, Swiftex.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.