news

La semaine passée, en bref (12-18 Août)

Par Carole le 21/08/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • La célèbre banque britannique Barclays a visiblement mis fin à son partenariat avec Coinbase. La plateforme de trading travaille désormais avec ClearBank pour assurer la continuité de ses services au Royaume-Uni. Une collaboration n’est pas sans répercussions puisque Coinbase a délisté le Zcash au Royaume-Uni, ce qui selon une personne proche du dossier est lié à ClearBank, la banque n’appréciant pas les crypto-monnaies anonymes. 
  • Autre nouvelle concernant Coinbase et pas des moindres, son acquisition de Xapo Custody. En échange de 55 millions de dollars, Coinbase a pu s’offrir les services institutionnels de Xapo,  une entreprise pionnière dans le stockage des crypto-monnaies. Selon le communiqué officiel, Coinbase Custody “totalise à présent plus de 7 millions de dollars d’actifs sous sa garde (AUC) […] ce qui en fait le dépositaire institutionnel plus grand, le plus réputé et le plus fiable au monde“.

Actu des crypto-monnaies 

  • Le Multicoin (MTCN) vient d’être listé sur CoinMarketCap ! Ce token sert de monnaie d’échange sur la Multiven Open Marketplace (MOM), une place de marché reposant sur la technologie blockchain, qui est destinée au secteur de l’IT. Pour l’instant, le cours du MTCN n’apparaît pas encore sur CoinMarketCap.
  • Cardano fait sa mise à jour avec sa version 1.6.0, qui comporte également une nouvelle version de Daedalus, son wallet. Celui-ci a été amélioré au niveau de son interface utilisateurs et trois thèmes ont été ajoutés. De nouvelles fonctionnalités sont également au rendez-vous. Charles Hoskinson, CEO d’IOKH, a félicité l’équipe à l’origine de ce travail. Par ailleurs, la Fondation Cardano a signé un partenariat avec Konfidio Ventures
  • Suite à des pics de transactions pouvant résulter d’une tentative d’attaque, Dash a sorti une mise à jour avec la v0.0.14.0.3 du Dash Core. Plusieurs problèmes ont été identifiés et corrigés, comme la limitation à 1MB de certaines pools et des masternodes qui se retrouvaient bannis par d’autres lors de sollicitations importantes du réseau. Dash recommande fortement l’application de la mise à jour pour l’ensemble de ses utilisateurs et partenaires.  

Actu des innovations 

  • IBM vient de déposer un brevet pour un navigateur web reposant sur la technologie blockchain. Selon le document, ce navigateur est innovant par son système conçu pour enregistrer les données issues de la navigation, de façon “à ce que la vie privée soit préservée et soit entre les mains de l’utilisateur plutôt que d’un tiers“. L’objectif affiché d’IBM est donc d’assurer une confidentialité optimale des données récoltées. 
  • Surprise du côté de TRON, qui vient de dévoiler le Sun Network. Celui-ci est, selon la TRON Foundation, une sidechain “construite pour apporter une scalabilité illimité au TRON MainNet“. Le Sun Network est décrit comme supportant les smart contracts avec un nombre de tps plus élevé ainsi que des frais de transactions plus basses, tout en pouvant être personnalisé. Le smart contract DAppChain, qui fait partie de la solution, “permet aux DApps de fonctionner en consommant peu d’énergie“. 
  • Après sa plateforme blockchain musicale, la licorne Bitfury se lance dans l’intelligence artificielle (IA). Valery Vavilov, le CEO et co-fondateur de Bitfury, a comparé la préciosité des données à celle du pétrole dans une récente interview par Reuters. Bitfury est actuellement en pleine phase de recherche pour développer une solution blockchain utilisant l’intelligence artificielle, le tout permettant d’analyser en masse des données. 
  • Décentraliser les clefs privées, c’est ce qu’affirme pouvoir faire Tide, une association à but non lucratif qui lutte pour la protection de la vie privée. La solution de Tide consiste à laisser la clef privée à un robot trustless, le Delegated Automated Trustee (DAT). Concrètement, la clef privée est scindée en plusieurs morceaux, répartis dans un groupe de nœuds, dont aucun ne connaît l’intégralité de la clef ni quels autres nœuds possèdent des morceaux. Le tout repose sur un calcul multipartite sécurisé. Selon le co-fondateur de Tide, Michael Loewy, “le même concept peut être appliqué au trading avancé de crypto-monnaies“.
  • Pour Walmart, les drones et la blockchain font bon ménage. Après avoir déposé un premier brève en 2017 pour un système de livraison de colis par drone utilisant la technologie blockchain, le géant de la grande distribution a déposé un nouveau brevet, Cloning Drones Using Blockchain. Ce dernier décrit un système de communication entre drones via la blockchain.   
  • Au Cambodge, la start-up singapourienne Limestone Network travaille sur un gros projet de smart city utilisant la technologie blockchain. La smart city prendra place sur 100 hectares au cœur de Phnom Penh, la capitale du Cambodge. Selon Eddie Lee, le co-fondateur de Limestone Network, la smart city, grâce à son infrastructure blockchain hybride, permettra de “comprendre comment la ville se déplace, vie et fonctionne“.

Actu des partenariats 

  • Nouvelle alliance pour le stablecoin Terra ! La Terra Alliance, regroupant les différents e-commerce utilisant le Terra en guise de mode de paiement, compte un nouveau membre. Il s’agit de Bugs, une plateforme sud-coréenne de musique en streaming. Au début du mois, Terra avait signé un accord avec Sinsang Market, une plateforme majeure en Corée du Sud dans le monde de la mode.

Actu des levées de fonds 

  • 4,3 millions de dollars ont été récoltés par Blade, dont la plateforme de trading sera lancée dans moins de trois semaines. Une plateforme un peu particulière puisque reposant sur des perpetual swaps, permettant le trading de dérivés cryptographiques. Selon Jeff Byun, le CEO de Blade, “à terme, nous voulons devenir le CME (Chicago Mercantile Exchange) de la crypto“. Parmi les investisseurs qui ont misé sur Blade, on retrouve Coinbase, SV Angel, A. Capital et Slow Ventures.
  • CoinMine vient de lever 2,5 millions de dollars. La startup, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’équipement de minage, avait déjà récolté 2 millions de dollars en novembre 2018. Ce nouveau tour de table servira à financer le recrutement d’ingénieurs pour améliorer son mineur, le Coinmine One. Pour Farbood Nivi, le CEO de CoinMine, leur objectif est de faire “découvrir à quel à point il est simple de gagner du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies“. En tout, le Coinmine One permet de miner 5 cryptos.

Actu des régulations 

  • Les crypto-monnaies et leurs utilisateurs sous haute surveillance, c’est peut-être ce qui nous attend d’ici quelques années. Le Groupe d’action financière (GAFI) envisagerait de créer dès l’année prochaine un système de surveillance strict avec la transmission de KYC, dans le but de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Une information qui a été rectifiée par Tom Neylan, membre du GAFI, qui a affirmé que l’organisme ne récupérera aucune donnée et qu’il ne fait “qu’établir des normes“. 
  • Nous savions que la Banque populaire de Chine souhaitait finaliser au plus vite sa crypto-monnaie et il semblerait que ce soit chose faite. Selon le directeur adjoint de la PBoC, Mu Changchun, la crypto-monnaie “peut être considérée comme étant prête“, le tout après cinq ans de recherche. Elle fonctionnera avec un système à deux niveaux, l’un étant dédié à la banque centrale, et reposera sur une technologie mixte, utilisant notamment la blockchain.  
  • La SEC ne se prononce toujours pas sur les ETFs Bitcoin et a décidé de reporter sa décision quant à trois dossiers. Les trois ETFs en question sont ceux de Bitwise Asset Management, Wilshire Phoenix et VanEck/SolidX. Ce dernier, qui avait dû être  retiré lors du shutdown qui avait touché les États-Unis en début d’année, ne sera ré-examiné par la SEC qu’à la mi-octobre. En revanche, la SEC devrait se prononcer sur l’ETF Bitcoin de Wilshire Phoenix le 29 septembre.  

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Zscaler ThreatLabZ, une entreprise spécialisée dans la cybersécurité, a fait une découverte inquiétante : Saefko. Il s’agit d’un cheval de Troie (trojan) de type remote-access (RAT), qui crée une backdoor sur l’ordinateur infecté pour rendre son accès à distance possible. Dès qu’un utilisateur se connecte, il envoie les données de sites qu’il liste par catégorie : ceux liés à des paiements en ligne comme PayPal ou WePay mais aussi des sites de crypto-monnaies comme Binance, Changelly ou encore Poloniex.   
  • Le  cryptojackging de Monero se poursuit, notamment par le biais du malware Smominru. Celui-ci infecte plus de 500 000 ordinateurs et ne se contente plus à présent de miner du Monero dans votre dos. Selon la société Carbon Black, spécialisée dans la cybersécurité, Smominru a été perfectionné et est à présent capable de voler des données personnelles
  • Un nouveau cas d’ICO frauduleuse ? La SEC a décidé de lancer une poursuite judiciaire à l’encontre de Reginald Middleton et des deux entreprises dont il est à la tête, Veritaseum Inc. Et Veritaseum LLC. L’ICO suspicieuse avait permis de lever 14,8 millions de dollars en échange de VERI, des tokens indexés sur le cours de l’ETH avec un ratio de 30:1. Déjà engagée dans une bagage juridique contre Kik et son token Kin, la SEC compte bien faire le ménage dans le secteur. 
  • Ripple est attendu au tournant dans des démêlés judiciaires. Ripple est en effet accusé notamment par le trader Peter Brandt de manipulation du cours du XRP. Autre difficulté en vue, la définition du XRP, qui devrait être considéré comme une security  (valeur mobilière) selon plusieurs plaignants. Si c’est le cas, Ripple contreviendrait à la réglementation de la SEC. La class action qui se prépare contre Ripple pourrait être la cause du prix bas du XRP, en perpétuelle chute depuis le début de l’année.   
  • La semaine dernière, nous vous avions parlé d’une attaque par saupoudrage (dusting attack) visant les utilisateurs du Litecoin. En tout, ce sont près de 300 000 adresses qui ont été concernées. James Jager de la Binance Academy, qui a remarqué en premier l’attaque, a dévoilé l’adresse du pirate. Selon lui, elle appartient à une pool de minage basée en Russie, EMCD. Ses représentants se sont justifiés en affirmant qu’ils avaient simplement voulu faire la promotion de leur pool auprès des utilisateurs du Litcoin…

Actu des déclarations 

  • Jonathan Warren, développeur chez Bitmessage, a témoigné contre Craig Wright en affirmant que les documents présentés par l’entrepreneur australien durant son procès l’opposant à Ira Kleiman étaient faux. Selon Warren, “Soit la date a été falsifiée, soit le screenshot l’a été […] puisque Bitmessage n’était pas sorti à cette époque, en octobre 2012“.

Les chiffres à retenir 

  • 3,1 milliards de dollars envolés dans des exit scams. Le total des arnaques répertoriées pour ce début d’année 2019 par CipherTrace est impressionnant, à tel point que la société a surnommée l’année 2019 “L’année de l’Exit Scam“. Dans son rapport de 52 pages, CipherTrace liste plusieurs cas comme QuadrigaCX, PlusToken, Coinroom, ou encore Bitsane. À l’heure actuelle, 4,26 milliards de dollars ont été dérobés par des cyber-criminels en 2019 selon CipherTrace.
  • +2% en un an pour les offres d’emplois liés à la blockchain et aux crypto-monnaies. La blockchain continuer d’impacter profondément le secteur de l’emploi, toutefois, le nombre de personnes cherchant un emploi dans le secteur a drastiquement chuté en un an avec -52% selon Cointelegraph. Le travail en remote (à distance) est de plus en plus délaissé, certaines sociétés ayant fait l’objet d’arnaques. Côté salaire, on ne note pas d’évolution en un an
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Swipe, Bitwires, PIXBY, WINk, KryptoRedeem, Livetree, AgentMile x MPG, Global Currency Unit

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.