news

La semaine passée, en bref (19-26 Août)

Par Carole le 27/08/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • La plateforme Bakkt Wharehouse, qui a récemment reçu le feu vert de la CFTC, ouvrira le 23 septembre prochain. Attendus depuis déjà un an, les contrats à terme (futures) sur le Bitcoin de Bakkt seront sécurisés par l’ICE. Selon le communiqué officiel “Bakkt Wharehouse est conçue pour répondre aux normes de surveillance les plus strictes“.
  • Coinbase a accidentellement stocké en clair les mots de passe de certains de ses utilisateurs. La cause de cet incident sera une erreur sur leur formulaire de connexion. Coinbase a affirmé après examen de leur solution de stockage sur AWS, qu’aucune fuite de données n’a été observée. En tout, ce sont 3 420 clients qui ont reçu un mail de la part de leur plateforme afin de changer leur mot de passe. 
  • Autre nouvelle concernant Coinbase : l’ajout de WalletLink, une fonctionnalité qui permet d’utiliser n’importe quelle DApps depuis un navigateur desktop. WalletLink est décrit par Coinbase comme “un pont sécurisé entre l’application Coinbase Wallet et votre navigateur de bureau“. Pour l’instant, le nombre de DApps compatibles est limité mais devrait croître de jour en jour. 
  • Kraken vient de lister deux nouvelles crypto-monnaies :  Basic Attention Token (BAT) et Waves (WAVES). Cette décision porte ainsi le nombre de cryptos supportées par la plateforme de trading à 22. Le BAT est actuellement listée à la 33ème position dans le Market Cap, tandis que le WAVES arrive à la 47ème place. 
  • Coinone a dévoilé les critères auxquels doivent correspondre les cryptos pour être listées sur sa plateforme de trading. Ces critères, au nombre de neuf, sont relatifs à la viabilité du business model, à la transparence de la gouvernance, au plan de distribution des tokens, aux valeurs, à la taille du marché, à l’utilisation, à la formation de l’équipe, au suivi de la roadmap ainsi qu’au potentiel commercial. La plateforme sud-coréenne travaille en partenariat avec CertiK, une firme spécialisée dans la cybersécurité.  
  • Le Japon compte une nouvelle plateforme d’échange de crypto-monnaies avec Rakuten Wallet. Sa sortie intervient un an après que le groupe Rakuten ait racheté la plateforme Everybody’s Bitcoin. L’application Rakuten Wallet n’est pour l’instant disponible que sur Android et permet le trading de BTC, ETH et BCH ainsi que le dépôt et le retrait de yens.   

Actu des crypto-monnaies 

  • Le prochain hard fork d’Ethereum, Istanbul, comportera six améliorations au niveau du code. Ces six propositions, appelées EIPs pour ethereum improvement proposals, ont été validées par les développeurs. Ces derniers ont prévu d’effectuer le hard fork en deux temps : le premier en octobre et le suivant plus tard dans l’année, de façon à travailler sur de nouveaux EIPs, dont celui de changer l’algorithme de minage pour ProgPoW
  • La vitesse et la scalabilité sont-elles encore un problème pour les crypto-monnaies ? Selon Changpeng Zhao, le CEO de Binance, “elles sont aujourd’hui largement résolues pour les nouvelles blockchains“, arguant qu’il faut désormais “se concentrer sur les applications“. Un opinion que ne partage pas Vitalik Buterin, qui a répondu à CZ “Ce n’est pas du tout résolu. Même les nouvelles blockchains semi-centralisées ont un TPS dans les centaines“.  
  • Un nouveau stablecoin pour Tether ? Selon les dires de Zhao Dong, actionnaire de Bitfinex, Tether prévoirait de lancer un stablecoin indexé sur la valeur du yuan offshore chinois (CNH). Le CNHT pourrait ainsi s’ajouter à la liste des stablecoins de Tether, qui comporte déjà l’USDT, l’EURT et le JPYT (encore en préparation). Toutefois, aucune des filiale du groupe iFinex n’a pour l’instant infirmé ou confirmé la rumeur. 
  • Arrivera-t-on à connaître un jour l’identité du créateur du Bitcoin ? Entre le controversé Craig Wright qui a gagné le surnom peu glorieux de Faketoshi et les nombreux prétendants douteux au titre, cela semble peu probable. Le dernier en date est James Bilal Khalid Caan, qui a publié un document intitulé  My Reveal. Au programme, des incohérences selon de nombreux crypto-addicts, et aucune preuve, puisqu’il aurait tout comme Craig Wright perdu ses clefs privées…

Actu des innovations 

  • En réaction au Libra de Facebook, Binance contre-attaque avec Venus. Le projet est décrit par Binance comme “une initiative visant à développer à travers le monde des stablecoins et des actifs numériques indexés sur des monnaies fiat“. Contrairement à Facebook, Binance compte bien travailler main dans la main avec les régulateurs et invite les gouvernements, les organismes et les entreprises au partage et à la collaboration. 
  • Le stablecoin Libra de Facebook serait sous le coup d’une enquête de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne. Mais qu’à cela ne tienne, Facebook ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Par le biais de WhatsApp, le groupe Facebook souhaite mettre en place un service de paiement en Indonésie. Le pays compte 100 millions d’utilisateurs sur WhatsApp et est l’une des plus premières économies d’Asie du Sud-Est.   

Actu des partenariats 

  • Les partenariats s’enchaînent pour Ground X, la filiale du groupe sud-coréen Kakao. Après la Shinhan Bank, une autre banque majeure de Corée du Sud, Woori Financial Group, vient de signer un accord avec la startup blockchain Ground X. L’objectif de ce partenariat est de développer des services financiers en utilisant la technologie blockchain. Une carte de crédit, la Woori Card, pourrait bénéficier de l’implémentation de Klaytn, une plateforme décentralisée créée par Ground X. 
  • Monolith, Digix et MakerDAO ont bien l’intention de changer la donne en matière de paiement en crypto-monnaies. Pour Mel Gelderman, CEO de Monolith, “d’ici un an, tout le monde devrait pouvoir arrêter leur compte bancaire et avoir tout ce dont ils ont besoin à partir de l’économie Ethereum“. Pour concrétiser cela, les trois sociétés se sont associées et la carte de débit de Monolith permet à présent d’utiliser les tokens de Digix (DGX et DGD) et de MakerDAO (DAI).
  • Nouveau partenariat pour Blockchain.com, qui s’associe à Polkadot. La société Blockchain, qui possède plusieurs services dont la plateforme de trading The Pit ou la plateforme institutionnelle Blockchain Markets, est tout particulièrement connue pour son wallet et compte plus de 41 millions de portefeuilles. En s’association à Polkadot, Blockchain.com cherche à “accélérer l’adoption et la décentralisation des tokens de Polkadot (DOTs)“. 

Actu des levées de fonds 

  • La Banque mondiale a récolté 50 millions de dollars australiens supplémentaires pour son obligation kangourous (Kangaroo bond) basée sur la blockchain, Bond-i. L’an passé, la Banque mondiale avait déjà réunit 110 millions de dollars australiens. Selon le communiqué officiel, le recours au DLT donne lieu à des transactions plus rapides, plus efficaces et mieux sécurisées. 
  • Cere Network vient de récolter 3,5 millions de dollars et a ouvert des bureaux à New-York et Berlin. La startup, qui a été incubée par Binance Labs, a développé une solution CRM (gestion de la relation client) reposant sur la technologie blockchain. Pour Cere Network, cet écosystème CRM de nouvelle génération est une alternative plus sûre que d’autres CRM, citant Salesforce en exemple dans un article sur Medium. 

Actu des régulations 

  • La monnaie numérique émise par la la Banque populaire de Chine ne sera pas réellement une crypto-monnaie… L’utilisation de la technologie blockchain reste encore en suspens. Mu Changchun, le directeur adjoint de la PBoC, a en effet déclaré “Pour un aussi grand pays que la Chine, il est impossible d’avoir une forte scalabilité uniquement par la biais de la blockchain“. Le modèle centralisé de la future devise numérique de la Chine est-il conçu dans le but de renforcer la surveillance du pays sur ses citoyens ?
  • L’an passé, la Banque Centrale Indienne (RBI) avait interdit aux banques du pays de travailler avec des plateformes d’échanges. Récemment, un comité de membres du gouvernement a recommandé l’interdiction totale de toutes les crypto-monnaies. La situation est donc très tendue en Inde pour les cryptos, mais pourrait évoluer. La Cour suprême de l’Inde a en effet demandé à la RBI de se justifier quand à sa décision. Sa réponse est attendue sous 15 jours. 

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Nouveau hack pour Binance, avec le compte Twitter de Binance Jersey qui été temporairement sous le contrôle d’une tierce personne grâce à la technique du social engineering. Heureusement, le hacker s’est avéré être un pirate éthique (white hat hacker), et a été récompensé par Binance pour avoir mis à jour du la faille touchant Binance Jersey. Selon le communiqué, aucune donnée n’a été compromise
  • 11 librairies Ruby ont été infectée par un virus qui mine des crypto-monnaies en arrière-plan. Cette méthode originale de cryptojacking témoigne de l’inventivité des hackers, qui ont cette fois misé sur le Ruby, un langage de programmation utilisé par de nombreux développeurs. L’équipe de RubyGems a mis en place une version 1.6.14 pour remplacer la version 1.6.13 vérolée.

Actu des déclarations 

  • “Nous sommes au point de bascule où le Bitcoin est là pour durer. Il va finir dans tous les portfolios des investisseurs institutionnels“. Anthony Pompliano, le co-fondateur de Morgan Creek Digital Assets, affiche toujours en confiance sans limite au Bitcoin. Durant sa récente interview au micro de la CNBC, il a évoqué les facteurs qui, selon lui, feront exploser le cours du Bitcoin à la hausse. Il avait il y a peu prédit un prix du Bitcoin à 100 000$ d’ici la fin de 2021.
  • “Je pense qu’il y aura un jour dans le futur où nous ne pourrons pas vivre sans crypto“ a déclaré Cameron Winklevoss à la CNN. Malgré leur bataille juridique avec Mark Zuckerberg sur la paternité de Facebook, les jumeaux Winklevoss pourraient s’associer au projet Libra en rejoignant la Libra Association. Ils seraient même prêts à lister le stablecoin de Facebook sur leur plateforme Gemini
  • “Les technologies et solutions de paiement les plus avancées peuvent être créées, mais si le public n’est pas convaincu que leurs informations sont en sécurité et protégées, nous pédalons en arrière“. Glenn Fogel, le CEO de Booking Holdings a mis le doigt où cela fait mal en parlant du Libra de Facebook au journal Skift. Il a affirmé toutefois croire en “une nouvelle forme de monnaie protégée et sécurisée“.  

Les chiffres à retenir 

  • 106 millions de crypto-monnaies sous la forme de dons, c’est ce qu’a reçu Fidelity Charitable depuis 2015. En 2017, l’organisme caritatif avait récolté l’équivalent de 69 millions de dollars en cryptos, une somme qui a diminué de moitié en 2018 du fait du bear market qui a touché le secteur. Fidelity Charitable a toutefois noté une importante hausse du nombre de donateurs : 204 292 in 2018 contre 51 918 en 2009.
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • OilWellCoin, TrueUSD, SwissBorg, Pynk, Helios Protocol, Cocos BCX, Cubiex, GCOX, Marsal Lion, MeconCash Round 2, Reflexion Lounge, Co-DEX, aXpire x Magnum Wallet.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.