news

La semaine passée, en bref (21-27 Octobre)

Par Carole le 28/10/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • La plateforme d’échange de cryptomonnaies Bittrex a averti ses clients de la  fermeture de ses services dans 31 pays. Parmi ceux-ci se trouvent le Venezuela, l’Égypte, la Côte d’Ivoire, la Tunisie ou encore la Guyane. Les utilisateurs de Bittrex concernés ont jusqu’au 29 octobre pour retirer leurs fonds. La raison de cette fermeture est « l’incertitude réglementaire » selon la plateforme. 
  • Binance souhaite s’ouvrir au trading crypto-fiat et, surprise, la première monnaie à être sélectionnée est le rouble russe. D’ici une semaine, le trading de cryptomonnaies à partir du rouble sera implémenté sur la plateforme principale de Binance. Autre nouvelle concernant Binance et plus particulièrement son DEX : celui-ci comporte désormais un token indexé sur la valeur du Bitcoin Cash (BCH), appelé BCH-1FD.  
  • Après un lancement raté, Bakkt compte attirer les investisseurs avec une nouvelle offre : un contrat d’options réglementés pour ses contrats à terme sur le Bitcoin. Ces contrats d’options seront lancés le 9 décembre prochain et leurs frais (1$25 par contrat représentant 1 BTC) seront offerts pour le mois de décembre. Kelly Loeffler, qui occupe la tête de Bakkt, s’est félicité du nombre record (590) de contrats Bakkt Bitcoin Monthly Futures enregistrés le 23 octobre dernier.

Actu des crypto-monnaies 

  • C’est un soulagement pour Telegram. Suite à ses démêlées avec la SEC qui a déclaré son ICO illégale, la firme avait donné le choix à ses 171 investisseurs entre le report du lancement de la blockchain TON ou un remboursement à hauteur de 77% de leur investissement. La décision de patienter a été votée par la majorité des investisseurs. Telegram pourra défendre son token GRAM lors d’une audience avec les régulateurs américains les 18 et 19 février 2020.  
  • Ripple n’a vendu que 66,24 millions de dollars en XRP au troisième trimestre 2019, dont 50,12 millions de dollars à des institutions. C’est 73,66% moins qu’au trimestre précédent, durant lequel 251,51 millions de dollars en XRP avaient été écoulés. Le 24 juillet dernier, Ripple avait expliqué vouloir adopter une position plus conservatrice. Dans son dernier communiqué, la société a démontré que le taux de distribution de XRP est désormais similaire à l’inflation du BTC
  • La Libra ou les Libras ? Le projet de cryptomonnaie de Facebook pourrait bien devenir protéiforme. Au lieu d’avoir un stablecoin indexé sur plusieurs monnaies fiat, David Marcus envisage de créer plusieurs stablecoins reposant chacun sur une devise nationale. Une proposition qui ne changera sans doute en rien la vision négative de nombreux gouvernements qui ne manquent pas de s’insurger contre ce projet de cryptomonnaie privée
  • Vitalik Buterin a publié quatre articles sur l’avenir d’Ethereum. Ainsi, le programmeur a soumis l’idée de créer rapidement un pont entre Ethereum 1.0 et Ethereum 2.0 et a expliqué sa vision de la transition entre les deux blockchains. Il a également expliqué pourquoi, dans le futur, Ethereum ne permettra plus de réaliser des transactions de façon atomique. Autre suggestion de la part de Buterin : réduire le nombre de shards de 1 064 à 64, ce qui rendrait le réseau plus rapide et moins complexe, tout en n’empêchant en rien de rajouter des shards par la suite si le besoin s’en fait sentir. De quoi donner matière à réfléchir à la communauté Ethereum !
  • Tout comme Stellar il y a un peu plus d’un an, Algorand et son token ALGO ont été certifiés comme étant conformes à la charia selon par le Shariyah Review Bureau (SRB). Les entreprises souhaitant être en accord avec la loi islamique peuvent désormais utiliser la plateforme Algorand. Les DApps devront toutefois faire l’objet d’une étude individuelle par le SRB afin de garantir leur conformité avec la charia. Algorand occupe la 53ème du classement du Market Cap.

Actu des innovations 

  • Opera est le premier navigateur à intégrer nativement les paiements en Bitcoin. Ses utilisateurs, au nombre de 350 millions, ont à présent la possibilité de régler leurs achats en BTC lors de la navigation sur des e-commerce par le biais de l’application Android avec la version 54. Autre nouveauté, le Crypto Wallet d’Opera supporte le BTC en plus de l’ETH, ainsi que le TRX. Justin Sun, le fondateur de TRON, a vanté les mérites d’Opera, qualifiant le navigateur du « meilleur jamais construit ».
  • Les professionnels se mettent à la technologie blockchain et lui trouvent de nombreuses utilisations. Dernièrement, la Chambre des notaires de Paris a annoncé utiliser une blockchain privée pour enregistrer et tracer les documents de différentes études dans une data room virtuelle sécurisée. Un autre projet est en cours de développement : un service de transferts de fichiers volumineux, également supporté par la technologie blockchain.
  • HTC revient avec son smartphone blockchain Exodus ! Moins cher que sa première version et surtout capable d’exploiter un nœud complet Bitcoin, l’Exodus 1s a fait son lancement en Europe. Pour Phil Chen d’HTC, « les full nodes sont l’ingrédient le plus important de la résilience du réseau du Bitcoin et nous avons ouvert la possibilité à toute personne d’exploiter un nœud ». Proposé au prix de 219€, cette version low cost de l’HTC Exodus est bien entendu disponible à l’achat en BTC, mais également en ETH, en LTC et en BNB. 
  • Bitmain vient d’ouvrir « la plus grande ferme de minage au monde » à Rockdale, au Texas. C’est également dans cet état américain que Layer1 a dévoilé sa propre installation la semaine passée. L’infrastructure de Bitmain a une capacité de 25MW et atteindra prochainement 50MW, avec la possibilité d’atteindre à terme 300MW. Il s’agit purement d’une ferme de minage qui ne produit pas sa propre énergie. Pour alimenter l’installation, Bitmain s’approvisionne en électricité chez Electric Reliability Council of Texas (ERCOT). 
  • Alors que Google affirme avoir atteint la suprématie quantique - ce qu’IBM réfute - la question de l’incidence des ordinateurs quantiques sur les cryptomonnaies est sur toutes les lèvres. Pour David Chaum de Praxxis, « La communauté blockchain serait folle d’ignorer cette menace jusqu’au jour où elle deviendra réalité.» D’autres spécialistes du milieu, comme Vitalik Buterin, sont moins alarmistes et estiment que les ordinateurs quantiques ne constituent pas de danger vital pour la crypto-sphère.   
  • La technologie blockchain devient de plus en plus prisée au sein des universités. À Malte, pays plus familièrement connu sous le nom Blockchain Island dans la crypto-sphère, il est désormais possible de suivre un master en science Blockchain et DLT. Seuls 15 étudiants déjà intégré à l’Université de Malte auront la possibilité de rejoindre ce programme d’une durée de trois trimestres à temps plein. Les frais de scolarité sont de 10 000€.  

Actu des partenariats 

  • Kik est là pour rester ! C’est ainsi que MediaLab a annoncé le rachat de Kik Messenger, la société Kik étant en difficulté du fait de son bras de fer avec la SEC. Alors qu’elle comptait fermer Kik Messenger et licencier une bonne partie de son équipe, l’entreprise canadienne a trouvé un repreneur pour son application. MediaLab compte ainsi améliorer Kik Messenger et tient également à participer au projet KIN de Kik
  • TBCASoft, IBM et SoftBank Corp ont annoncé vouloir améliorer le secteur des télécommunications via le Carrier Blockchain Study Group (CBSG) Consortium. Avec l’arrivée de la 5G, la mise en place d’un réseau de télécommunication blockchain est synonyme d’avancée concrète pour les utilisateurs comme pour les opérateurs. Le consortium a dévoilé son premier projet, le Cross-Carrier Payment System (CCPS), une application de paiement via un smartphone fonctionnant même à l’étranger chez des commerçants locaux.

Actu des levées de fonds 

  • 61 millions de dollars ont été récoltés par Morgan Creek Digital auprès de onze investisseurs. Anthony Pompliano, le co-fondateur de la firme, espère pouvoir récolter à terme 250 millions de dollars dans un fonds dédié à la technologie blockchain, dans le but d’explorer les possibilités qu’elle offre. Une nouvelle levée de fonds aura lieu en décembre et un dernier tour de table est prévu pour le début de l’année 2020.
  • PeerNova a réuni 31 millions de dollars afin de poursuivre le développement de sa plateforme blockchain, baptisée Cuneiform Platform. Cette dernière est décrite comme permettant aux institutions financières de synchroniser en continu leurs données. Pour Gangesh Ganesan, le CEO de PeerNova, la solution est conçue pour résoudre « les problèmes qui affectent les données et l’intégrité du processus dans le secteur de la finance.»

Actu des régulations  

  • Mark Zuckerberg a fait face au Sénat américain le 23 octobre dernier durant une audience qui a duré plus de 5 heures. Tentant de rassurer les législateurs américains, le co-fondateur de Facebook a fait deux annonces marquantes, à commencer par le fait que la firme Facebook pourrait se retirer de la Libra Association en cas de conflit avec les autorités. Pour la seconde, Mark Zuckerberg a présenté la Libra comme atout pour contrer la monnaie numérique que la Chine prépare. Deux arguments qui n’ont pas pour autant convaincu la Commission parlementaire des services financiers, si l’on en croit les réactions de la présidente Maxine Waters
  • Malgré le rejet de l’ETF Bitcoin de Bitwise par la SEC, Kryptoin Investment Advisors a décidé de tenter sa chance auprès du régulateur américain avec son propre ETF Bitcoin. Le Kryptoin Bitcoin ETF Trust n’est pas le seul fonds négocié en bourse sur le Bitcoin a être en lice. Wilshire Phoenix Fund a modifié sa propre application tandis que Bitwise a fait part de sa volonté de revenir à la charge avec une nouvelle proposition.  

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Crypto Capital, une société liée à Bitfinex, est dans la tourmente. Ivan Manuel Molina Lee, son dirigeant, a été arrêté par les autorités polonaises, qui ont reçu le soutien de la DEA, d’Interpol et d’Europol. L’homme aurait blanchi via Crypto Capital 350 millions de dollars pour des cartels de drogue colombiens. Plusieurs plateformes de trading dont Bitfinex et QuadrigaCX mais aussi Binance, Kraken et BitMEX ont déjà fait appel aux services de Crypto Capital.

Actu des déclarations 

  • « Vous devez vous conformer [aux lois] et en tant que régulateurs […] nous nous assurerons que vous le faites et vous passerez un mauvais quart d’heure si vous ne le faites pas. » Kenneth Blanco, directeur du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) ne compte pas accorder de passe-droit aux entreprises spécialisées dans les cryptos. Selon lui, les exigences des lois AML (anti blanchiment d’argent) doivent être respectées à la lettre et toute transaction en cryptomonnaie doit permettre d’identifier clairement chaque personne impliquée.
  • « Ava est au sommet de sa catégorie et va montrer au monde ce dont l’univers de la blockchain a besoin. » Emin Gün Sirer, le CEO d’Ava Labs, ne tarit pas d’éloges quant à sa blockchain Ava, qui devrait voir le jour prochainement. Selon le professeur à l’Université de Cornell, la blockchain Ava fonctionne avec une méthode de consensus de type Proof-of-Stake d’un nouveau genre. Le testnet d’Ava devrait être lancé au mois de novembre puis être suivi du mainnet.  

Les chiffres à retenir 

  • 2 milliards de dollars. C’est la somme que Coinbase, un des géants en matière de trading de cryptomonnaies, a obtenu grâce aux frais de transactions. Une somme qui a été générée en l’espace de sept ans, Coinbase ayant ouvert en 2012. Brian Armstrong, le CEO de Coinbase, a expliqué comment les fonds obtenus sont utilisés : « La plupart des bénéfices sont réinjectés dans la société pour créer de nouveaux produits. Je nous vois un peu comme une licorne anti-licorne ».
  • 11 billions de dollars ont été transférés à partir de la blockchain du Bitcoin depuis sa création. Désormais, le réseau du Bitcoin voit 9,6 milliards de dollars transiter chaque jour, un nombre impressionnant qui montre l’ampleur que prend la reine des cryptomonnaies. À titre de comparaison, le volume de transactions du Bitcoin est en mesure de dépasser le volume annuel de PayPal en l’espace de deux mois s’il se maintient à ce niveau. De quoi laisser rêver les plus fervents adeptes du Bitcoin, qui espèrent le voir devenir une monnaie mondiale.  
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Wavesbet, Stegos, Tachyon Protocol, HeroCoin, SwissBorg, EOSForce, QuarkChain, Bybit Exchange, SafePost, ETC by Huobi Global, DACX.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.