news

La semaine passée, en bref (27-03 Juin)

Par Carole le 03/06/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • Binance teste actuellement une fonctionnalité de margin trading. Le trading sur marge est apprécié par les crypto-traders qui y voient là une façon d’augmenter significativement leurs gains si les marchés évoluent en leur faveur. Toutefois, l’effet de levier pouvant également démultiplier les pertes, ce type de trading fait l’objet de risques accrus. Des plateformes comme Kraken et Bitfinex proposent déjà le margin trading.
  • Après Coinbase Pro, EOS intègre la plateforme Coinbase. EOS est actuellement la 5ème crypto du Market Cap, avec une capitalisation totale dépassant les 6 milliards de dollars. Coinbase a annoncé à ses utilisateurs qu’il n’existe pas de frais pour l’envoi et la réception d’EOS puisque le réseau utilise la puissance de calcul en guise de paiement.
  • C’est parti pour Taotao, une plateforme d’échange de crypto-monnaies japonaise soutenue par Yahoo. Taotao a ouvert son service le 30 mai dernier et s’adresse aux traders japonais uniquement, avec 5 cryptos listées : Bitcoin, Ethereum, XRP, Litecoin et Bitcoin Cash. La firme Yahoo Japan possède 40% des parts de Taoatao. Par ailleurs, les utilisateurs de la plateforme peuvent s’identifier à l’aide de leur compte Yahoo.

Actu des crypto-monnaies

  • La IOTA Foundation a fait une annonce très suivie : celle de l’arrivée imminente de sa solution Coordicide. Celle-ci est décrite comme une mise à jour d’IOTA l’amenant à devenir “le premier DLT à résoudre trois problèmes fondamentaux de la technologie blockchain : les frais élevés, la scalabilité et la centralisation“. La date de remplacement du Coordinator par la solution Coordicide n’a pas été spécifiée.
  • La Chine vient de dévoiler son nouveau classement des crypto-monnaies, qui est désormais actualisé tous les deux mois. EOS maintient sa position en tête liste, secondé par TRON. Ethereum se positionne en 3ème place, devant Steem qui écope d’une mauvaise note en terme d’applicabilité. Le Bitcoin gagne trois places depuis le dernier classement et arrive désormais à la 12ème place.
  • Le hard fork Atlantis d’Ethereum Classic devrait être reporté, les développeurs n’ayant pas réussi à trouver un terrain d’entente sur les 10 propositions d’amélioration effectuées. Parmi celles-ci, l’EIP 170, qui limiterait la taille du code des smart contracts effectués par une transaction. Les discussions sur le hard fork Atlantis devraient se prolonger durant une à deux semaines. La modification du protocole d’Ethereum Classic facilitera sans doute la migration des DApps depuis Ethereum.
  • Le Bitcoin SV a littéralement explosé avec +118% entre mercredi et jeudi matin. En cause, la diffusion d’une fake news avec un article en chinois, annonçant que Craig Wright avait transféré 50 000 BTC d’un wallet appartenant à Satoshi Nakamoto, prouvant ainsi sa paternité sur le Bitcoin. L’article en question était monté de toute pièce par des imposteurs affirmant travailler pour Coinbull, un média chinois. Que ce soit par crédulité ou pour profiter du pump prévisible à la suite de la diffusion de cette fausse information, de nombreux investisseurs chinois se sont rués sur le BSV.
  • Tezos vient de procéder à sa première mise à jour avec l’implémentation l’amendement Athens A. L’évolutivité de Tezos et son habilité à s’auto-gouverner est un point fort du projet. Arthur Breitman a déclaré à CoinDesk “L’activation d’Athens montre que les crypto-monnaies n’ont pas besoin de choisir entre être coincées par des choix technologiques faits dans le passé ou se protéger contre les interférences. Les mises à jour peuvent être automatisées, décentralisées et auto-financées“.

Actu des innovations

  • Le navigateur Brave teste une nouvelle fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de récompenser des tweets en BAT. Cette fonctionnalité a été implémentée sur Brave Nightly, une version du navigateur destinée à l’expérimentation. Elle apparait sous la forme d’un bouton représentant le logo du Basic Attention Token, placé à côté des autres boutons d’actions de chaque tweet.
  • Fift est le nouveau langage de programmation créé par Telegram. Il est utilisé pour le développement de smart contracts sur TON et les interactions avec la TON Virtual Machine (TVM). Ton, la blockchain de Telegram devrait être lancée durant le troisième trimestre de l’année. Telegram compte à l’heure actuelle 200 millions d’utilisateurs.
  • La blockchain révolutionne le monde de l’emploi et la demande de développeurs spécialisés est croissante. Dans cette optique, ConsenSys vient de faire paraître un guide pour les aspirants développeurs Ethereum, le Blockchain Developer Job Kit. Les développeurs peuvent y trouver une mine d’informations comme les langages à maîtriser, la rémunération qu’il est possible d’obtenir ainsi que des ressources utiles pour débuter dans la blockchain.
  • Une des plus anciennes manufactures horlogères au monde, Vacheron Constantin, a décidé d’utiliser la blockchain pour assurer le suivi de ses pièces. La manufacture suisse souhaite ainsi proposer à ses clients un certificat numérique, attestant de l’authenticité de ses produits. L’usage de la blockchain pour parer au risque de contrefaçon est de plus en plus fréquent, notamment dans le secteur du luxe.
  • Restons dans le secteur de l’horlogerie suisse avec la marque Franck Muller, qui a dévoilé un nouveau modèle de montre. L’Encrypto est une montre un peu particulière puisqu’elle permet de stocker à froid du Bitcoin. Cette fonctionnalité a été rendue possible grâce à la firme Regal Assets. La montre blockchain Encrypto est disponible à l’achat en BTC ou en monnaie fiat, pour un prix allant de 9 800$ à 50 600$.
  • En Corée du Sud, la Shinhan Bank, une banque emblématique du pays, vient de lancer une plateforme blockchain visant à accélérer les processus de prêts bancaires. Les clients de la banque n’ont désormais plus besoin de rencontrer un conseiller dans ce but et peuvent effectuer la démarche en ligne. La Shinhan Bank a fait part de sa volonté de poursuivre le développement de services à distance.

Actu des partenariats

  • Deutsche Telekom, une société de télécommunications allemande, va s’attaquer à des projets liés à l’IoT avec l’aide de Fetch.AI. Le réseau de Fetch.Ai, qui utilise l’intelligence artificielle, mettra à disposition des Autonomous Agents (AEAs) pour être intégrés aux objets connectés de Deutsche Telekom. Selon la déclaration commune des deux entreprises, l’objectif est de “d’éliminer les obstacles de l’économie machine-à-machine“. 
  • La société indienne Mphasis vient de signer un accord avec la licorne Bitfury. Selon Andres Ricaurte de Mphasis “Notre but est d’accélérer la disruption et la transformation dans le financement du commerce“. Pour le moment, les contours du projet ne sont pas clairement définis mais l’objectif principal est de moderniser le commerce international.

Actu des levées de fonds

  • La start-up Robinhood chercherait à mener un nouveau tour de table dans le but de récolter au moins 200 millions de dollars. Si elle réussit, cela pourrait l’amener à une valorisation estimée entre 7 et 8 milliards de dollars. Par ailleurs, Robinhood a lancé la semaine son application dans l’État de New-York et propose d’investir dans sept cryptos.

Actu des régulations

  • La semaine dernière, nous vous parlions de la start-up Kik, qui a essuyé des pertes considérables dans une procédure judiciaire qui l’oppose à la SEC, dans le but de faire reconnaître son token kin en tant que monnaie. Pour compenser les 5 millions de dollars perdus, Kik vient de lancer une campagne de crowdfunding et entend bien poursuivre la bataille. Pour le CEO de Kik, Ted Livingston “puisque la seule façon d’obtenir des éclaircissements est d’aller au tribunal, nous le faisons.“ 
  • Vitas Vasiliauskas de la Banque de Lituanie s’est exprimé lors d’une conférence sur l’intérêt des devises numériques des banques centrales (CBDCs). Tout en soulignant leurs avantages (sécurité, diminution du risque de fraude…), il a insisté sur le fait que les CBDCs devraient à son sens plutôt servir de moyen d’échange que de réserves. Plusieurs banques centrales ont déjà fait un pas vers la technologie blockchain et les crypto-monnaies.
  • La banque centrale des Bahamas (CBOB) vient d’ailleurs de mettre en branle le Project Sand Dollar. Ce projet qui vise à créer une crypto-monnaie étatique et régulée, utilisable dans tout le pays, avait été présenté en janvier dernier. Un accord vient d’être signé entre la CBOB et la firme NZIA.io afin de démarrer le développement de cette crypto pour un lancement d’ici à 2020.
  • En Australie, une commission du gouvernement, l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC), a publié de nouvelles règlementations touchant aux ICOs et aux crypto-monnaies. Le document en question vise à répondre à 7 questions, s’attachant notamment à la présence de produits financiers dans les ICOs. L’ASIC a tenu à clarifier la situation pour les crypto-actifs qui doivent répondent non seulement aux normes KYC/AML mais également aux droits des consommateurs, l’Australian Consumer Law. 

Actu des piratages

  • Alors que le FBI venait de déclarer lors d’une conférence qu’il existe une recrudescence des attaques émanant de la Corée du Nord, des pirates nord-coréens s’en sont pris aux utilisateurs la plateforme de trading UPbit. L’attaque en question utilisait la technique du phishing avec un mail comportant également en pièce jointe un logiciel frauduleux. La plateforme sud-coréenne UPBit a rapidement averti ses utilisateurs de supprimer tout mail envoyé par l’adresse [email protected].
  • Stocker des cryptos sur un wallet papier est parfois plus risqué qu’il n’y parait. En cause, le site WalletGenerator.net, dont le code source a changé depuis le 17 août 2018. Selon  Harry Denley, expert en sécurité de MyCrypto.com, le site est susceptible de générer depuis cette date plusieurs fois la même clef à des personnes différentes. Tous les utilisateurs de ce service sont invités à transférer leurs fonds vers une autre adresse si celle qu’ils utilisent a été générée après le 17 août 2019.
  • Si vous tombez sur une application appelée Bitcoin Collector, fuyez. Il s’agit en réalité d’un scam qui fait miroiter la possibilité de gagner 3 ETH en échange de 1 000 visites par le biais d’un lien de parrainage vers un site. L’application cache en réalité un ransomware et même depuis peu un cheval de Troie. Gardez toujours à l’esprit que tout ce qui est trop beau pour être vrai l’est certainement !

Actu des déclarations

  • “Tout le monde peut être Satoshi Nakamoto.“ C’est ce que cherche à prouver Wei Liu, le CEO de Coinsummer, qui vient de déposer un copyright sur le white paper du Bitcoin quelques jours après Craig Wright. L’entrepreneur chinois résume sa démarche une phrase “Je l’ai rempli simplement pour faire comprendre aux gens que n’importe qui peut enregistrer un droit d’auteur“. De quoi faire grincer les dents à Craig Wright, qui maintient être le créateur du Bitcoin.

Les chiffres à retenir

  • 415,9 ETH, c’est le prix auquel a été acheté une voiture de course virtuelle lors d’une vente aux enchères organisée par Animoca Brands. Le jeu blockchain en question, F1 Delta Time, permet aux mordus de la course de collectionner des voitures, des conducteurs et d’autres éléments. Animoca Brands a signé en mars dernier une licence avec Formule 1 pour F1 Delta Time, de quoi ravir les 506 millions de fans de cette emblématique compétition automobile. 
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Bitwings, Dukascoin, SixDomainChain, Crypto Market Ads, Bottos, ShapeShift, Tryvium, UniversalCoin, P2PS, Minglechain, European Cryptocurrency Exchange, KuboCoin, SDChain, Barteos, Bitrue.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.