news

La semaine passée, en bref (28 oct.-3 nov.)

Par Fred le 05/11/2018 (News)
0


EXMO affiliate program
  • Globalement, sur la semaine, les cours seront restés dans une fourchette de 2%, avec une légère tendance à la baisse. Deux cryptos ont su tirer leur épingle du jeu : le Bitcoin cash à 5% et le Basic Attention Token à 12% sur 7 jours.
  • Le Basic Attention Token (BAT) de Brave est en bonne forme suite à son ajout sur la plateforme de professionnelle trading de Coinbase. Coinbase précisant que « lorsque les liquidités seront suffisantes, la négociation sur le carnet d'ordres BAT/USDC pourra démarrer. »
  • La mise à jour ‘Sapling’ du réseau Zcasha été lancée il y a une semaine, durant la nuit de dimanche à lundi, au niveau du bloc 419 200. Elle introduit une forme de transactions protégées (shielded transactions) qui constituent une prémisse à l’adoption de ce type de transactions par les terminaux mobiles et marchands.
  • Le succès des stablecoins ne se dément pas avec, cette semaine, la venue du StableUSD (USDS), créé par la startup Stably. Ce token est garanti par des dollars américains détenus en fidéicommis par Prime Trust, une société du Nevada. Conscient de la nécessité d’une parfaite transparence, Stably a indiqué que « les utilisateurs de la future plateforme de Stably pourront visualiser en temps réel le solde de notre réserve fiat via un flux en direct de l’API de Prime Trust ».
  • De son côté, Tether, de plus en plus menacé par cette concurrence croissante, a indiqué avoir effectué des opérations bancaires avec la société américaine Deltec Bank and Trust Limited, basée aux Bahamas, et a publié une lettre émanant de cette institution qui atteste de ses réserves en cash (1,8$ milliards au 1er novembre). Détail notable : cette lettre porte une mention précisant qu’elle est fournie « sans engager la responsabilité de quelque manière que ce soit » de la banque. Pas complètement rassurant donc… (retour sur la polémique du Tether ici)
  • Le réseau blockchain Sia a mené à bien son hard fork, modifiant ses règles de consensus de manière à empêcher certains ASIC de miner sur le réseau, en particulier ceux produits par Bitmain et Innosilicon. Actuellement, il n’existe plus qu’un seul type d’équipement minier capable de s’adapter suffisamment rapidement au nouvel algorithme de hachage de Sia pour être concurrentiel, celui fabriqué par la société Obelisk. En réponse, une petite part de la communauté a décidé de continuer à utiliser l’ancien protocole Sia.
  • La prolifération de bots incluant des modes de trading automatisés performants met-elle en danger le trader lambda, désormais dépassé technologiquement ? Voyons en détails en quoi consistent ces bots et quels problèmes ils peuvent causer. Lire l’article
  • L’exchange OKEx, basé à Hong Kong, a retiré de ses listes plus de 50 paires d’échange présentant des performances médiocres. Les tokens liés ne sont cependant pas supprimés.
  • Le groupe Monex, qui a racheté l’échange Coincheck après son piratage en janvier dernier (voir ici), a annoncé une augmentation des pertes pour le troisième trimestre 2018 : la perte est passée de 2,3$ millions au deuxième trimestre à 5,25$ millions, pour un chiffre d’affaire d’environ 2,8$ millions, soit une baisse de 66% par rapport au trimestre précédent.
  • Plus de peur que de mal chez io où l’on soupçonnait une attaque portant sur la réserve de liquidités de l’échange, attaque menaçant 50 millions de tokens TIO. La faille de sécurité a été maîtrisée à temps et l’échange ainsi que sa réserve de liquidités n’ont pas été affectés. Le token a néanmoins été forké afin d’accroitre sa sécurisation. La nouvelle branche de TIO portera le nom Trade Token X avec le ticker TIOx.
  • La situation est bien plus grave pour le petit échange canadien MapleChange qui, avant sa mise hors ligne, a annoncé sur sa page Twitter avoir été victime d’un piratage, perdant 913 BTC dans l’opération. L’échange a également affirmé ne plus disposer de l’argent nécessaire pour rembourser qui que ce soit. Alors, la question se pose : faillite légitime ou exit scam ?
  • Le 25 octobre, Binance a gelé des comptes ayant reçu plus de 93 000 ETH de deux portefeuilles liés indirectement à l’exchange russe en difficulté WEX. Cette action a été entreprise en réponse aux demandes des utilisateurs de WEX qui avaient exprimé leur inquiétude de ne pas pouvoir récupérer leur argent vu que WEX n’a plus autorisé de retraits de fonds depuis juillet.
  • Bithumb aurait signé un accord avec la plateforme américaine de crowdfunding SeriesOne dans le but d’ouvrir une plateforme d’échange de tokens de valeurs mobilières (securities) aux Etats-Unis.
  • Circle a rejoint le groupe GDF (Global Digital Finance) en tant que membre fondateur pour créer un « code de conduite » mondial pour la crypto. Développé avec la participation de plus de 200 entreprises du secteur, ce code comprendra un ensemble de normes relatives à la gestion de l'argent, à la gestion des risques, aux interactions avec les clients et les autorités et aux pratiques du marché.
  • Coinsource, une société Texane qui compte 192 guichets automatiques Bitcoin à travers les États-Unis, est devenue le premier et, à ce jour, le seul opérateur de guichets automatiques Bitcoin à se voir octroyer la Bitlicence de la ville de New York.
  • Le PDG de ConsenSys, Joseph Lublin, a annoncé le lancement de l'interface pour smartphone de Metamask, un wallet jusqu’ici uniquement disponible sur les navigateurs web, ajoutant que « l’équipe se concentre sur le fait de ne pas être ‘juste un portefeuille’ mais un portail vers le monde de toutes choses #blockchain ».
  • Nouvelle levée de fonds réussie par la société Dapper Labs, en charge de la poursuite du développement de Cryptokitties. Plus de 15$ millions ont été récoltés, avec participations de sociétés importantes comme Venrock, Google Ventures, SamsungNEXT, Andreessen Horowitz (a16z), aXiomatic et William Morris Endeavor.
  • La Monnaie royale britannique a suspendu son plan visant à créer un crypto-actif, nommé Royal Mint Gold (RMG), supposé représenter ses avoirs en or. L’opposition viendrait du gouvernement, qui aurait mis son veto au projet visant à ce que les tokens puissent être tradés sur une plateforme d’échange.
  • Le groupe de travail ‘Cryptoasset Taskforce’ du gouvernement britannique a révélé dans un rapport une série d’étapes réglementaires relatives aux crypto-assets et à la technologie DLT. Parmi les actions concrètes à mener figurent des directives actualisées pour les contribuables devant déclarer des gains en crypto-monnaies, ce qui devrait être fait début 2019.
  • La cour d'arbitrage de Shenzhen, en Chine, a décidé que, malgré l'interdiction de la crypto-monnaie par la Banque centrale du pays, le Bitcoin devrait toujours être légalement protégé en tant que propriété ayant des valeurs économiques.
  • En Inde, la Cour suprême a fixé un délai de deux semaines au gouvernement pour que ce dernier présente sa position officielle sur les crypto-monnaies.
  • La Securities and Exchange Commission de Thaïlande a publié une mise en garde concernant l’investissement dans neuf tokens et ICOs qui n’ont pas été agréés par le régulateur national. Dans le pays, le processus d'autorisation prend jusqu'à cinq mois, à compter du moment où la demande est soumise.
  • La République libre du Liberland, une micro nation autoproclamée (le 13 avril 2015) d’environ 7km2 entre la Croatie et la Serbie envisage de mettre en place une crypto-monnaie émise par l'état appelée Merit. Le président Vit Jedlicka envisage cette création « davantage comme une part du Liberland que comme une crypto-monnaie ».
  • Nouveau partenariat pour Ripple Labs, avec la Fondation Bill and Melinda Gates et la société de paiements numériques Coil. Ce partenariat développera des moyens permettant à la plateforme de paiement mobile Moojaloop de soutenir des systèmes de paiements favorables aux pauvres dans les pays en développement et les pays non bancarisés. En savoir plus
  • La poste australienne a annoncé que ses clients pourront désormais acheter des Bitcoins sur des échanges locaux en quelques minutes grâce à son service Digital iD. D’après Josh Lehman, qui dirige l’échange Digital Surge, ce nouveau service accélère drastiquement le processus d'enregistrement, qui prend habituellement plusieurs jours.
  • VeChain, dont on parlait déjà ici, a signé un protocole d’accord avec la start-up américaine CREAM et avec Invest Cyprus, le partenaire privilégié du gouvernement chargé d'attirer et de faciliter les investissements directs étrangers à Chypre. Ce partenariat est axé sur la mise en place d’un cadre dans le domaine des technologies de blockchain et des cas d’utilisation correspondants.
  • Et les partenariats s’accumulent chez VeChain avec, cette semaine, tout d’abord, un partenariat avec Arket, un magasin d’habillement appartenant au groupe H&M, qui utilise VeChain pour gérer sa chaîne d'approvisionnement. Et, ensuite, un accord en Chine avec deux des plus grandes sociétés énergétiques et gazières du pays, ENN Energy Holdings Limited et Shanghai Gas (Group) Co. Ltd., pour travailler sur un projet pilote de solution blockchain pour la gestion du gaz naturel liquéfié.
  • La société de transport d'électricité et de gaz à Singapour SP Group a lancé un marché des certificats d'énergie renouvelable géré par blockchain. Selon son directeur des technologies numériques, Samuel Tan, cela devrait permettre « aux entreprises d’échanger des certificats d’énergie renouvelable de manière pratique, transparente et sécurisée, en les aidant à réaliser des opérations commerciales plus écologiques et à atteindre leurs objectifs de durabilité ».
  • Le géant de la tech et du conseil Accenture a développé un nœud d’interopérabilité permettant de faire fonctionner en symbiose les blockchains R3 Corda, Hyperledger Fabric, Quorum et Digital Asset. En savoir plus
  • Quatre des principales entreprises agricoles mondiales (Archer Daniels Midland, Bunge, Cargill, Louis Dreyfus) envisagent d'utiliser des technologies telles que la blockchain et l'IA. Il s’agirait d’améliorer l’automatisation des processus de post-commercialisation des céréales et des oléagineux, qui sont effectués actuellement en grande partie manuellement et constituent une partie très coûteuse de la chaîne d’approvisionnement.
  • Lors de l’évènement ‘Blockchain for Social Good’, Oxfam a dévoilé son nouveau programme de micro-assurances fonctionnant avec des smart-contracts, un programme destiné à venir en aide aux agriculteurs touchés par la pauvreté au Sri Lanka. En savoir plus
  • La Financia Business School, un établissement d'enseignement supérieur parisien spécialisé en finance et études commerciales, propose désormais des cours sur la technologie de la blockchain. L’institut est également la première école en France à accepter les paiements en Bitcoins.
  • ING poursuit sa conquête de la blockchain avec son nouveau protocole, le zero-knowledge set membership, un mécanisme de vérification cryptographique très prometteur. En savoir plus
  • Bank of America a déposé un brevet pour un appareil de stockage renforcé destiné à stocker des clés privées telles que celles utilisées pour les plateformes blockchain, clés qui ne sont actuellement que gérées localement et protégées seulement par un mot de passe.
  • Neuf banques japonaises se sont associées afin de tester un système de règlement interbancaire basé sur une blockchain utilisant la technologie développée par la société informatique Fujitsu. Le test vise à évaluer des aspects techniques tels que la performance, la sécurité et la viabilité dans le monde réel.
  • Le groupe diamantaire russe Alrosa, deuxième producteur mondial de diamants après De Beers, a annoncé qu'il rejoignait le programme pilote Tracr que De Beers teste actuellement. Ce programme a pour objectif d’utiliser la blockchain pour suivre les pierres précieuses depuis l’extraction jusqu’à la vente. En savoir plus
  • IBM a lancé une nouvelle solution blockchain pour sa gamme d'applications, cette fois-ci à Dubaï. La technologie mainframe IBM LinuxOne est actuellement capable de traiter 6,2 milliards de transactions web par jour. Cette plateforme permettra d’améliorer et de numériser de manière drastique de nombreux services gouvernementaux locaux voire internationaux, les Émirats arabes unis espérant devenir un leader blockchain régional.
  • Selon un rapport d’IBM, la plupart des banques centrales interrogées estiment qu'elles devraient émettre une devise numérique de banque centrale (CBDC). Le rapport précise qu'en créant une monnaie numérique d'une valeur équivalente à l'unité standard de monnaie fiduciaire, une telle CBDC pourrait contribuer à éliminer le risque de crédit et à assurer la stabilité de la valeur du token.
  • Un rapport conjoint de la British Business Federation Authority (BBFA), du fonds de capital-risque Novum Insights et de l’échange TodaQ appelle à la prudence face à une réglementation trop poussée. « Une mauvaise réglementation est pire que pas de réglementation du tout », selon le directeur de la BBFA, Patrick Curry.
  • Morgan Stanley a mis à jour son rapport ‘Bitcoin Decrypted: Brief Teach-In and Implications’. Point notable : l’évolution de la perception du Bitcoin qui, alors qu’il n’était perçu au départ que comme une monnaie numérique, y est mentionné comme une « nouvelle classe d'investissement institutionnel ».
  • Un groupe de joueurs de ‘Call of Duty’ est soupçonné d'avoir volé jusqu'à 3$ millions en crypto-monnaies. Selon le FBI, ce groupe aurait contraint une tierce personne à pirater les téléphones portables de cibles spécifiques, aboutissant au vol de leurs crypto-monnaies sur leurs portefeuilles cryptés liés.
  • Un juge de district américain a infligé une peine de 20 ans de prison à Gal Vallerius, également connu sous le nom de ‘Oxymonster’. Il était accusé de vendre des drogues sur le dark web en échange de crypto-monnaies. Plus de 100 BTC et 121,95 BCH ont été confisqués par le gouvernement.
  • Michael Keaton participera à un film sur la vie de John McAfee, créateur de logiciels antivirus et défenseur turbulent des crypto-actifs. Il remplace l'acteur pressenti à l’origine, Johnny Depp.
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Airdrops récents: Anti Bureaucracy Coin 2, Apollonia 2, Atomic Wallet, Auxilium Global, Biton, IceChain, Murmur, One Solution, Ontology, PGF500, Raido, Rubiix 2, Sentivate, Tokedo 2, Wellmee 2

 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.