news

La semaine passée, en bref (29-05 Mai)

Par Carole le 06/05/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • Les plateformes d’échange ne remettant pas les données requises par CoinMarketCap (CMC) seront retirées des calculs de prix et de volume ajusté sur le site. À l’occasion de son 6ème anniversaire, CoinMarketCap a décidé de lancer la Data Accountability & Transparency Alliance (DATA) afin d’assurer davantage de transparence dans le secteur des crypto-monnaies. Les plateformes de trading ont juste qu’au 14 juin pour se conformer aux exigences de CMC.
  • Le token KIN est désormais disponible sur Coinbase Custody. Ce service de Coinbase qui a ouvert l’été dernier se destine aux investisseurs institutionnels de grande envergure pour assurer la gestion de leurs crypto-actifs. La crypto Kin, spécialisée dans le secteur du divertissement, rejoint deux autres altcoins qui ont été rajoutés sur Coinbase Custody ce mois-ci : Augur et Stellar Lumens. Kin est actuellement listée en 117ème position dans le Market Cap.
  • Pour le Nasdaq, c’est un indice indexé sur le XRP de Ripple qui vient d’être rajouté. Le XRPLX pour XRP Liquid Index vient rejoindre deux autres indices liés aux crypto-monnaies, à savoir le BLX (Bitcoin Liquid Index) et le ELX (Ethereum Liquid Index). Le XRPLX reflète en temps réel le prix de 1 XRP en dollar, en se basant sur les données de plusieurs plateformes de trading : Bitfinex, Bitstamp, Poloniex, Kraken et prochainement Coinbase.

Actu des crypto-monnaies

  • L’audit de l’algorithme ProgPow d’Ethereum a débuté ! C’est une société allemande, Least Authority, qui s’y colle. Pour rappel, l’algorithme ProgPow consiste en un changement de code du consensus Proof-of-Work afin de rendre Ethereum résistant aux ASICs, favorisant les GPUs. Pour que la mise à jour s’effectue sans accrocs, un audit est indispensable afin de garantir que rien n’est susceptible d’ébranler la sécurité du réseau. La fin de l’audit de ProgPow est prévue pour juillet 2019.
  • Les USDT de Tether étaient-ils garantis par leurs équivalents en dollars ? Non ! C’est ce que vient de dévoiler l’avocat général de Tether, Stuart Hoegner. Seuls 74% des réserves avaient réellement leur contrepartie en dollars. La société était d’ailleurs revenue sur ses précédentes déclarations il y a quelques mois, affirmant que les fonds n’étaient pas véritablement garantis à 100% par des dollars mais également par d’autres actifs et des créances de prêts. 
  • Un nouveau token va voir le jour dans le secteur du football. Le West Ham United Football Club proposera à ses supporters l’utilisation de West Ham Fan Tokens pour jouer un rôle dans la vie du club. La création de ces tokens sera rendue possible grâce à un partenariat réalisé avec une plateforme blockchain Socios.com. Ce n’est pas la première fois que les cryptos s’immiscent dans le monde du foot, d’ailleurs, le PSG et la Juventus de Turin sont déjà partenaires de Socios depuis septembre 2018 afin de proposer leurs propres tokens à leurs supporters.

Actu des innovations

  • La Malaisie, avec le soutien du gouvernement chinois et plusieurs firmes, s’est lancée dans un projet de construction d’une “blockchain city“ dans le détroit de Malacca. La Melaka Straits City fonctionnera à l’aide d’une plateforme blockchain appelée DMI, qui comportera ses propres tokens qui seront utilisés au sein de la ville, notamment par les touristes. Le ministre du tourisme de la Chine espère attirer 3 millions de visiteurs par an avec cette ville qui se veut futuriste, tant au niveau de sa conception que de son architecture.
  • Le géant Bitmain, actuellement en difficulté arrivera-t-il à remonter la pente avec sa série Antminer 17 ? Selon la firme, les ASICs Antminer T17, Antminer S17 Pro et Antminer T17 sont les plus performants en matière de minage de cryptos utilisant l’algorithme SHA-256, comme c’est le cas du Bitcoin. L’Antminer T17, le moins cher de la série, a un hash rate de 40 TH/s et une efficacité énergétique de 55J/TH. Les premiers stocks de la série Antminer 17 ont été vendus en un temps record.
  • En parlant de matériel de minage, une étude réalisée par Reportlinker montre que le taux de croissance du secteur devrait dépasser 10% d’ici à 2023. Les FPGAs (Field-Programmable Gate Array) et les ASICs (Application-specific integrated circuit) seront visiblement les produits qui connaîtront le plus de succès. La difficulté, selon Reportlinker, réside en les faibles marges réalisées par les fabricants de matériel de minage, ce qui peut les conduire à traverser des embûches. En décembre dernier, des centaines de milliers de mineurs avaient arrêté de miner du Bitcoin du fait de la baisse de rentabilité liée au crypto winter.
  • Le service Amazon Managed Blockchain (AMB) est désormais ouvert au public. Propulsé par Amazon Web Services Inc (AWS), il est décrit comme étant “un service qui facilite et réduit les coûts pour créer, utiliser et déployer des réseaux blockchain“. Plusieurs entreprises majeures ont déjà intégré AMB comme AT&T, Nestlé, Singapore Exchange Limited, MOBI et Accenture.
  • L’ancien CTO de Ripple, Stefan Thomas, vient de dévoiler au grand public sa bêta de Coil, une plateforme blockchain de monétisation de contenus. Coil permet aux créateurs de monétiser leurs articles, vidéos et live streams… Du côté des utilisateurs, ces derniers payent une souscription de 5$ par mois qui permet une rétribution automatique en XRP ou en une autre crypto des créateurs de contenus. Les micro-paiements s’effectuent en fonction du temps passé contrairement au blog Y’alls, où les auteurs sont payés en fonction du choix de leurs lecteurs.

Actu des partenariats

  • Le groupe Jaguar Land Rover s’est associé à la IOTA Foundation pour développer un Smart Wallet qui rétribue les conducteurs en tokens quand ces derniers partagent des informations sur les conditions de circulation. Le Tangle d’IOTA sera également utilisé pour les paiements pour la charge de batterie, les frais de parking et de péage. Le Smart Wallet est actuellement testé à Shannon, en Irlande.
  • La firme chinoise Tencent soutient la start-up Waterdrop, spécialisée dans le secteur de l’assurance santé. Cette dernière vient de mener une série B qui lui a rapporté plus de 74 millions de dollars pour poursuivre le développement de ses plateforme qui permettent notamment de créer des campagnes de crowdfunding afin d’aider des personnes malades. Les plateformes Waterdrop Insurance et Waterdrop Crowdfunding comptent déjà respectivement 10 millions et 75 millions d’utilisateurs.

Actu des levées de fonds

  • Savez-vous quel pays contribue le plus aux achats de tokens depuis le début de l’année ? Il s’agit des Émirats arabes unis ! Plus de 25% des récoltes de fonds proviennent des Émirats, ce qui représente 210,5 millions de dollars. Selon les données de CoinSchedule, les îles Caïmans, Singapour, Hong-Kong et le Royaume-Uni forment la suite du top 5. Les Émirats arabes unis affichent de plus en plus leur volonté de participer à l’essor des crypto-monnaies. Le pays a tout particulièrement investi dans le GCBIB et le Bolton Coin.

Actu des régulations

  • L’État de Washington vient de promulguer une loi reconnaissant la légalité des traces écrites stockées via la technologie blockchain. D’autres États américains ont récemment adopté des mesures similaires, comme le Tennessee, qui “reconnait l’autorité légale de la technologie blockchain et des smart contracts dans la réalisation de transactions électriques“ ou encore l’Ohio, qui autorise le gouvernent à utiliser des solutions blockchain.
  • Au Canada, les mineurs vont pouvoir bénéficier d’électricité supplémentaire. L’organisme de régulation économique Régie de l'énergie du Québec a mis en place de nouvelles mesures pour le minage de crypto-monnaie, demandant au producteur d’énergie Hydro-Quebec d’allouer 300 MW au secteur des crypto-monnaies, en plus des 158 MW déjà prévus. Pour bénéficier de cette énergie, les entreprises souhaitant en bénéficier doivent répondre à quatre critères, notamment en termes de récupération thermique et d’emplois créés au Québec.
  • Toujours au Canada, la banque centrale du pays a réalisé des paiements transfrontaliers via la blockchain avec l’Autorité Monétaire de Singapour (MAS). Ce projet pilote a été rendu possible par l’emploi de monnaies numériques de banques centrales (CBDC) et l’interopérabilité des plateformes des deux banques centrales. Les deux réseaux, le Project Jasper pour le Canada et le Project Urbin pour Singapour, utilisent des plateformes différentes : la plateforme Corda pour la Banque du Canada et la plateforme Quorum pour le MAS. Accenture, qui a participé au projet aux côté de J.P. Morgan, travaille depuis longtemps à l’interopérabilité des blockchains.

Actu des piratages

  • Plus de 1,2 milliards de dollars ont déjà été dérobés durant le premier trimestre de 2019. L’analyse a été réalisée par CipherTrace et inclut les fonds de l’affaire Quadriga CX et les 850 millions de dollars présumés perdus de Bitfinex. À titre de comparaison, l’ensemble des crimes liés aux crypto-monnaies en 2018 avaient généré 1,7 milliards de perte. Pour CipherTrace, ce début chaotique pour l’année 2019 est notamment lié au manque de régulation dans le secteur.
  • Ledger a révélé via Twitter l’existence d’un malware remplaçant l’application desktop Ledger Live par une version malveillante qui demande à l’utilisateur d’entrer sa phrase de récupération après une fausse mise à jour. Un seul ordinateur, fonctionnant sous Windows, a été infecté pour le moment. Ledger a rappelé à ses utilisateurs les bonnes pratiques en utilisant un hardware wallet et a recommandé de toujours télécharger l’application Ledger Live depuis le site officiel.
  • Si vous utilisez les services de Microsoft pour votre messagerie, ceci devrait attirer votre attention. Il semblerait qu’une faille de sécurité touche les systèmes de messagerie de Microsoft, comme Hotmail, Outlook et MSN. Des hackers auraient réussi à prendre le contrôle de plusieurs comptes détenteurs de crypto-monnaies et auraient réinitialisé leurs mots de passe sur des plateformes d’échanges afin de voler leurs tokens. Microsoft a affirmé que la faille de sécurité ne concernait pas le contenu des mails, ce que de nombreux utilisateurs lésés réfutent.

Actu des déclarations

  • L’entreprise Grayscale vient de mettre en place une publicité osée. Dans sa campagne publicitaire intitulée DropGold, la firme spécialisée dans l’investissement dans les crypto-actifs appelle les investisseurs à “lâcher l’or“, un investissement qui reviendrait à “vivre dans le passé“. Pour Grayscale, “les devises numériques comme le Bitcoin sont le futur“. Sur son site dropgold.com, Grayscale invite les investisseurs à s’intéresser au Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), un produit d’investissement indexé sur le Bitcoin.
  • Nouvelle déclaration de Tom Lee en ce qui concerne le prix du Bitcoin. Lors d’une interview avec la CNBC, l’analyste de Wall Street a déclaré que le prix du Bitcoin atteindra un nouveau record d’ici à 2020. À ses yeux, 11 signes marquent la fin du crypto winter, dont un volume d’échange important. Le fondateur de Fundstrat a évoqué une hausse du Bitcoin dont le prix pourrait atteindre 14 000$, sans préciser toutefois le laps de temps nécessaire à la concrétisation de cette prévision. 

Les chiffres à retenir

  • 18% des jeunes américains de 18-34 ans possèdent du Bitcoin. C’est ce qui ressort d’une étude de Blockchain Capital qui met en lumière l’adoption croissante des crypto-monnaies, et cela malgré le crypto winter qui a eu de lourdes répercussions. En comparant le récent sondage à celui d’octobre 2017, la hausse de popularité du Bitcoin est indéniable. Globalement, le Bitcoin est considéré comme étant une innovation technologique positive à 43% contre 34% auparavant. Pour près de la moitié des 18-34 ans, le Bitcoin devrait être utilisé par la plupart des gens d’ici 10 ans.
  • Autre sondage intéressant, celui de Fidelity auprès des investisseurs institutionnels, toujours aux États-Unis. Sur les 441 investisseurs institutionnels ayant répondu, 22% d’entre eux possèdent déjà des crypto-monnaies. Par ailleurs, les investisseurs préfèrent à 72% choisir des produits d’investissements qui contiennent des crypto-actifs. Les freins qui reviennent le plus dans les arguments en défaveur des devises numériques, sont, comme bien souvent, la volatilité des prix et le manque de régulation.
  • Pour la firme Gartner Inc, d’ici à 2025, 20% des leaders de la grande distribution utiliseront la technologie blockchain pour garantir la traçabilité et la sécurité des denrées alimentaires. Ce sont eux qui vont “ouvrir la voie au développement de la blockchain“ pour Joanne Joliet, directrice de recherche chez Gartner,. Les deux premiers groupes mondiaux de grande distribution, Walmart et Carrefour, utilisent déjà la blockchain pour assurer le suivi de certains de leurs produits.
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • TEN Technologie, NOIA Network, Matrix AI Network, Xena Exchange, Vid, AMUSE, MediConnect, NOS Initiative, Fashion Coin, PIEXGO, BitTube, Authpaper, LocalCoin, ZBX, StellarPay, U°OS Network, UHive, Biwo Exchange, mHealthCoin, CBNT, Foresting.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.