news

La semaine passée, en bref (3-8 Septembre)

Par Carole le 09/09/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • Êtes-vous prêt pour la Battle for Binance Futures ? Binance propose aux traders de s’exercer sur deux plateformes de tests de contrats à terme : Future A et Future B. Chaque participant se voit doté de 100 000 USDT factices pour tester chaque plateforme. Pour attirer davantage de testeurs, Binance a mis en jeu 10 000 BNB pour récompenser les traders les plus audacieux. 
  • La plus importante plateforme de trading de cryptomonnaie en Thaïlande, BX Thailand, a annoncé fermer ses portes à la fin du mois. Les clients de l’exchange ont toutefois jusqu’au 1er novembre pour retirer leurs fonds. BX Thailand existait depuis cinq ans et comportait un fort volume d’échange. Les clients de BX Thailand ayant vendu en masse du Bitcoin, le prix du BTC en baht thaïlandais s’est effondré de plus de 30% avant de remonter. 
  • OKCoin lance Let’s Build Bitcoin Together! pour dynamiser la communauté Bitcoin et soutenir des projets lancés par des développeurs. L’initiative consiste à distribuer 1 000BTC aux développeurs du Bitcoin, du Bitcoin Cash et du Bitcoin SV. Pour cela, OKCoin appelle ses utilisateurs à voter pour le projet qu’ils souhaitent soutenir. Chaque projet récoltera 0,02 BTC par vote obtenu.   

Actu des crypto-monnaies 

  • Le Binance USD (BUSD), c’est pour bientôt. La plateforme de trading Binance s’est associée à Paxos Trust Company pour proposer ce nouveau stablecoin qui sera indexé sur le cours du dollar américain. Le BUSD a déjà été validé par le New York Department of Financial Services (NYDFS) et devrait sortir dans le courant du mois. Il sera échangeable contre du BTC, du BNB, du XRP par les utilisateurs de Binance et du PAX pour les utilisateurs de Paxos. 
  • Alors que le hashrate du Bitcoin augmente, sa consommation d’énergie diminue. En juillet 2018, le Bitcoin consommait 71,12 TWh/an contre 69,9 TWh/an en juillet 2019, alors que le hashrate a augmenté de 60% entre temps. Autre point positif : si le coût énergétique du minage du Bitcoin reste important, il devient de plus en plus écologique en utilisant aux 3/4 des énergies renouvelables. 
  • Si Praxxis affirme avoir mis au point une cryptomonnaie résistante aux attaques quantiques, la National Security Agency (NSA) y travaille également. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Anne Neuberger, directrice du pôle Cybersécurité à la NSA, lors du 10th Annual Billington CyberSecurity Summit qui s’est tenu à Washington D.C. Pour l’instant, peu de détails ont été révélés sur le projet. 
  • Une nouvelle célébrité vient de succomber aux cryptomonnaies. Manny Pacquiao, véritable star de la boxe mais également chanteur, acteur et accessoirement député de la province de Sarangani aux Philippines, lance son propre token, le PAC. Cette cryptomonnaie, listée sur la plateforme singapourienne GCOX, est décrite comme le moteur d’un écosystème tournant autour de la figure de Pacquiao. 
  • Tether aurait-il d’autres projets de stablecoins en plus d’un token indexé sur le prix du yuan offshore chinois ? Il semblerait que oui, même si le groupe iFinex n’a pas souhaité faire de commentaires sur le sujet. Selon un actionnaire de Bitfinex Zhao Dong, Tether préparerait également un stablecoin adossé cette fois-ci à des matières premières telles que l’or, le pétrole ou encore le caoutchouc. 

Actu des innovations 

  • Quel est le rapport entre le peintre anglais David Hockney et la technologie blockchain ? La startup Artbloc. Cette galerie d’art de nouvelle génération permet d’enregistrer des  œuvres sur la blockchain afin qu’elles soient soumises à la critique mais également être tokénisées. C’est justement ce qu’il va se passer pour deux œuvres d’Hockney :  Focus Moving (2018) et Pictured Gathering with Mirror (2018). Pour Jun Kim, CEO d’Artbloc, cela donnera la possibilité au grand public d’acquérir des fragments des œuvres, et cela à partir de 9 900 wons, soit un peu moins de 8€.
  • Dans deux jours sortira l’ Acute Angle, un smartphone blockchain développé par Huobi. La plateforme de trading compte ainsi proposer un smartphone blockchain conçu pour les traders. L’Acute Angle, développé par Whole Network, comporte toute une panoplie d’outils conçus pour le trading de cryptomonnaies comme un système avancé de notifications, un portefeuille à froid (Node Wallet), le cryptage des données ainsi que des récompenses en NODE (le token de Whole Network). Le tout fonctionnant sur Android, pour un prix de 500$.
  • L’application Ledger Live, qui vient de fêter son premier anniversaire, accepte désormais les tokens ERC-20. 1 250 nouveaux tokens sont ainsi pris en charge par la version 1.14.0 de Ledger Live. Ledger ne compte pas s’arrêter là et continuera d’élargir sa liste de cryptomonnaies acceptées par ses hardware wallets et services.  

Actu des partenariats 

  • La Caisse d’Epargne des Hauts-de-France s’est associée à la startup française Utocat pour faciliter l’inscription aux plans d'épargne en actions (PEA). Pour cela, Utocat utilise sa solution blockchain, appelée Catalizr, qui automatise la gestion des titres non cotés. Gain de temps, sécurité et facilité sont les atouts vantés par Utocat pour Catalizr, qui est déjà utilisé au sein de plusieurs autres banques, comme le Crédit Agricole ou le CIC
  • Ethereum Classic Labs s’est associé à iZbreaker, un réseau social sous forme de DApp, et à Second State, une entreprise de solutions blockchain. Second State sera en charge d’améliorer la blockchain Ethereum Classic, dans le but d’en faire “la blockchain la plus techniquement avancée et la plus développeur friendly au monde“ selon Michael Yuan, CEO de Second State. 
  • Jaguar Land Rover, Engie Lab Crigen et Iota se sont associés pour effectuer une démonstration de traçabilité d’énergie renouvelable lors de l’inauguration de l’iconique Powerhouse de Trondheim en Norvège. La démo en question repose sur le Proof of Concept (PoC) et mettait en scène une Jaguar I-Pace, équipée d’un Smart Wallet utilisant la technologie d’IOTA. 
  • L’U.S. Air Force travaille désormais avec la startup Simba Chain et la société Constellation dans l’objectif de se doter de solutions blockchain. Constellation œuvre à la sécurisation des données provenant des drones, avions et satellites opérés par l’U.S. Air Force. Simba Chain, de son côté, élabore un prototype blockchain visant à assurer l’enregistrement et le suivi d’éléments conçus en 3D.
  • Le Bitcoin comme moyen de paiement chez Burger King ? Il n’en fallait pas plus pour que la chaîne de restauration rapide fasse le buzz. Mais petite précision : ne vous attendez pas à pouvoir régler votre burger en Bitcoin en France ou aux USA. Le service, rendu possible grâce à un partenariat de Burger King avec BitPay, n’est disponible qu’en Allemagne sur le site de commande en ligne

Actu des levées de fonds 

  • Elliptic, une société offrant des services de surveillance pour blockchain, a récolté 23 millions de dollars. Grâce au soutien du groupe japonais SBI Holdings, Elliptic va pouvoir étendre son activité en Asie et ouvrir de nouveaux bureaux au Japon et à Singapour. Les fonds seront également consacrés à l’ajout de nouvelles cryptomonnaies à sa solution de surveillance, comme le LINK, le Libra ou encore des monnaies numériques de banques centrales

Actu des régulations 

  • SolidX et VanEck commencent à perdre patience face à la SEC qui ne cesse de repousser sa décision quant à leur ETF Bitcoin. Ils ont décidé de court-circuiter le régulateur américain pour proposer leur EFT Bitcoin malgré tout, tout en restant dans la légalité. Grâce à la “règle 144A”, SolidX et VanEck ont pu sortir leur ETF Bitcoin sans avoir besoin de recevoir la validation de la SEC, à partir du moment où leur produit n’est réservé qu’à certains acheteurs institutionnels. 
  • Le Kirghizistan, où se déroule notamment le Project Connect de l’UNICEF [https://www.cryptos.net/article/index/le-project-connect-de-lunicef-veut-connecter-les-ecoles-du-kirghizistan/908] n’est pas franchement crypto-friendly. Le pays a banni les cryptomonnaies en juillet 2014, ce qui n’a pas empêché de nombreux mineurs de s’y installer pour profiter de l’électricité à bas prix. Qu’à cela ne tienne, le Ministre de l’Économie du Kirghizistan compte bien mettre à profit le minage avec une taxe qui pourrait lui rapporter plus de 4 millions de dollars

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Le développeur australien Rusty Russell a lancé une alerte aux utilisateurs du Lightning Network, les enjoignant à faire une mise à jour. Le Lightning Network souffrirait de “problèmes de sécurité qui ont été trouvés dans plusieurs projets et qui peuvent engendrer la perte de fonds“. Tous les détails seront dévoilés le 27 septembre prochain. 
  • La Corée du Nord le clame haut et fort : non, elle n’a pas volé 2 milliards de dollars en piratant des banques et des plateformes d’échange de cryptomonnaies comme l’affirme l’ONU. Dans le communiqué officiel de la RPDC, publié par l’agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), les déclarations de l’ONU sont comparées à "un vieux tour auquel les propagandistes fascistes d’Hitler avaient l'habitude de s’accrocher“.

Actu des déclarations 

  • “Nous surveillons les cryptomonnaies […] Nous pensons que c’est intéressant. Nous pensons que cela a un potentiel sur le long terme.“ Si l’on se fie aux récentes déclarations de Jennifer Bailey, vice-présidente d’Apple Pay, la marque à la pomme s’intéresserait de près aux cryptos. Le géant Apple envisagerait-il lancer sa propre cryptomonnaie, à l’instar de Facebook ? Apple Pay enregistre quasiment un milliard de transactions par mois. Si le service se met aux cryptos, l’impact sur le secteur sera énorme. 
  • “Les nouveaux projets de stablecoins, comme le Libra de Facebook en est l’exemple, constituent une tentative du secteur privé d’améliorer les services financiers existants et pourraient apporter des avantages en ce qui concerne l’efficacité des paiements transfrontaliers et l’inclusion financière.“ Christine Lagarde, future Présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a évoqué les atouts stablecoins dans une réponse écrite adressée au Parlement européen, tout en rappelant la nécessité d’établir un cadre réglementaire.
  • Pour Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, il est temps d’engager “réflexion sur une monnaie numérique publique émise par les banques centrales“. Dans une interview donnée à La Croix, il a appelé à “avancer dans cette voie lors des prochaines assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale en octobre“.  Alors que la France a décidé de créer une taskforce sur les stablecoins suite à la méfiance engendrée par le Libra de Facebook, Bruno Le Maire a enfoncé le clou en affirmant “la France refuse qu’une entreprise privée se dote des moyens de la souveraineté d’un État“.

Les chiffres à retenir 

    • 1 milliard de dollars en Bitcoin ont été envoyés sur un wallet inconnu. 94 504 BTC, soit 0,5% des BTC en circulation, ont été envoyés à partir de 15 adresses vers un seul et même wallet. Des frais de 700$ ont été appliqués pour cette importante transaction, alors qu’ils auraient pu être de 35$ sans traitement prioritaire. Si l’origine de cette transaction reste mystérieuse, une théorie envisage qu’elle provienne d’une whale rejoignant la plateforme Bakkt
    • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
      • Mogu x CoinTiger, Guang Game, MediLives, Cresio round 5, CoinDeal, ELAD Network, Medk round 2, Binance JEX, Yezcoin, WirePurse Wallet, Validity, RIF, PROT, Ebakus, Verasity, Ormeus Ecosystem, NOS Initiative, BRIKCOIN.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.