news

La semaine passée, en bref (9-15 Septembre)

Par Carole le 16/09/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Actu des plateformes de trading

  • Binance s’attaque au marché américain avec Binance US ! La firme chinoise, leader mondial dans l’échange de cryptomonnaies, ouvrira sa nouvelle plateforme de trading dans quelques semaines. Binance US répondra aux exigences des régulateurs américains, même si le service ne sera pas disponible dans l’État de New York, Binance n’ayant pas la licence requise (BitLicence).
  • Une  plateforme spéciale IEO serait en cours de développement du côté de Coinbase. Kayvon Pirestani, directeur des ventes institutionnelles en Asie, a évoqué le sujet lors de l’évènement Coindesk Invest Asia 2019. Outre une plateforme IEO qui serait susceptible d’être lancée d’ici quelques mois, Coinbase réfléchirait également à proposer des STOs (Security Token Offering), mais ceci dans un futur plus lointain. 
  • La plateforme sud-africaine Luno comporte désormais 3 millions de wallets et a atteint 80 millions de rands (près de 5 millions d’euros) d’échange par jour en août. Une belle performance qui témoigne de la vitalité de l’ Africatech et de la démocratisation des cryptomonnaies. Luno est une plateforme de trading de cryptomonnaies présente dans 40 pays, qui a été créée en 2013.
  • LocalBitcoins fait débat à cause d’un message affiché sur sa plateforme “Attention à tous les utilisateurs de Tor : le navigateur Tor vous expose au risque d’avoir vos bitcoins volés“. LocalBitcoins n’a toutefois pas expliqué la raison de sa position envers le Tor Browser, qui permet de naviguer de façon anonyme. Pour certains, cette décision a été motivée par les procédures KYC que la plateforme doit désormais respecter. 

Actu des crypto-monnaies 

  • Pour Ethereum, le  hard fork Istanbul a encore été retardé. La mise à jour devrait survenir autour du 2 octobre prochain si l’on en croit les développeurs. En attendant, Vitalik Buterin a fait part de ses craintes quant au problème de scalabilité d’Ethereum, affirmant que “la blockchain Ethereum est presque pleine“. Le problème de stabilité touche de nombreuses blockchains. Vitalik Buterin est d’ailleurs le créateur du terme trilemme des blockchains, une problématique que pense avoir résolu  Praxxis
  • Suite à sa demande de propositions, la Tezos Foundation a annoncé le financement de 14 projets en lien avec la  blockchain Tezos. Ceux-ci s’axent autour de 5 catégories, se rapportant aux smart contracts (outils et applications), aux explorateurs de blocs, aux ressources éducatives et au marketing. Parmi les projets sélectionnés, on trouve Misualizer, TezosNotifierBot ou encore Tezos as a Service.
  • Ethereum Classic, qui avait connu une  attaque des 51% en début d’année, vient de réaliser son hard fork Atlantis. 10 Ethereum Improvement Proposals (EIPs) ont été intégrés, de façon à améliorer la sécurité du réseau ainsi que la compatibilité entre Ethereum Classic et Ethereum. À l’heure actuelle, Ethereum Classic se positionne à la 17ème place dans le Market Cap et le prix de l’ETC est de 5€68. 
  • Jusqu’à 2 milliards de XLM seront distribués ces 20 prochains mois par la Stellar Development Foundation, qui vient de s’associer à la messagerie Keybase. Pour recevoir gratuitement des tokens, il suffit d’avoir un compte vérifié sur Keybase, qui supporte désormais les échanges d’argent en XLM. L’an passé, Stellar et Blockchain.com avaient lancé un  airdrop de 500 millions de XLM
  • Il va falloir attendre le 31 octobre pour que la  blockchain TON soit officiellement lancée. Toutefois, le code source a été dévoilé et les développeurs peuvent dès à présent étudier la documentation mise à leur disposition pour apprendre à déployer un smart contract, installer un full node ou encore s’initier au Fift, un langage de programmation spécialement conçu pour créer et gérer les smart contracts sur la blockchain TON

Actu des innovations 

  • Takasbank, une banque turque a dévoilé le whitepaper de sa plateforme de trading d’or physique reposant sur la technologie blockchain. Le BiGA Project fonctionne avec un système de tokénisation de l’or physique, stocké au sein du Borsa Istanbul Stock Exchange (BIST). Le token utilisé est le BiGA, qui correspondant à un gramme d’or. Le BiGA Project sera lancé en décembre dans sa version 1.0.
  • Une autre banque à se met à la blockchain : Santander, la première banque espagnole. En choisissant de réaliser une émission d’obligations à hauteur de 20 millions de dollars, le tout en passant entièrement via la blockchain Ethereum, le groupe Santander fait figure de pionnier. En août dernier, la Banque mondiale avait émis pour 50 millions de dollars australiens d’obligations sur une version privée d’Ethereum. En avril, la Société Générale avait émis la  première obligation sécurisée au monde.
  • Amazon Web Services (AWS) vient de dévoiler l’Amazon quantum ledger database (QLDB). Décrit comme “une nouvelle classe de base de données“ conçue pour faciliter le développement d’applications, le QLDB comporte un journal de transactions immuables et fonctionne sans serveur. Autre atout présenté par AWS “Avec QLDB, vous ne payez que ce que vous utilisez“.
  • Après l’Acute Angle d’Huobi lancé la semaine dernière, un autre  smartphone blockchain va bientôt voir le jour. Le BOB de PundiX, pour Blok On Blok, pourra prochainement être réservé pour le prix de 599$. Personnalisable au niveau de son apparence, BOB offrira la possibilité à ses utilisateurs de switcher entre la blockchain de PundiX et Android. 
  • Bobby Lee, le co-fondateur et ancien CEO de la plateforme de trading chinoise BTCC, revient sur le devant de la scène. Il vient de présenter Ballet, un hardware wallet conçu pour “rendre les cryptomonnaies réellement accessibles à tous“, dont la forme se rapproche d’une carte de crédit faite de métal. Disponible en pré-commande avec plusieurs motifs, le prix du modèle REAL Bitcoin (compatible avec 16 tokens) est fixé à 29$95

Actu des partenariats 

  • Deux sociétés blockchains, Red Cat et GoChain, se sont associées pour créer une plateforme blockchain dédiée aux drones. Il s’agit d’une véritable boîte noire pour drone reposant sur la technologie blockchain, qui enregistre l’intégralité des données des drones de façon sécurisée, avec un système de cryptage. Jeff Thompson, le CEO de Red Cat, a laissé entendre que la solution développée serait utile aux flottes de drones d’Amazon, de Google et d’UPS. 

Actu des levées de fonds 

  • Blockstack PBC a récolté un peu plus de 23 millions de dollars après que la SEC ait approuvé son IPO. Il s’agissait de la première IPO a avoir reçu l’aval du régulateur américain. Muneeb Ali, le CEO et co-fondateur de Blockstack PBC, a annoncé être en discussion avec des investisseurs pour lever 5 millions de dollars supplémentaires, avec pour objectif de “faire grandir leur communauté et leur réseau en Asie“. Blockstack est à l’origine d’un réseau décentralisé comportant plus de 250 applications. 

Actu des régulations 

  • Si Malte est un pays connu pour être crypto-friendly, la Malta Financial Services Authority (MFSA) compte bien surveiller de près les entreprises blockchain. La MFSA a récemment dévoilé un programme sur trois ans (2019-2021) pour moderniser la régulation du secteur des cryptomonnaies. L’objectif de ce plan d’action est de lutter contre les opérations illégales, notamment le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. 

Actu des piratages et poursuites judiciaires

  • Les  failles du Lightning Network, dévoilées la semaine dernière par Rusty Russell, ont été exploitées par des hackers. C’est Olaoluwa Osuntokun, le CTO de Lightning Labs, qui en a fait l’annonce, demandant aux opérateurs de nœuds du Lightning Network de faire la mise à jour de leur client. Les versions corrigées suivantes sont à utiliser : lnd v0.7.1, c-lightning v0.7.1, eclair v0.3.1.
  • La startup OpenZeppelin a découvert et patché une faille dans le langage de programmation Move développé par  Facebook pour son projet Libra. Selon le CEO d’OpenZeppelin, Demian Brener, des hackers auraient pu exploiter cette vulnérabilité en passant par des smart contracts. Facebook, qui peine à convaincre les gouvernements, devra se conformer “aux critères AML et KYC les plus hauts“ selon Sigal Mandelker, membre du gouvernement américain. 

Actu des déclarations 

  • "Je veux le dire avec beaucoup de clarté : dans ces conditions, nous ne pouvons pas autoriser le développement de la Libra sur le sol européen“. Coup de théâtre en France, avec la déclaration fracassante du ministre des Finances Bruno Le Maire. Ce n’est pas la première fois que le ministre tient des propos véhéments envers la future cryptomonnaie de Facebook, qui, selon lui, mettrait “la souveraineté monétaire des États en jeu“. Pour rappel, un  groupe de travail sur les stablecoins a été créé cet été au sein du G7.
  • "La standardisation de la technologie de la blockchain rendrait ses avantages plus accessibles pour les titrisations", a déclaré Frank Cerveny, vice-président de Moody’s, une société spécialisée dans l’analyse financière. Selon une étude de la firme, la technologie blockchain répondra à des standards d’ici 2021, faisant d’elle une solution de choix pour la sécurisation des données de façon globale. 
  • Rien ne soutient le dollar. Les États-Unis n’ont pas de ressource naturelle qui soutient le dollar. Tout ce qu’ils ont est l’armée.“ Le chanteur Akon n’est y pas allé de main morte en parlant du dollar lors d’une interview, vantant par la suite les bienfaits des cryptomonnaies. Son propre projet de crypto, l’ Akoin est par ailleurs à la recherche d’investisseurs afin de poursuivre son développement.  

Les chiffres à retenir 

  • 4 BTC en une semaine, pour un total de 41 400$. Voilà ce qu’a récolté l’ ETF Bitcoin limité à certains investisseurs institutionnels, lancé par SolidX et VanEck pour contourner la SEC. De mauvais résultats, que l’économiste Alex Krüger explique simplement “Il s’agit juste d’un mauvais lancement pour un produit pour lequel il n’y a pas encore beaucoup de demandes“. Pour l’avocat Jake Chervinsky, “Le VanEck SolidX Bitcoin Trust n’est PAS un ETF“. 
  • Dans le classement de LinkedIn des 50 entreprises dans lesquelles il fait bon de travailler, Ripple passe de la 7ème place en 2018 à la 28ème en 2019. Coinbase lui emboîte le pas et arrive à la 29ème place, alors que l’année dernière la plateforme était jugée comme étant la 3ème entreprise la plus attrayante selon LinkedIn. Le réseau social professionnel a également publié son LinkedIn Top Startups 2019 en France, qui ne comporte aucune startup blockchain. 
  • 100 000 € à gagner en Bitcoin, c’est la juteuse somme qu’offrira Domino’s Pizza à l’heureux gagnant qui sera tiré au sort à l’occasion des 30 ans de la chaîne en France. Si concours organisé par Domino’s Pizza laisse le choix pour recevoir les 100 000€ en cash ou en Bitcoin, il témoigne néanmoins de la popularisation croissante des cryptomonnaies. L’amour entre le Bitcoin et les pizzas est une histoire ancienne et semble bien continuer !
  • Et, enfin, notre petite liste hebdomadaire d’Airdrops. On vous rappelle au passage de ne jamais donner vos pass ou clés privées lors de ces événements, sécurité oblige…
    • Hydro, EZ365, OceanEx, ENOD, CUDOS, Stellar.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.