news

La solution d’Horizen contre les attaques des 51%

Par Carole le 17/10/2018 (Technologie)
0


EXMO affiliate program

Les crypto-monnaies ont encore du chemin à faire pour être considérées comme totalement fiables par le grand public. En effet, un des problèmes principaux relatif à leur sécurité est un type d’attaque bien précis, l’attaque des 51%. Une entreprise affirme pourtant qu’elle a la solution à ce point noir des cryptos.

L’attaque des 51%, la hantise de la crypto-sphère

Qu’est-ce qu'une attaque des 51% ? C’est un procédé durant lequel un mineur mal intentionné (ou un regroupement de mineurs) va prendre le contrôle d’une blockchain à son profit. Pour cela, il suffit d’atteindre 51% de la puissance de minage de la blockchain. Le mineur peut alors modifier celle-ci en refusant des transactions et en pratiquant la technique de la double dépense (double-spending).

De nombreuses crypto-monnaies ont eu à souffrir de ce type d’attaques, conduisant parfois au détournement de sommes colossales. Cette année, c’est justement environ 500 000 dollars qui ont été dérobés suite à une attaque des 51% sur une plate-forme d’échange, au détriment de la crypto-monnaie Horizen.

Faire payer les mineurs pour les dissuader de monter des attaques des 51%

Justement, c’est l’équipe d’Horizen, autrefois connu sous le nom de Zen Cash, qui pense avoir trouvé la solution à ces attaques qui décrédibilisent la crypto-sphère. L’algorithme de consensus de type preuve de travail d’Horizen a été modifié pour inclure pour une fonction qui change tout. En effet, grâce à une pénalité appliquée lorsque des blocs sont intégrés en retard, les attaques des 51% seraient rendues particulièrement compliquées.

Etant donné la fréquence des blocs minés sur Horizen (un toutes les 2,5 minutes), Rob Viglione, le co-fondateur d’Horizen, estime que seul un mineur ayant de mauvaises intentions peut se retrouver avec un retard de 5 blocs ou plus.

Ce nouvel algorithme pénalise donc les mineurs dont les blocs sont ajoutés tardivement, le but étant « de conduire à un coût massif, un coût multiplié par 10, pour mener ce type d’attaque ». Bref, avec l’application d’une telle pénalité, ce type d’attaque finirait par coûter tellement cher qu’il ne servirait à rien d’essayer de tenter le coup…

Toutefois, le co-fondateur d’Horizen reconnaît que la blockchain a des risques de forker. Si c’est le cas, les mineurs devront voter pour déterminer quelle blockchain doit être considérée comme étant légitime. Les pénalités diminueront alors sur la blockchain sélectionnée.

Si certains spécialistes demeurent sceptiques, il faut reconnaître que si le système pensé par Horizen se montre réellement efficace, cela sera une avancée pour l’ensemble des crypto-monnaies qui pourraient l’utiliser.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.