news

La Tunisie vient de lancer sa propre cryptomonnaie. Info ou intox ?

Par Carole le 13/11/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Ceux qui pensaient que la Chine allait être le premier pays à émettre une crypto-monnaie de banque centrale (CBDC), ont-ils perdu leur pari ? Nombreux sont les journaux à avoir annoncé que la Tunisie venait de concrétiser son e-dinar. Qu’en est-il réellement ?

Une cryptomonnaie de banque centrale pour la Tunisie ? 

C’est désormais une certitude, les banques centrales ont clairement amorcé un tournant au niveau de leur vision des cryptomonnaies et de la technologie blockchain. Suffisamment pour mener des recherches poussées sur le sujet et même activement développer leur propre cryptomonnaie pour certaines. 

Depuis la fin du mois d’août 2019, la Banque populaire de Chine se targue que sa CBDC « peut être considérée comme prête ». Et pourtant, c’est la Tunisie qui vient de faire les titres des journaux, annonçant le lancement du dinar numérique, faisant ainsi du pays la première puissance à utiliser une cryptomonnaie de banque centrale. Une belle histoire qui finalement ne serait que pure invention d’une startup russe

CBDC de Tunisie : entre allégations et manipulation de marché

Si la crypto-sphère savait que la Banque centrale de Tunisie (BCT) travaillait depuis déjà plusieurs mois à l’élaboration d’un dinar numérique, il semblerait qu’elle se soit laisser berner par de fausses informations. Celles-ci, d’abord relayées par une agence de presse basée en Russie, TASS, concernaient une startup russe, Universa, qui aurait développé le e-dinar sur sa propre blockchain, lui permettant de gagner un pourcentage sur les transactions réalisées. 

Si Universa a revendiqué sa participation dans la création du e-dinar, ce n’était peut-être pas par hasard. En observant le cours de son propre token, l’UTNP, on observe des signes de pump and dump, qui semblent indiquer que toute la supercherie n’ait été montée que pour manipuler le marché

De son côté, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a officiellement démenti tout partenariat avec une quelconque société étrangère pour créer une devise numérique. Elle a par ailleurs tenu à préciser que son projet de cryptomonnaie de banque centrale n’en est qu’au stade de réflexion. 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.