news Bitcoin

La volatilité actuelle du Bitcoin est-elle liée à MT. GOX ?

Par Nicolas le 15/03/2018 (Monnaie)
0


EXMO affiliate program

Dans un communiqué publié la semaine dernière par l’administrateur fiduciaire de Mt. GOX (responsable de la gestion de la dette de cette société), Nobuaki Kobayashi, il était mentionné que ce dernier avait procédé à la vente, entre le 18 décembre 2017 et le 5 février 2018, de Bitcoins et Bitcoins Cash pour un montant estimé entre 400 et 425 millions de dollars. Ces cinq ventes consécutives ayant pour objectif de rembourser une partie des personnes impactées par la « perte » de quelques 850 000 bitcoin survenue chez Mt. GOX courant 2014.

Pour rappel, le scandale Mt. GOX consiste en un hack portant sur un montant de plus de 450 millions de dollars à l’époque (ce qui représenterait près de 7 milliards de dollars au cours actuel) sur ladite plateforme d’échange japonaise, plateforme qui était à l’époque une des plus grosses places de trading en Bitcoin au monde.

Selon Nobuaki Kobayashi : “À la suite de la consultation avec le tribunal, j'ai jugé nécessaire et raisonnable de vendre une certaine quantité de BTC (Bitcoins) et BCC (Bitcoin Cash) à ce moment précis et de sécuriser un certain montant pour la redistribution de la dette (…) J’ai donc fait en sorte de vendre du BTC et du BCC au prix le plus élevé possible ».

En réponse, de nombreuses rumeurs sur le net ont fait état d’un impact de ces ventes sur le cours du bitcoin ces dernières semaines. Or, si on prend du recul, qu’on analyse de plus près ces ventes, et qu’on les met en corrélation avec l’ensemble des transactions de vente sur la même période, on se rend compte qu’elles ne représentent qu’une partie très marginale de la globalité du volume vendu alors.

Les réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook, ont relayé ce genre d’informations sans prendre la peine de faire un simple calcul de proportion : car tout est ici question de proportions. Pour être un peu technique, la corrélation entre ces cinq ventes et la remontée du Bitcoin en fin de journée est négative, ce qui signifie que les ventes auxquels M. Kobayashi a procédé n’ont pas significativement marqué les prix du Bitcoin les jours où elles ont eu lieu. Bref, en simplifiant, ce montant de 400 millions vendus sur ces huit semaines en cinq ventes distinctes n’a eu guère d’impact sur le cours en lui-même, même si les deux plus importantes d’entre elles ont probablement générés un bref recul des valeurs, rapidement compensé par des achats.

Au final, et au-delà de toutes ces rumeurs, la seule réelle information à tirer de cette histoire, c’est que les clients lésés par Mt. Gox pourraient prochainement retrouver une partie de leurs fonds.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.