news

Le stablecoin Terra, à la conquête du e-commerce

Par Carole le 04/09/2018 (Monnaie)
0


EXMO affiliate program

Un nouveau stablecoin vient d’émerger, propulsé par le géant du e-commerce sud-coréen TMON et Binance. Son nom ? Terra. Le projet, tourné vers l’e-commerce, vient de récolter 32 millions de dollars et ne compte pas en rester là.

La genèse du stablecoin Terra

TMON (anciennement Ticket Monster) est une société basée en Corée du Sud qui exerce une profonde influence sur le marché en ligne asiatique. Évaluée à 1,4 milliard de dollars, la plateforme d’e-commerce TMON est utilisée par plusieurs millions de personnes dans son pays d’origine. À sa tête, l’entreprise peut compter sur son fondateur, Daniel Shin.

C’est justement ce dernier qui est à l’origine d’un projet particulièrement attrayant dans le domaine de la blockchain, tout en restant en lien avec l’e-commerce. Ce projet, Terra, est un stablecoin décentralisé, conçu pour devenir une monnaie numérique adoptée massivement.

Comment faciliter son adoption ? Déjà par le fait qu’il s’agisse d’un stablecoin, avec donc un prix constant, ce qui est bien plus attractif pour les consommateurs qui cherchent à l’utiliser pour acheter des produits courants. L’autre avantage de Terra est que son coût d’utilisation sera inférieur aux moyens de paiement habituels, comme les frais liés à l’utilisation d’une carte bancaire. Bien entendu, la rapidité sera de mise !

Partenariats massifs et levée de fonds de 32 millions

Terra et son alter-ego Luna seront en fonctionnement d’ici la fin de l’année. Si, en soi, cette crypto n’est qu’un stablecoin de plus dans l’écosystème de la crypto-économie, elle dispose d’un atout certain : l’accès au marché asiatique. En effet, la crypto-monnaie Terra pourra être utilisée dès son lancement par une base d’utilisateurs déjà constituée grâce à un réseau de partenariat, l’Alliance Terra, riche de 40 millions de clients.

La jeune société Terra a déjà su convaincre puisque le montant de sa levée de fonds laisse rêveur : 32 millions de dollars. Derrière elle, on trouve de grands noms de plateformes d’échange de crypto-monnaies : Binance Labs, Huobi Capital, OKEx… On note également la présence d’investisseurs comme Polychain Capital, Arrington XRP ou encore FBG Capital.

Pour fonctionner et avoir un prix stable, le token Terra aura un pendant : Luna. Alors que le Terra sera émis en fonction de la demande, le Luna sera créé avec un stock fixe d’un milliard de tokens. Le Luna aura pour fonction de stabiliser le prix du Terra, tandis que ce dernier servira de monnaie courante sur les e-commerces.

D’ici peu, une vente privée de Terra devrait avoir lieu, avant que la crypto ne soit lancée sur les plateformes d’échange. Ce nouveau stablecoin arrivera-t-il à dépasser les limites de l’Asie pour une adoption mondiale ?

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.