news

Le Tezos, enfin tradable, démarre difficilement

Par Fred le 10/07/2018 (Monnaie)
2


Branlebas de combat pour le Tezos la semaine dernière. Après une attente qui aura paru interminable à tous les acheteurs du token, Tezos est enfin actif, avec la mise en beta test de son réseau principal. Curieusement, alors que les acheteurs ont dû attendre un an et que, durant cette année, le projet ne s’est pas effondré, à peine en possession de leurs tokens, nombreux sont ceux qui les ont vendus. L’effet sur la valeur de la crypto ne s’est pas fait attendre, celle-ci plongeant de 70% avant de regrimper un peu. Retour sur cette semaine pleine d’émotions.

Tezos, en bref

Revenons d’abord un peu en arrière : le Tezos est une crypto monnaie développée par Arthur Breitman, spécialiste en informatique, physique et mathématiques appliquées, avec le support de sa femme Kathleen. Son ICO a rencontré un fort succès, levant quelques 232 millions de dollars

Son principe : proposer une alternative à la blockchain Ethereum pour la mise en place de smart contracts. Sa particularité : le langage de programmation choisi, Michelson qui, à la différence de Solidity, a été créé pour permettre une vérification formelle du contrat à partir de lois mathématiques et informatiques et offre une sécurité optimale à l’utilisateur. Si l’émission des tokens Tezos a été si longue, ce n’est pas dû à un problème technique ou conceptuel mais plutôt à une guerre juridique entre deux parties, ses créateurs d’un côté, la Fondation Tezos de l’autre, celle qui a récolté les fonds de l’ICO. Plus de détails sur le Tezos, son fonctionnement et ce conflit interne ici

Lancement et net recul de valeur

Un premier bloc, genesis, a été mis en place sur le beta net. Ce réseau de test servira à tester, vérifier et corriger les erreurs et bugs, avant de céder la place à un réseau principal plus vaste, normalement d’ici quelques mois. Vu son statut de réseau test, il est donc évidemment que ce réseau connaitra des arrêts et des mises à niveau, ses utilisateurs ne devront donc pas s’en inquiéter.

Certains exchanges, comme Gate.io et HitBTC, ont déjà inscrit le token XTZ sur leur liste d’échanges, avec trois paires disponibles : XTZ/USDT, XTZ/BTC, XTZ/ETH. Comme évoqué plus haut, cette possibilité d’achat/vente a lancé une fuite des investisseurs : entre lundi et vendredi dernier, la valeur du Tezos a chuté de 70%, passant brutalement de 4$ lundi 2 juillet à 2$ un jour plus tard puis continuant sa glissée pour atteindre une valeur plancher de 1,10$ vendredi. Depuis le Tezos a remonté progressivement la pente, semblant se stabiliser un temps entre 1,7 et 1,8$ avant de dépasser 2$ dimanche frôlant même brièvement les 2,5$.

Côté positif, notons que pour tous les investisseurs qui ont obtenu le token lors de l’ICO à 0,47$ pièce, vendre maintenant reste une bonne opération. Et de ce fait, nombre d’observateurs pensent que cette chute n’est que temporaire et ne remet pas du tout en question tant la qualité du projet que les possibles futurs progrès de la valeur marchande de son token.

Comme le mentionne très justement l’investisseur Tim Drapen « Il y avait sans doute de l'offre refoulée puisqu'il a fallu plus de temps que prévu pour lancer les tokens. Certaines personnes avaient probablement besoin d'argent. » Et c’est ce cumul de volontés de vendre en attente qui serait donc la cause de cette chute rapide.

Pour ceux qui n’y croient plus, ou se sont lassés d’attendre, vendre à plus de 2$ est donc une bonne opération. Et pour ceux qui pensent que le projet est sensé et construit sur de solides fondations, cette chute de valeur est également une bonne opération, permettant des achats à faible prix en attendant des jours meilleurs, qu’ils espèrent proches.

Sur les réseaux sociaux, les deux opinions peuvent être observées : l’un se réjouissant de ces ventes qui permettent de remplacer ceux qui ne croient plus au projet par de nouveaux investisseurs plus motivés ; l’autre trouvant que pour un projet axé sur la ‘bonne gouvernance’ les conflits récurrents entre ses créateurs et la Fondation Tezos font vraiment tache et minent sa crédibilité.

Mais, de manière plus générale, Il faut sans doute aussi s’attendre à ce genre de chutes lors de la mise en place sur les exchanges de certains tokens très attendus, comme cela peut se passer à Wall Street. Ce que résume bien l’investisseur Alok Vasudev : « Je pense que la volatilité initiale sera la norme lorsque que ces projets de grande envergure arriveront sur le marché. »

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



commentaires

  • Percee89
    Commentaire du 12/07/2018

    Ce n’est pas un token mais un coin !

  • Fred
    Commentaire du 16/07/2018

    A l'origine, la distinction n'est pas faite dans le white paper du Tezos, qui utilise indifféremment l'un pour l'autre. Actuellement, le site du Tezos ne reprenant plus que le terme Token, c'est donc celui que nous conservons également.

laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.