news

L’UE et les ICOs : labéliser pour favoriser l’investissement

Par Nicolas le 12/03/2018 (Législation)
0


Afin de protéger les consommateurs, les investisseurs et les banques mais surtout dans le but d’accroître les opportunités de croissances pour les entreprises basées sur le sol européens, la commission européenne a récemment dévoilé un plan d’action ayant pour but de réguler et de cadrer les entreprises lançant un ICO. Le plan vise également à aboutir à proposer la création d’un label européen dans le milieu des plateformes de financements participatifs.

Vers des ICOs sous label UE ?

Le souhait de la commission européenne de réguler le financement de nouveau projet (dont les ICOs qui fleurissent sur le net) semble avoir dépassé le stade de simple projet. En effet, il a été convenu (même si ce n’est pas encore voté) qu’un label européen sera délivré afin de garantir certaines normes en matière d’investissement participatif. Le but n’est pas de freiner les levées de fonds par ICO mais, au contraire, d’aider à leur développement en toute sécurité, que ce soit pour l’investisseur particulier ou pour les banques.

Valdis M. Dombrovskis, vice-président chargé de la stabilité financière, des services financiers et de l'union des marchés des capitaux, a déclaré : « Afin de garantir notre compétitivité à l'échelle mondiale, les entreprises innovantes européennes ont besoin de capitaux, et d’espace pour expérimenter et croître. C'est la base de notre plan d'action FinTech. Un label européen de financement participatif permettrait aux plateformes de crowdfunding de se développer en Europe. Cela les aiderait à trouver des investisseurs (...), ce qui donnera plus d'opportunités aux entreprises et aux entrepreneurs de présenter leurs idées à une base plus large d’investisseurs potentiels. »

Afin d’améliorer l'accès à « cette forme innovante de financement », le label se doit d’être officiel et reconnu par l’UE. Notons au passage que l’UE emploie très peu le terme d’ICO et préfère parler de financement participatif afin de ne pas se centrer sur les crypto-monnaies, même si ce type de financements et de levées de fonds sont bel et bien au cœur du débat.

Tant le débat que ce label sur la régulation des modes de financement participatifs, dont les ICOs, s’inscrivent dans la continuité des démarches actuelles, à savoir l’uniformisation et la régulation des marchés financiers qui traitent de crypto-monnaies en Europe. Ce qui implique une feuille de route menant vers un marché financier numérique unique pour l’Europe.

Cette même commission a aussi créé un observatoire de la Blockchain. Et elle devrait se prononcer prochainement, sans doute dans le courant de l’année 2018, sur une éventuelle stratégie à adopter en Europe par rapport au traitement des technologies liées à la blockchain.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.