news

Minez du Zcash depuis votre ordinateur avec Cryptknocker

Par Carole le 09/10/2018 (Technologie)
0


EXMO affiliate program

Le groupe japonais GMO, connu pour ses services de trading et ses équipements de minage, a lancé un nouveau logiciel permettant de miner du Zcash à partir d’un processeur graphique (GPU). De quoi rendre le minage de cryptos accessibles au plus grand nombre !

Le minage de Zcash avec le logiciel gratuit Cryptknocker

Miner du ZEC à partir d’une carte graphique est maintenant possible avec Cryptknocker, le logiciel développé par GMO. Il est donc tout à fait envisageable de miner du Zcash depuis votre ordinateur personnel !

Il suffit pour cela de télécharger Cryptknocker, un programme totalement gratuit. Pas besoin de puce de minage ASIC donc, mais d’un simple processeur graphique, aussi appelé GPU. Ce sont les amateurs de jeux vidéo, équipés en conséquence, qui vont apprécier !

Le GPU doit cependant être équivalent ou plus puissant que celui de la carte graphique GeForce GTX 1060 Nvidia. Du côté de l’OS, on est sur du basique, puisque Windows 7 suffit. Le logiciel est également compatible avec le système d’exploitation Linux (minimum CentOS 6/7 ou Ubuntu 14.04/16.04). En revanche, il semblerait que les possesseurs de Mac doivent passer leur tour…

Les ambitions de GMO pour un avenir orienté cryptos

Pour se rémunérer avec son logiciel Cryptknocker, GMO conserve 2% des profits réalisés lors du minage, soit 98% de bénéfices pour le mineur. La part de rétribution de GMO servira notamment à couvrir les coûts de développement de Cryptknocker, celui-ci étant, on le rappelle, gratuit.

Mais la firme japonaise n’entend pas se limiter à ce service de minage mis à disposition du grand public. Elle devrait commercialiser prochainement des ASICs de 7nm, c’est à dire un équipement de minage avec des puces de 7 nanomètres. Durant le second quart de l’année, elle a réalisé un bénéfice de 2,3 millions de dollars, provenant essentiellement de son activité de trading avec ses plateformes d’échange de crypto-monnaies. Si le minage se révèle être moins attractif pour le moment, GMO entend bien poursuivre malgré tout dans cette voie.

L’entreprise, qui a fait notamment parler d’elle en rémunérant certains employés en Bitcoins, a ouvert sa troisième plateforme de trading il y a peu et a même lancé une néo-banque, GMO Aozora Net Bank. Le géant japonais nous réserve sans doute bien d’autres surprises…

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.