news Bitcoin

Mystère autour du Bitcoin avec le bloc #528249

Par Carole le 02/07/2018 (Airdrop)
0


Depuis quelques jours, certains crypto-addicts sont en émois sur la toile. La raison ? Un bloc miné sur la blockchain du Bitcoin. Ce bloc, le #528249, suscite bien des interrogations. Mais qu’a-t-il donc de si spécial, ce bloc ?

Le bloc #528249 et le hachage du Bitcoin

Le bloc #528249 n’est pas un bloc ordinaire. Ce qui cause bien des polémiques, c’est son hash, qui est le suivant : 00000000000000000021e800c1e8df51b22c1588e5a624bea17e9faa34b2dc4a

Si vous ne vous intéressez pas de très près au minage du Bitcoin, ce hash ne vous parle sans doute pas vraiment. Cependant, il ne s’agit pas d’une simple série de chiffres et de lettres. En effet, pour qu’un mineur puisse créer un bloc, il faut que le hash de celui-ci commence par un certain nombre de zéros et soit inférieur à la valeur de difficulté. Plus la difficulté augmente, plus le nombre de zéros est important. Avec le Bitcoin, la difficulté change tous les 2016 blocs.

Pour trouver le bon hash et donc miner un bloc, les mineurs du Bitcoin utilisent la fonction de hachage SHA-256, nécessitant de recourir à du matériel spécifique pour avoir une puissance de calcul suffisante.

L’énigme du bloc #528249

Revenons-en au bloc #528249. Qu’a-t-il de particulier ? Hé bien, Il est fort peu probable qu’un mineur ait pu miner ce bloc commençant par 18 zéros compte tenu de la puissance de calcul du matériel disponible actuellement. Certains se sont même amusés à déterminer le temps qu’il aurait fallu pour découvrir ce fameux bloc et on aboutit à un chiffre déroutant : 2512 ans.

Alors, ordinateur quantique, fantôme de Satoshi Nakamoto, voyage dans le temps ? Chacun y va de son commentaire et de ses explications… parfois abracadabrantes ! Toutefois, le bloc #528249 ressemble au bloc genesis (le premier bloc de la blockchain du Bitcoin), miné par Satoshi Nakamoto lui-même. De quoi faire penser à certains qu’il s’agit là de la signature de ce dernier, dont l’identité reste toujours inconnue. Une explication déjà plus plausible que celle où Satoshi Nakamoto serait en réalité une intelligence artificielle…

D’autres voient dans la suite 21e800 un message caché, qui ferait référence à la théorie E8, appelée « An Exceptionally Simple Theory of Everything », une proposition de physique théorique qui tente de décrire toutes les interactions fondamentales connues en physique et de les présenter en une seule théorie unifiée. Cependant, ce bloc ci n’est pas le premier à contenir la séquence 21e8. Selon le chercheur Emin Gün Sirer, ce type de bloc se rencontrerait d’ailleurs environ tous les ans.

Il y avait 0,4699% de chances que ce bloc soit un jour découvert. Peut-être, au final, ne s’agit qu’un coup du hasard. À moins que ce ne soit une petite farce, façon easter egg, du mystérieux créateur du Bitcoin…

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.