news

OmiseGo, une solution à la débancarisation en Asie du Sud-Est ?

Par Floriane le 02/01/2018 (ICO)
0


EXMO affiliate program

Fondée en 2013, Omise est une start-up coréenne proposant au départ une solution de moyen de paiement intégrable sur des sites internet et applications mobiles, à l’instar de Stripe. Après avoir levé 18 millions de dollars en 2016, Omise a fait le choix de lever une ICO en 2017 pour le développement d’une nouvelle solution, OmiseGo. Dans la continuité de son précédent produit, OmiseGo est une plateforme décentralisée permettant d’utiliser n’importe quelle crypto-monnaie et monnaie FIAT pour réaliser des paiements, transferts de fonds, dépôts de paie, ou encore de la gestion d’actifs.

Le projet s’adresse au marché d’Asie du Sud-Est, où 73% de la population est débancarisée, et en forte demande d’un système plus efficace et moins contraignant que les banques (l’ouverture d’un compte bancaire étant soumise à de nombreuses règles et inaccessible à un certain nombre de personnes).

Une collaboration avec Ethereum et Lightening Network 

Le projet OmiseGo est étroitement lié à la Blockchain Ethereum. Le token OMG sera dans un premier temps un token ERC-20 intégré à Ethereum, avant le développement de la Blockchain OmiseGo (ou OmiseGo Chain), prévue dans un second temps sur la roadmap.

Le projet d’OmiseGo est à terme d’obtenir une Blockchain ayant la même structure qu’Ethereum, de sorte à ce que les deux blockchains dialoguent entre elles via les smart contracts. Ces smart contracts serviront à réaliser les différents échanges de valeur entre les jetons basés sur les contrats Ethereum et les autres crypto-monnaies gérées par le portefeuille OmiseGo.

Pour les jetons non basés sur Ethereum, comme le Bitcoin, le Litecoin, et autres crypto-monnaies ayant leur propre Blockchain, l’échange de valeur se fera via une autre technologie : celle du Lightening Network, développée par Joseph Poon.

Le projet OmiseGo se réalise donc en étroite collaboration avec Vitalik Buterin et Joseph Poon, principaux advisers de l’équipe.

Une Blockchain basée sur la preuve d’enjeu

L’équipe OmiseGo a fait le choix d’un consensus basé sur la preuve d’enjeu, ou Proof-of-Stake. Aucun mineur sur le projet donc, mais des « validateurs », à qui le poids du vote est attribué en fonction du nombre de jetons détenus. Les validateurs sont récompensés par une rente.

Avantages et limites du projet OmiseGo

OmiseGo se positionne sur un marché à fort potentiel, puisqu’il concerne 73% des habitants d’Asie du Sud-Est. Le projet répond à une demande réelle et est le premier à s’adresser directement aux populations d’Asie du Sud-Est.

Le kit de développement SDK sera mis à disposition des intégrateurs de la solution OmiseGo : la solution a vocation à être intégrable et applicable partout.

La collaboration avec des conseillers de renom envoie également un signal très positif et apporte un gage de crédibilité supplémentaire. L’équipe a déjà entamé une discussion avec le gouvernement Thaïlandais et compte entrer en négociation avec les banques pour évaluer les différentes solutions de cash in/ cash out. 

Malgré ces bons signaux, le projet est pour l’instant à l’état d’embryon, et l’essentiel reste à faire. En l’absence de prototype, il convient de rester prudent et de garder à l’esprit que l’investissement demeure risqué.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.