news

PayPal dépose un brevet pour accélérer la vitesse des transactions en crypto-monnaie

Par Floriane le 13/03/2018 (Technologie)
0


Pas de doute, PayPal souhaite rester dans la course. Le terme est d’autant plus adapté que l’entreprise récemment déposé un brevet destiné à accélérer la vitesse de transactions en crypto-monnaie. Ayant massivement investi dans le Bitcoin via Funders Fund, sa société de capital risque, il n’est pas surprenant que Peter Thiel fasse de son mieux pour faciliter l’adoption de la monnaie virtuelle numéro un à une plus vaste échelle. Son investissement dans le Bitcoin serait en effet estimé à 15 à 20 millions de dollars.

La lenteur des transactions en Bitcoin

Les inventeurs du brevet, Cheng Tian et Lynn Godsey, tentent de répondre à un problème clairement identifié : la lenteur de transactions en crypto-monnaie, et plus précisément celles en Bitcoin qui prennent, à l’heure actuelle, une dizaine de minutes. Le descriptif du brevet estime que cette lenteur est responsable de la lenteur de l’adoption du Bitcoin à une plus grande échelle : « De telles problématiques ont ralenti l’adoption de monnaies virtuelles en dépit de leurs avantages ».

Le but de PayPal est donc ici de proposer une solution efficace pour rendre les paiements en crypto-monnaie plus attractifs et concurrencer efficacement les paiements en monnaies Fiat.

Quel brevet pour PayPal ?

Publié le 1er mars, PayPal a déposé son brevet auprès de l’Office américain des brevets et des marques (USPTO). Celui-ci décrit un « système de transactions en monnaie virtuelle accéléré ». Mais, précisément, comment le géant des paiements prévoit-il d’accélérer suffisamment la vitesse de transaction en Bitcoin et altcoins pour parvenir à démocratiser pleinement leur adoption ?

PayPal travaille sur la création d’un système fonctionnant avec des portefeuilles secondaires utilisant un système de clés privées. Grâce à ce système, le délai de paiement entre consommateurs et commerçants serait significativement réduit.

Le brevet explique plus en détails comment ce système de portefeuilles secondaires permet d’accélérer considérablement la validation de la transaction. Une clé privée sera affectée à chaque portefeuille secondaire. Pour réaliser sa transaction, un consommateur pourra lui allouer un montant prédéfini. La transaction ne sera effectuée qu’en utilisant cette clé privée, de sorte à permettre une bien meilleure rapidité. Le processus d’un simple transfert de clés privées est en effet très rapide comparé au processus de vérification des blocs sur la chaîne Bitcoin.

Que penser de l’initiative PayPal ?

Si à brûle pourpoint, l’idée semble judicieuse, peut-on vraiment imaginer que cela réponde à la problématique actuelle en offrant une solution à long terme ?

La solution part du postulat de la lenteur des paiements en crypto-monnaies, sans faire de distinctions entre les différentes cryptos. Or, aujourd’hui, le Bitcoin est l’un des seuls à souffrir véritablement du problème quand des gros acteurs, comme le Dash ou le Ripple, ont déjà réussi à y répondre depuis longtemps et que d’autres petites crypto-monnaies s’apprêtent à proposer des vitesses de transactions encore plus rapides.

PayPal a pris le parti d’un maintien de la prédominance du Bitcoin dans l’univers des crypto-monnaies pour les années à venir : un pari risqué mais jouable si, et seulement si, le réseau surmonte ces obstacles technologiques (saturation du réseau, tailles des blocs) et environnementaux (coût énergétique du consensus de preuve de travail).

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.