news

Pour Nouriel Roubini, les cryptos de banques centrales vont détruire le Bitcoin

Par Carole le 06/12/2018 (Monnaie)
0


EXMO affiliate program

Les crypto-monnaies des banques centrales marqueront-elles la fin du Bitcoin, de l’Ethereum et des autres crypto-monnaies telles que nous les connaissons à l’heure actuelle ? C’est ce qu’affirme avec force Nouriel Roubini dans un article paru dans The Guardian.

La vision de Nouriel Roubini sur les crypto-monnaies des banques centrales

Le titre est sans équivoque « Pourquoi les crypto-monnaies des banques centrales vont détruire le Bitcoin ». Dans cet article paru le 19 novembre, Nouriel Roubini défend avec verve son point de vue, arguant que « Les banques centrales devraient émettre leurs propres monnaies numériques pour remplacer un système bancaire enclin à la crise et exclure les crypto-monnaies. »

Mais qui est Nouriel Roubini ? Professeur d’économie à l’université Stern School of Business de New-York et CEO de la société d’analyse économique et financière RGE, Nouriel Roubini est un des rares économistes à avoir su anticiper la crise de la fin de la première décennie des années 2000, affirmant dès 2005 que le « prix des maisons surfait sur une vague spéculative qui coulerait bientôt l'économie ».  Depuis, il demeure pessimiste à propos de l'économie mondiale, annonçant même une crise globale pour les années à venir, et est devenu un farouche opposant à la technologie blockchain et en particulier aux crypto-monnaies.

Avec l’abandon progressif des espèces au profit de modes de paiement dématérialisés, la fintech et les alternatives numériques se développent, favorisant l’inclusion des personnes débancarisées. Mais pour Roubini, les crypto-monnaies des banques centrales, appelées CBDCs (Central Bank Digital Currencies), seraient bien différentes de celles que l’on connait : « Si des CBDCs sont émises un jour, elles n’auront rien à voir avec ces technologies blockchain surmédiatisées. »

La réalité du développement des crypto-monnaies des banques centrales

La vision de Nouriel Roubini pourrait-elle s’avérer réaliste ? En septembre dernier, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, avait avancé lors d’un discours que les États devraient envisager d’émettre leurs propres crypto-monnaies. Si de nombreux pays, comme l’Uruguay, la Suède ou la Chine, s’y intéressent, les initiatives n’en sont qu’à leurs débuts. On note toutefois que le 17 novembre dernier, les gouverneurs des banques centrales des pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA), ont décidé de mettre en place un plan visant notamment à l’adoption des crypto-monnaies.

Les crypto-monnaies comme le Bitcoin seront-elles bientôt dépassées ? Si l’on se fie à la vision de Nouriel Roubini, oui, parce qu’elles ne sont pas « scalables, bon marché, sécurisées et réellement décentralisées ». De nombreuses objections peuvent être apportées à ces propos. De plus, la mise en place de CBDCs viendrait révolutionner complètement le système financier actuel, rendant obsolètes les banques privées, à moins d’un partenariat entre les États et le privé.

L’arrivée des CBDCs sur le marché ne devrait donc pas survenir avant que l’étude de l’ensemble des mécanismes en jeu ne soit complète. Pour l’économiste Benoît Cœuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, « il est peu probable qu'une monnaie numérique de banque centrale, quelle que soit sa forme, ne soit émise au cours de la prochaine décennie, même chez les quatre banques centrales qui ont indiqué avoir atteint le stade du développement de projet pilote. »

Bref, on a le temps, et sur ce coup-ci les prédictions du ‘Dr. Doom’, comme Nouriel Roubini est souvent surnommé, devront encore attendre un bon moment…

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.