news Bitcoin

Premier restaurant à accepter les bitcoins est en Malaisie

Par JeanCrypto le 16/05/2014 (News)
0


EXMO affiliate program

Un autre signe de prise de conscience du potentiel du Bitcoin en Asie du Sud-Est: la Malaisie possède au moins un restaurant qui accepte la monnaie numérique.

Le restaurant qui propose des spécialités Malaisiennes s’appelle Nasi Dagang Capital et se trouve dans le district de Damansara, de la plus grande ville en Malaisie, Kuala Lumpur.

L’acceptation de ce business dans la région a mis du temps à démarrer, particulièrement en raison de manque d’intérêt de la part des médias et des connaissances des avantages du Bitcoin chez les commerçants, mais cela peut évoluer.

Et comme c’est le cas dans beaucoup d’autres villes, le restaurant est un lieu ou les adeptes du Bitcoin de Kuala Lumpur organisent régulièrement des réunions et le propriétaire a jugé bon d’accepter les bitcoins de ses clients enthousiasmés par l’essor de la crypto-monnaie.

Applications locales

Nasi Dadang Capital utilise un logiciel de paiement développé spécialement pour le marché malaisien par Arsyan Ismail, le PDG de la sociétéked.ai.

Disponible sur Android dans Google Play store, Bitcoin POS (également connu comme Bitcoin Terminal) est une application de point de vente qui traite les paiements en bitcoins et se charge de déposer la devise local sur le compte en banque.

Le logiciel calcul le total des paiements en bitcoins sur une journée et dépose ce montant le lendemain matin sur le compte en banque du commerçant.

« Un gars qui vend des hotdogs dans la rue peut utiliser cette application et accepter les paiements en bitcoins et ce grâce au fait que nous sommes les seuls en Malaisie à convertir les bitcoins en cash », a déclaré Arsyan.

Potentiel du Bitcoin

Même si l’acceptation prend du temps pour les entreprises locales, ce plutôt un bon début pour la Malaisie. En effet, le pays abrite une communauté active des personnes maitrisant la technologie, ainsi qu’un groupe de discussion en ligne avec des centaines de membres utilisant l’application mobile KakaoTalk pour discuter et coordonner les échanges.

Le groupe de soutien local, Bitcoin Malaysia, met tout en œuvre pour que le Bitcoin soit de plus en plus répandu localement via la palteforme CryptoMarket.my et propose également des cartes à gratter pré-chargées à faible valeur via son site.

De plus, BitX a récemment élargie son service de portefeuille sécurisé à l’échelle plus internationale et compte lancer une plateforme entièrement locale dans les 12 marchés émergeants, dont la Malaisie. En outre, le pays peut se vanter d’avoir deux distributeurs automatiques de bitcoins, fournis par Numoni, une entreprise de l’Asie du Sud-Est.

L’approche réglementaire est assez libérale en Malaisie et parfaitement en phase avec celle de son voisin direct, le Singapour. La Banque centrale de Malaisie, Bank Negara Malaysia, a annoncé en janvier qu’elle n’envisageait pas de donner cours légal au Bitcoin et, donc, ne cherchait pas à réglementer son utilisation. 

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.