news Bitcoin

LE salon de l’emploi Bitcoin de New York révèle une demande de salaires en bitcoins

Par JeanCrypto le 02/07/2014 (News)
0


EXMO affiliate program

Plus de 200 demandeurs d’emploi se sont rassemblés hier au Salon de l’emploi Bitcoin de New York. L'événement était organisé pour mettre en relation les employés potentiels avec les sociétés Bitcoin.

L’événement a été organisé par Bitcoin Center NYC sur Broad Street dans le quartier des affaires de New York. En tout, onze sociétés ont été représentées lors du salon de l’emploi, dont BitPay, Coinbase, Coinsetter et eGifter.

Alex Palantzas, Directeur du Développement des Affaires pour le compte de Bitcoin Center NYC a déclaré que le salon de l’emploi est parmi les événements les plus fréquentés et les plus réussis qu’ils aient organisés. « Le taux de participation est assez impressionnant », a-t-il confié.

Le dernier salon de l’emploi Bitcoin suit le lancement réussi à San Francisco, avec la présence des 34 startups et de plus de 400 demandeurs d’emploi.

A coté de ces chiffres, le taux de participation à New York a l’air peu significatif. Toutefois, pour les professionnels de Bitcoin, New York est l’Etat numéro deux aux Etats-Unis et se place juste derrière la Californie.

Le salon de l’emploi Bitcoin est le produit de Coinality, du travail en ligne et d’une banque de Curriculums Vitae pour une mise en relation des employeurs et des employés éventuels, intéressés par les emplois dans le domaine des crypto-monnaies. Plug and Play Tech Center de Sunnyvale, la société californienne spécialisée dans les startups technologiques, en partenariat avec Bitcoin Center NYC a également largement contribué à l’organisation de cet événement.

Bitcoin diversifie le marché de l’emploi

Les employeurs présents à l’événement étaient à la recherche des candidats aux compétences et qualifications diverses afin de recruter pour des postes dans des secteurs divers. Par exemple, la vente, le marketing, le développement commercial et la programmation, que ce soit à New York ou ailleurs.

Alex Palantzas a déclaré que le salon a pu accueillir des candidats aux formations et expériences professionnelles diverses et qu’il était très heureux de voir un si grand nombre de personnes qui s’intéresse au Bitcoin :

« J’ai rencontré des personnes spécialisées en technologie et en développement de logiciels, mais également des commerciaux ou des gens de la finance, et c’est très encourageant. Je viens du milieu de la finance et je suis ravi de voir que de plus en plus de professionnels du secteur s’intéressent à ce nouveau concept. »

« J’étais également heureux d’entendre que ces personnes se disent préoccupées par le système financier actuel. Tous ces gens sont très compétents et dans la recherche des solutions ils se tournent vers le Bitcoin », a-t-il ajouté.

Bitcoin gagne du terrain

Un autre critère important distinguait les candidats : leurs objectifs professionnels.

Certains candidats étaient intéressés par un emploi dans l’industrie pour se bâtir un CV et une carrière dans le domaine du Bitcoin. D’autres, ont clairement montré leur intérêt à être payés en bitcoins, au lieu des dollars, afin d’en posséder sans devoir en acheter et de faire partie du progrès du Bitcoin.

Dans les deux cas, presque tous ont reconnu que la réussite de ce salon de l’emploi était révélatrice du succès du Bitcoin.

Olivier Annoual, fortement enthousiasmé par des crypto-monnaies et intéressé par des emplois dans le domaine de la technologie, a affirmé qu’il était toujours en train d’apprendre sur le fonctionnement des crypto-monnaies, mais que ce sujet devenait de plus en plus accessible grâce à la popularité grandissante du Bitcoin. Quant au taux de participation du salon, il pense que cela démontre à quel point le Bitcoin gagne chaque jour du terrain et que cela présage un bel avenir de la crypto-monnaie. « Si de plus en plus de sociétés engagent et paient en bitcoins, qui sait jusqu’à où on peut aller ? Il y a trois ans, quand j’ai entendu parler du Bitcoin pour la première fois, j’étais loin d’imaginer un tel impact », a-t-il déclaré.

Daniel Mestre, étudiant à l’Institut de technologie Stevens, se dit être intéressé par des emplois dans le web et le développement des logiciels, principalement pour recevoir un salaire en bitcoins. « Je pense que ce genre de salon va devenir un événement grandiose et que nous allons en voir de plus en plus à un moment ou un autre. Et peut-être que les employés vont finir par demander d’être payés en bitcoins », a-t-il déclaré.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.