news

Segwit atteint les 40% d’adoption : les raisons de sa croissance limitée

Par Carole le 11/02/2019 (News)
0


EXMO affiliate program

Lors de son activation le 23 août 2017, SegWit laissait entrevoir de nombreuses possibilités amenant à l’amélioration de la blockchain du Bitcoin. Un an et demi plus tard, son taux d’adoption n’est que de 40% environ. Pour SegWit est-il si peu utilisé ?

Qu’est ce que SegWit ?

SegWit, pour Segregated Witness, est un soft-fork de la blockchain du Bitcoin. Son déploiement permet, entre autres, de diminuer les frais et la taille des transactions tout en augmentant la capacité du réseau. Pour cela, SegWit libère de la place dans les blocs en découpant les transactions, de façon à sortir les signatures numériques de ces dernières, tout en laissant un témoin de ces signatures. Grâce à cette méthode, les transactions avec SegWit sont généralement 25% plus petites.

SegWit est rétro-compatible, ce qui signifie que les transactions intégrant ce protocole sont considérés comme valides par les clients qui n’ont pas fait la mise à niveau. De plus, SegWit présente d’autres avantages techniques. Le protocole résout par exemple le problème de malleability (malléabilité), améliore la sécurité pour le multisig et donne la possibilité de modifier le langage des scripts.

L’adoption timide de SegWit s’explique par plusieurs facteurs

Quand Segwit a été activé en août 2017, chacun était libre de l’adopter ou non en faisant une mise à niveau. En octobre 2017, son taux d’adoption était de 10%. Il y a un an, il était de 30% et est désormais de 40%, ce qui reste peu. Les plateformes de crypto-monnaies se mettent peu à peu à l’adoption de SegWit. En février 2018, Coinbase a annoncé l’activation progressive du protocole sur son réseau. En mars 2018, Bitfinex a annoncé avoir pu diminuer les frais de transactions de 25% grâce à l’adoption de SegWit.

Qu’est-ce qui explique l’engouement relativement faible pour SegWit ? D’une part, il y a la baisse des frais de transaction, qui sont au plus bas depuis 3 ans. Avec le marché en forte baisse l’an passé, la difficulté de minage du Bitcoin a très fortement chuté [https://www.cryptos.net/article/index/la-difficulte-de-minage-du-bitcoin-connait-sa-plus-grosse-chute-depuis-7-ans/834], les frais de transaction avec elle. Un facteur qui n’incite pas les entreprises à adopter SegWit, puisqu’elles se tournent avant tout vers la croissance de leur nombre d’utilisateurs.

Pour David Steinberg, le vice-président de Random Crypto, une autre des raisons expliquant la stagnation de l’utilisation de SegWit vient d’AsicBoost, un logiciel d’exploitation minière permettant de créer des blocs plus rapidement, qui est incompatible avec le protocole, d’où le fait que les mineurs ne l’utilisent que peu.

Du fait de la complexité et du temps à passer pour assurer la mise à niveau des wallets, des plateformes majeures n’ont pas encore intégré SegWit, comme Binance, Bittrex ou BitMEX. Le jour où elles le feront, le nombre de transactions via ce protocole augmentera sans doute de façon conséquente.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !



laisser un commentaire

Vous devez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir publier des commentaires.