Bitcoin

Qu'est ce que
le Bitcoin ?
Acheter
des Bitcoins
Miner
des Bitcoins
Vendre
ses Bitcoins
Sécuriser
ses Bitcoins
Créer un
portefeuille

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Conceptualisé en 2008 et déployé en 2009 par Satoshi Nakamoto, Bitcoin est un système de transfert et de vérification monétaire dont les particularités sont décrites dans un livre blanc.

L’innovation principale de Bitcoin est de proposer une monnaie technologique entièrement immatérielle et décentralisée, devenue également nouvelle réserve de valeur, le bitcoin (BTC).

Un système virtuel et décentralisé

Etudié depuis les années 80, le concept de monnaie numérique est mis en œuvre pour la première fois avec Bitcoin en 2009. Le but de Bitcoin est simple : offrir une alternative au paiement électronique en ligne en se passant de l’intervention d’un tiers de confiance, autrement dit, des banques. Pour garantir l’universalité des supports, le code du Bitcoin est Open Source.

En combinant une cryptographie asymétrique à un algorithme de consensus, Bitcoin rend possible la constitution et la gestion d’un portefeuille de monnaie virtuelle, en permettant de savoir qui possède combien grâce au principe de la « preuve de travail » (en anglais, Proof of Work). La possession de bitcoins est exprimée par une suite de chiffres et de lettres. Toutes les transactions en bitcoins sont publiques et consultables par n’importe qui sur un grand livre des comptes, plus connu sous le nom de Blockchain (chaine de blocs).

Bitcoin utilise un réseau décentralisé, le peer to peer (pair à pair), et ne dépend d’aucune autorité centrale, ni pour la création monétaire, ni pour les échanges.

La création de bitcoins se fait par minage au sein du réseau. Pour envoyer ou recevoir des bitcoins, le système crée des adresses électroniques de paiement permettant de se passer totalement de l’intervention d’un tiers.

Avantages et limites du Bitcoin

Assurément révolutionnaire, le Bitcoin présente de nombreux avantages, mais se heurte également à certaines limites.

La grande avancée du Bitcoin tient essentiellement à la démocratisation des réseaux de paiement. Pouvoir constituer une réserve de valeur et échanger de l’argent sans avoir à se justifier auprès d’une banque ou autre autorité centrale est une formidable liberté, que le Bitcoin peut se vanter d’avoir rendu accessible à tous. Dans les pays où les régimes politiques tendent à restreindre les libertés individuelles, le Bitcoin est devenue une alternative de premier choix en garantissant à tous une liberté de stockage et d’échange de valeur.

Traçables et ultra-sécurisées, les transactions en Bitcoin permettent à tout un chacun de mieux protéger ses avoirs en évitant les attaques informatiques. Il existe par ailleurs plusieurs manières de sécuriser son portefeuille de bitcoins.

Il faut toutefois noter que la création monétaire du bitcoin comporte en elle-même des faiblesses. Le minage s’effectue très difficilement seul : bien souvent, il est indispensable de rejoindre un pool (coopérative de mineurs). Les revenus en sont amoindris et rendent le minage peu intéressant au regard de son coût en électricité.

Précisément, les dépenses énergétiques du système de Proof of Work ont été estimées en début 2017 à 3,8 milliards de kWh.

Des dépenses qu’il faudra apprendre à contenir, ou à rentabiliser en trouvant d’autres utilisations au Bitcoin que celles de monnaie d’échange et de réserve de valeur.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !